Cycle

Dès que le thème de la semaine était paru, j’avais ma petite idée du sujet qui allait l’illustrer… La lune! Mais la météo de la semaine n’était pas très conciliante. Je m’étais déjà résolu à prendre en photo les pages correspondantes d’une encyclopédie! Et puis ce soir : miracle! C’était la première soirée sans nuages depuis fort longtemps. J’en ai donc profité pour enfin la photographier… J’ai retenu la photo ci-dessous que j’aime beaucoup pour l’aura de la lune et pour son côté un peu flou.

La lune est pour moi synonyme de cycle à plus d’un titre. Elle rythme marées et menstrues. J’adore regarder l’évolution de ses différentes phases dans le ciel. A tel point que je dois confesser que mes petits joujous électroniques comportent tous un petit programme pour m’indiquer où en est le cycle de la lune. Faisant pas mal de route, je trouve que les jours de pleine lune se repèrent sans peine tant les comportements sont affligeants… Et vous, avez-vous l’impression que la lune influe les comportements?

Sur ce, c’était donc le dernier billet au sujet du Projet Photo 52 de Mlle Ktycat de Bento blog. Je remercie encore une fois très chaleureusement Cathy pour ce projet et tout ce qu’il a apporté aux participants. Je me demandais ce que j’allais devenir sans cette sympathique routine qui tournait dans ma tête à la recherche d’une illustration visuelle du sujet de la semaine. Je crois que je n’étais pas la seule dans ce cas. Et heureusement pour nous, Cathy a aussi pris goût à tel point qu’elle consacre un nouveau blog, « Vivre la photo » à cette thématique! Et qu’elle nous propose un nouveau projet 52 pour l’année 2012. Venez donc vous inscrire et réaliser votre première photo pour ce nouveau projet sur le thème « Direction »

Bonne fin 2011 à tous et donc rendez-vous en 2012! 😉

Lune fantôme / Spooky Moon

Once the theme of the week was published, I had my little idea of ​​the subject that would illustrate it… the moon! But the weather of the week was not very accommodating. I had already resolved myself to take a picture of the relevant pages of an encyclopedia! And tonight miracle! It was the first night without clouds for a long time. So I finally took the opportunity to photograph it… I chose the photo above that I love for the moon’s aura and its little fuzzy side.

The moon is for me a synonymous to cycle for more ways than one. It rhythms tides and menstruation. I love watching the evolution of its different phases in the sky. So much so that I must confess that all my little electronic playthings have a little program to know where the cycle of the moon currently is. Driving a lot, I think the full moon days are easily spotted as the behaviours are distressing … And you, do you feel that the moon affects behaviour?

On this, so it was the last post on the Projet Photo 52 by Miss Ktycat from Bento blog. I thank very warmly again Cathy for this project and all it brought to the participants. I wondered what I would become without the friendly routine that was working in my head looking for a visual illustration of the subject of the week. I think I was not alone in this case. And fortunately for us, Cathy also had fun with it and created a new blog, « Vivre la photo » dedicated to this topic! And she offers us a new project 52 for 2012. Come register and make your first photo for this new project on « Direction »

Good end of 2011 and see you all in 2012!

Publicité

Choux de Bruxelles aux prunes caramélisées / Brussels Sprouts with Caramelized Plums

Non, non, l’idée de base n’est pas de moi. C’est en feuilletant le dernier « Elle à table », numéro 79 de novembre-décembre 2011, que je suis tombée sur cette association insolite! L’idée est de Rachel Khoo, styliste culinaire britannique installée à Paris qui proposait d’aller manger dans sa micro-cuisine…

Ce mariage est une excellente idée : les saveurs se combinent de manière très délicate et agréable. J’ai servi ces choux sucré/salé en accompagnement d’une oie rôtie.

Choux de Bruxelles aux prunes caramélisées / Brussels Sprouts with Caramelized Plums :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 900g  de choux de bruxelles

– 900g de prunes (congelées pour les miennes)

– 3 cs de beurre

– 3 cs de sucre

– sel, poivre

Préparation :

Nettoyer et laver les choux et les prunes. Les couper en quatre.

A feu vif, faire fondre le beurre dans une grande poêle. Y faire revenir les morceaux de prune. Ajouter le sucre. Remuer constamment. Laisser caraméliser.

Ajouter les choux de bruxelles. Cuire à feu moyen jusqu’à ce que les choux soient tendres. Assaissonner en sel et poivre à votre goût.

Choux de Bruxelles aux prunes caramélisées / Brussels Sprouts with Caramelized Plums

In English below

No, the basic idea is not mine. In leafing through the latest « Ell à table », Number 79 of November-December 2011, I came across this unusual combination! The idea is from Rachel Khoo, British food stylist based in Paris, who proposed to eat in  her micro-kitchen …

This marriage is a great idea: combining the flavors of plum and cabbage is very delicate and pleasant. I served these sour and sweet sprouts as an accompaniment to roasted goose.

Brussels Sprouts with Caramelized Plums :

Ingredients : (serves 6)

– 900g of Brussels sprouts

– 900g plums (frozen for mine)

– 3 tablespoons butter

– 3 tablespoons sugar

– salt, pepper

Preparation :

Clean and wash the cabbage and the plums. Cut them into four quaters.

At high heat, melt the butter in large skillet. Add the pieces of plum. Add the sugar. Stir constantly. Let them caramelize.

Add the Brussels sprouts. Cook over medium heat until the cabbage is tender. Add salt and pepper to your taste.

Noël / Christmas

Sonnez hautbois, résonnez musettes! / Ring oboe, resonate musette!

Voici la photo que j’ai retenue pour illustrer l’avant-dernier thème de l’année du Projet Photo 52 de Mlle Ktycat : Noël. Ce billet me servira également de prétexte pour vous souhaiter à tous d’excellentes fêtes de Noël. Vous trouverez également quelques aperçus de notre traditionnel promenade au Marché de Noël de Strasbourg, édition 2011. Malgré la bruine qui tombait ce soir là, je trouvais la foule encore bien (trop!) présente…

Here is the photo I’ve selected to illustrate the penultimate theme for the Project Photo 52 by Miss Ktycat : Christmas. This post will serve me well as a reason to wish you all a great Christmas Celebration. There are also some glimpses of our traditional rambling at the Christmas Market in Strasbourg, 2011 edition. Despite the drizzle that fell that night, I found the crowd still (too) present …

Entrée du marché / Market's Entrance

C’est l’entrée du traditionnel marché, depuis 1570 paraît-il, Place Broglie.

This is the entrance of the traditional market, since 1570 it seems, Place Broglie.

Noël d'oiseaux I / Birdy Christmas I

Noël d'oiseaux II / Birdy Christmas II

Cette façade est celle d’un bon pâtissier strasbourgeois, Christian pour ne pas le nommer. Mes filles et moi avons craqué sur les chouettes et hiboux perchés dans les sapins!

This facade is the one of a good baker of Strasbourg, Christian not to name it. My daughters and I were fascinated by the Owls perched in the trees!

Le Grand Sapin / The Huge Tree

Et comme chaque année, voici la traditionnelle photo du Grand Sapin de la place Kléber. Toujours aussi imposant et joli à regarder!

And like every year, here is the traditional picture of the Grand Tree Place Kléber. Always impressive and beautiful to watch!

Bonhomme de neige, anges & Cie / Snowmen, Angels & Cie

Achète-moi! / Buy me!

Un bref aperçu des nombreuses choses, ici des décorations de Noël, que vous pouvez acheter sur le marché.

A brief overview of the many things here, Christmas decorations, you can buy on the market.

Suspensions I

Suspensions II

Chocolats deNoël / Christmas Chocolate

Et pour terminer, voici différents produits du chocolatier Bockel de Saverne qui a très récemment ouvert une boutique sur Strasbourg centre. Nous sommes de grands amateurs de son chocolat « Amandes et Fleur de Sel »… Les suspensions sont vendues sur son stand, place Broglie.

And finally, here are various chocolate products from Bockel of Saverne who has recently opened a store in Strasbourg Center. We’re big fans of the chocolate « Almonds and Salt Flower » … The suspensions are sold on their stand, place Broglie.

Panier semaine 51 / Basket Week 51

Dernier panier de l’année 2011! Vous devriez voir passer une recette à son sujet… Encore que… Bien que je sois en vacances, je n’ai pas l’impression d’avoir beaucoup plus de temps à consacrer à mes petites occupations du genre… Le petit panier de la semaine contient :

– 1 confit d’oignon
– 1kg de pommes de terre Désirée
– 500g de choux de Bruxelles
– 145g de Mesclun

Panier semaine 51 / Basket Week 51

Last basket of the year 2011! You should soon see a recipe about it … Although … Even on vacation, I do not feel having much more time to spend on my little occupations of this kind … The small basket of the week contains:

– 1 onion confit
– 1kg Desiree potatoes
– 500g Brussels sprouts
– 145g of Mesclun

Pot au feu à l’Irlandaise / Irish Stew

Pot au feu à l'Irlandaise / Irish Stew

Vous vous souvenez peut-être qu’il y avait un sachet de pot de feu dans le dernier panier des Jardins de la Montagne Verte. Celui-ci m’a servi de prétexte pour confectionner une variante de pot au feu que je n’avais pas encore goûté, à savoir la préparer avec de la viande de mouton ou d’agneau. Je suis donc allée chez mon boucher qui doit au total me voir 4 ou 5 fois dans l’année. Pour l’anecdote, il s’agit l’établissement de base de la boucherie Metzger-Müller dont vous pouvez trouver les spécialités alsaciennes en supermarché. Leurs produits sont de bonne qualité mais nous ne sommes pas assez amateurs de viande pour nous y rendre plus souvent (ceci dit, j’y retourne pour Noël 😉 , oie & chevreuil :smile:)…

Nous avons tous adoré cette variante. L’assortiment de légumes du sachet auquel j’ai rajouté quelques pommes de terre s’y prêtait vraiment à merveille!

Pot au feu à l’Irlandaise / Irish Stew :

Ingrédients : (6-8 personnes)

– 1,8kg de gigot d’agneau raccourci

– 2 gros oignons

– 5 petites carottes

– 2 gros panais

– 5 petits navets jaunes

– 5 pommes de terre

– 4 blancs de poireaux

– de l’huile d’olive

– 1,5l de bouillon de légumes

– sel, poivre

– 1 bouquet de persil

Préparation :

Laver et peler les légumes. Emincer les oignons et couper les autres légumes en gros morceaux.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une grande casserole. Ajouter la viande et la faire brunir en remuant de temps en temps. Assaisonner à votre goût. Ajouter les oignons, les carottes, les navets et les panais et les faire cuire quelques minutes avec la viande. Ajouter ensuite le bouillon. Couvrir et porter à ébullition. Faire cuire 1 heure.

Ajouter les pommes de terre. Laisser cuire une vingtaine de minutes avant d’ajouter les poireaux. Laisser mijoter juqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Servir en parsemant de persil.

In English below

You may remember that there was a bag of stew vegetables in the last basket of the Jardins de la Montagne Verte. It served me an excuse to make a variant of stew that I had not tasted yet, namely the preparation with mutton or lamb. So I went to my butcher who sees me in total 4 or 5 times a year. For the record, this is the basic establishment of the Metzger-Müller butchery from which you can find the Alsatian specialties in supermarkets. Their products are of good quality but we do are not enough meat lovers to go there more often (that said, I go back for Christmas, 😉 goose & deer 🙂 ) …

We all loved this version. The assortment of vegetables from the bag and some potatoes I added gave a great result !

Irish Stew :

Ingredients : (6-8 people)

– 1.8 kg leg of lamb

– 2 large onions

– 5 small carrots

– 2 large parsnips

– 5 small yellow turnips

– 5 potatoes

– 4 leeks

– some olive oil

– 1.5 l vegetable stock

– salt and pepper

– 1 bunch parsley

Preparation :

Wash and peel vegetables. Chop the onions and cut the remaining vegetables into large pieces.

Heat a little olive oil in large saucepan. Add the meat and brown it, stirring occasionally. Season to taste. Add the onions, the carrots, the turnips and the parsnips and cook a few minutes with the meat. Then add the broth. Cover and bring to boil. Cook for 1 hour.

Add the potatoes. Cook for about twenty more minutes before adding the leeks. Simmer until the potatoes are tender. Serve sprinkled with parsley.

Mendiants / Chocolate and Nut Bites

Aujourd’hui nous sommes le 18 décembre 2011 au cas où vous n’auriez pas vu passer le premier billet à 7h00 tapantes! Nous sommes donc encore en période de l’Avent pour lequel l’infatigable Stéphane Gigandet a organisé un Calendrier Gourmand avec jusqu’à 3 recettes de petites gâteries sucrées sont publiées le même jour. Et ce du 1er au 25 décembre. C’est donc mon tour aujourd’hui mais également celui de Marie et de Cita.

Pour ma part, la sucrerie du jour sera les mendiants. Excellents cadeaux gourmands : je vous rappelle d’ailleurs que vous avez jusqu’au 26 décembre pour participer au défi Cadeaux Gourmands du même Stéphane.

J’en profite également pour vous montrer les petits anges réalisés à bases de pâtes alimentaires que certains enfants ont pu fabriquer à l’école. Je trouve l’idée craquante!

Mais place à la très compliquée recette des mendiants…

Mendiants / Chocolate and Nut Bites:

Ingrédients : (pour 25 mendiants)

– 150g de chocolat pâtissier noir ou blanc

– 25g de raisins secs

– 50g de noix (noix, noisettes, pignons, amandes…)

– 40gde fruits confits

Préparation :

Placer une feuille de papier cuisson sur une surface froide et lisse.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes par coup de 30 secondes. Verser le chocolat fondu sur le papier en l’étalant avec le dos d’une cuilère pour former des palets.

Répartir les fruits secs et confits par dessus. Laisser refroidir complètement.

Les mendiants sont prêts lorsqu’ils se décollent facilement. Conserver dans un endroit frais ou sec ou offrir 😉 .

In English below

Today is December 18, 2011 in case you have not seen the first post at 7:00 precisely! So we are still in the period of the Advent, for which the indefatigable Stéphane Gigandet organized a Gourmand Calendar with up to 3 small sweet treats recipes published on the same day. And this from 1 to December 25. So it’s my turn today, but also the one of Marie and Cita.

For me, the sweet treat of the day are chocolate and nut bites. Excellent gourmet gifts: I remind you also that you have until December 26 to participate to the Edible Gift challenge.

I also want to show you the little angels made ​​of pasta that some children were able to make at school. I find the idea crunchy!

But up to the very complicated recipe of chocolate and nut bites…

Chocolate and Nut Bites :

Ingredients : (25 bites)

– 150g black or white cooking chocolate

– 25g raisins

– 50g of nuts (walnuts, hazelnuts, pine nuts, almonds …)

– 40gde candied fruits

Preparation :

Place a sheet of baking paper on a cold and smooth surface.

Melt the chocolate in the microwave at 30 seconds per move. Pour the melted chocolate onto the paper while spreading it with the back of a spoon to make rounds.

Sprinkle the dried and candied fruit on top. Let cool completely.

The bites are ready when they come off easily. Store in a cool and dry place or offer them. 😉

Mendiants / Chocolate and Nut Bites

Tarte aux pommes à l’hollandaise / Dutch Apple Pie

Héhé! Je m’étonne moi-même de ne pas voir râté l’inscription à la 24ième Ronde Inter Blog! Et pourtant elle n’était possible que pendant 24h. Il faut vraiment croire que j’y ai pris goût 😉 . Je n’ai malheureusement guère pu profiter de la précédente que j’ai exploré très partiellement par manque de temps! Cette foi-ci je suis par contre en vacances.

Encore une fois, j’ai découvert deux sympathiques blogs que je ne connaissais pas. Mes petits choux qui doit venir piocher une recette chez moi (mais que va-t-elle choisir??) et celui d’Emilie dont ce gâteau a retenu toute mon attention. Contrairement à elle, j’adore la cannelle. Comme elle, je ne suis pas grande amatrice de raisins secs.  Mais vu le proportion minoritaire, cette tarte s’avère tout à fait délicieuse. Avec un léger parfum d’orange et de cannelle, c’était un vrai prélude à Noël.

Dans sa recette, j’ai été très intriguée par la poudre Impérial dont je n’avais jamais entendu parler! En fouillant sur le web, il s’avère qu’il s’agit tout bêtement d’amidon de maïs aromatisé et coloré. J’ai donc utilisé de la Maïzena et de l’extrait de vanille à la place.

Tarte aux pommes à l’hollandaise / Dutch Apple Pie :

Pour la pâte :

– 300 g de farine

– 125 g de sucre

– une pincée de sel

– 200 g de margarine (beurre pour moi)

– 1 jaune d’œuf

Pour la garniture :

– 100 g de raisins secs

– 100 g de jus d’orange

– 1 kg de pommes

– 2 cs de poudre Impérial (~2cs de maïzena + 1cc d’extrait de vanille)

– 2 cs de sucre

– 3 cs de confiture d’abricot

– 2 càc de cannelle

Préparation :

Pour la pâte :

Mélanger la farine, le sucre, le sel et la margarine coupée en dés. Bien mélanger et ajouter le jaune d’œuf. Travailler la pâte avec vos mains pour obtenir une boule.

Étaler la pâte (très friable!) sur du papier sulfurisé à l’aide d’un rouleau aux dimensions de votre plat.
Placer la pâte au fond de votre plat et conserver au réfrigérateur.

Couper les chutes de pâte en bandes identiques (ou presque).

Préchauffer le four à 175°C.

Pour la garniture :

Faire chauffer le jus d’orange avec les raisins dans une casserole jusqu’à évaporation quasi-complète du jus d’orange.
Mélanger les pommes pelées et coupées en dés, les raisins, la cannelle, le sucre et la poudre impérial dans un saladier.

La finition :

Verser le mélange de pommes dans le moule. Placer les bandes de pâte sur le dessus du gâteau en formant un quadrillage.

Faire cuire 45 minutes dans le four chaud.

A la sortie du four, badigeonner le gâteau avec la confiture d’abricot à l’aide d’un pinceau.

Laisser refroidir et servir avce chantilly saupoudrée de cannelle et glace à la vanille 🙂 .

Tarte aux pommes à l’hollandaise / Dutch Apple Pie

In English below

Hehe! I’m surprised that I didn’t missed the registration for the 24th Inter Blog Round! And yet it was only possible for 24 hours. I really believe that I started to like it 😉 . Unfortunately I have not enjoyed the previous one as I explored only a small part due to the lack of time! This time I am on vacation.

Again, I discovered two nice blogs that I did not knew before. Mes petits choux that should come pick a recipe from here (but what will she choose?) and Emilie from who that cake caught my full attention. Unlike her, I love cinnamon. Like her, I’m not a big fan of raisins. But given the minor proportion, this pie is absolutely delicious. With a slight scent of orange and cinnamon, it was a prelude to Christmas.

In her recipe, I was very intrigued by the Imperial powder that I had never heard of! By searching on the web, it turns out that it is simply flavored  and colored cornstarch. So I used regular cornstarch and vanilla extract instead.

Dutch Apple Pie :

For the dough :

– 300 g flour

– 125 g sugar

– a pinch of salt

– 200 g margarine (butter for me)

– 1 egg yolk

For the filling :

– 100 g of raisins

– 100 g of orange juice

– 1 kg of apples

– 2 tablespoons Imperial powder (~ 2cs + cornflour 1 tsp vanilla extract)

– 2 tablespoons sugar

– 3 tablespoons apricot jam

– 2 tsp cinnamon

Preparation :

For the dough :

Combine the flour, the sugar, the salt and the margarine, diced. Mix well and add the egg yolk. Work the dough with your hands and roll it into a ball.

Spread the dough (very crumbly!) on parchment paper using a roll to the size of your dish.
Place the dough in the bottom of your plate and refrigerate.

Cut the remaining dough into identical strips (or almost).

Preheat the oven to 175 ° C.

For the filling :

Heat the orange juice with the raisins in a saucepan until the almost complete evaporation of the orange juice.
Combine the apples, peeled and diced, the raisins, the cinnamon, the sugar and the Imperial powder in a bowl.

To finish :

Pour the apple mixture into the mold. Place the strips of dough on the top of cake to form a grid.

Bake 45 minutes in the hot oven.

At the exit of the oven, brush the cake with apricot jam with a brush.

Cool and serve topped with whipped cream sprinkled with cinnamon and vanilla ice cream 🙂 .

Mémoire / Memory

Regarder en arrière / Looking Back

Pour le sujet « Mémoire », je vous présente Teddy, mon nounours, qui a bercé mon enfance. Il m’avait été offert à ma naissance par ma grand-mère paternelle, Oma. Il n’est donc plus très jeune 😉 ! Nous avons vécu de nombreuses aventures communes.

C’est un des rares objets de cette époque que je conserve. Et il est vrai qu’un ours en peluche me fait systématiquement penser à l’enfance, la mienne ou encore celle de mes déjà grands enfants. A propos de l’enfance, bien que je ne sois pas spécialement nostalgique, j’ai complétement craqué pour la « Ruelle des morts », d’Hubert-Félix Thiéfaine qui m’a fait acheter l’album les yeux fermés (excellent dans l’ensemble avec une mention spéciale pour « Petit matin 4.10 heure d’été »). Aussi bien la musique que les paroles sont géniales. Vous les avez ci-dessous et pourrez donc fredonner la chanson en regardant la vidéo (encore plus bas)… 🙂

La ruelle des morts :

Avec nos bidons en fer blanc
On descendait chercher le lait
A la ferme au soleil couchant
Dans l’odeur des soirs de juillet
On avait l’âge des confitures
Des billes et des îles au trésor
Et l’on allait cueillir les mûres
En bas dans la ruelle des morts

On nous disait que Barberousse
Avait ici sa garnison
Et que dans ce coin de cambrousse
Il avait vaincu des dragons
On avait l’âge de nos fêlures
Et l’on était conquistadors
On déterrait casques et fémurs
En bas dans la ruelle des morts

On arrosait toutes nos victoires
A grands coups de verres de kéfir
Ivres de joie et sans le savoir
On reprenait Mers el-Kébir
Puis c’étaient nos chars en Dinky
Contre les tigres-doryphores
Qui libéraient la French County
En bas dans la ruelle des morts

Que ne demeurent les printemps
A l’heure des sorties de l’école
Quand les filles nous jouent leurs 16 ans
Pour une bouiffe de Royale Menthol
Je n’sais plus si c’était Françoise
Martine, Claudine ou Marie-Laure
Qui nous f’saient goûter leurs framboises
En bas dans la ruelle des morts

Que ne demeurent les automnes
Quand sonne l’heure de nos folies
J’ai comme un bourdon qui résonne
Au clocher de ma nostalgie
Les enfants cueillent des immortelles
Des chrysanthèmes, des boutons d’or
Les deuils se ramassent à la pelle
En bas dans la ruelle des morts

For the topic « Memory », I present you Teddy, my Teddy bear, who cradled my childhood. It was a birth gift from my paternal grandmother, Oma. It is no longer young 😉 ! We have had many adventures together.

This is one of the few objects from this period that I keep. And it is true that a teddy bear always makes me think of childhood, mine or the one of my children already grown. About childhood, although I’m not especially nostalgic, I love the « Alley of the Dead, » from Hubert-Félix Thiéfaine that made me buy the album with eyes closed (excellent in whole with a special mention for « Early morning 4.10 DST »). Both the music and the lyrics are great. You have them above in French and below in English so you will be able to hum the song while watching the video (even higher) 🙂  …

The Alley of the Dead :

With our tin cans
We look down for milk
At the farm at sunset
In the smell of July evenings
We were as old as jams
Logs and treasure islands
And we would pick blackberries
Down in the alley of the dead

We were told that Barbarossa
Had its garrison here
And in this corner of the outback
He had defeated the dragons
We were as old as our cracks
We were conquistadors
We dug helmets and femurs
Down in the alley of the dead

We watered all our victories
With large glasses of kefir
Drunk with joy and without knowing
It took back Mers el-Kébir
Then it was our Dinky tanks
Against the tiger-beetles
Which liberated the French County
Down in the alley of the dead

Do remain the springs
At the end of school
When the girls played us their 16 years
For a breath of Royale Menthol
I don’t remember if it was Françoise
Martine, Claudine or Marie-Laure
Who let us taste their raspberries
Down in the alley of the dead

Do remain the Falls
When rang the hour of our madness
I feel like a bell that rings
The steeple of my nostalgia
Children are gathering immortals
Chrysanthemums, gold buttons
The mournings are shoveled
Down in the alley of the dead

Panier semaine 50 / Basket Week 50

Purée! J’ai eu un choc quand j’ai écris le titre de cet article. Déjà semaine 50! Dans deux semaines, on change d’année… 2011 aura encore été une année qui aura filée à la vitesse de la lumière. Et je vais prendre un sacré coup de vieux en 2012 avec mon fils qui devient majeur fin janvier… M’enfin, ce n’est pas le sujet! Passons plutôt au contenu du panier, l’avant dernier de l’année, :

– 1 chou frisé
– 1/2 céleri-rave
– 1.5kg de légumes à pot au feu
– 190g d’échalotes

Panier semaine 50 / Basket Week 50

Damn it! I was shocked when I wrote the title of this article. Week 50 already! In two weeks, we change the year … 2011 has been a year that has spun away at the speed of light. And I will take a big hit in 2012 with old son who will be of age in late January … Well, this is not the subject! Let rather talk about the content of the basket, the penultimate of the year, :

– 1 kale
– 1/2 celeriac
– 1.5kg vegetables for stew
– 190g of shallots

Roulés aux panais / Parsnip Rolls

Je vous publie donc enfin le recette concernant le panier de la semaine dernière. Je vous fais ainsi profiter de mes légumes méconnus favoris : les panais. A goûter absolument si vous n’en n’avez pas encore eu l’occasion! Ils ressemblent à des carottes blanches et ont une saveur sucrée, entre la carotte et le céleri. Moi je les adore! Et mes goûteurs aussi. J’aurai aimé vous présenter une meilleure photo pour illustrer la recette mais les roulés ont disparus aussitôt sortis du four (remarquez que le photo a été prise en fin de cuisson)…

Roulés aux panais / Parsnip Rolls :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 1 rouleau de pâte feuilletée rectangulaire

– 250g de ricotta

– 100g de proscuitto

– 500g de panais

– 200g de fromage de brebis

– sel, poivre

Préparation :

Laver et peler les panais. Les râper.

Dérouler la pâte feuilletée. La tartiner de ricotta. Etaler les tranches de proscuitto par dessus. Parsemer de panais râpés.

Couper le fromage en fine tranches et répartir uniformément sur les panais. Saler et poivrer à votre goût.

Rouler la pâte feuilletée sur sa longueur. Pour plus de tenue, l’envelopper dans un film étirable et laisser reposer une demi-heure au frigo. Préchauffer le four à 180°C.

Retirer le film. Découper la pâte roulée en six parts égales. Les poser à plat sur une plaque.

Cuire au four durant 45 minutes. Servir avec une salade.

Roulés aux panais / Parsnip Rolls

In English below

So I finally published the recipe concerning the basket of last week. I do enjoy my little-known favourite vegetables (at least in France) : the parsnips. A must try if you still have not had the chance to taste them! They look like white carrots and have a sweet taste, between the carrot and the celery. I love them! And also my tasters. I would have loved to show  you a better picture to illustrate the recipe but the rolls disappeared as soon as out of the oven (note that the photo was taken at the end of cooking) …

Parsnip Rolls :

Ingredients : (serves 6)

– 1 roll of rectangular puff pastry

– 250g ricotta

– 100g prosciutto

– 500g parsnips

– 200g of sheep cheese

– salt and pepper

Preparation :

Wash and peel the parsnips. Grate them.

Unroll the puff pastry. Spread it with the ricotta. Put the prosciutto slices on the top. Sprinkle with the grated parsnips.

Cut the cheese into thin slices and spread them evenly on the parsnips. Salt and pepper to taste.

Roll the pastry along its length. For more hold, wrap in plastic wrap and let stand half an hour in the fridge. Preheat the oven to 180 ° C.

Remove the plastic wrap and cut the rolled dough into six equal parts. Lay them flat on a plate.

Bake for 45 minutes. Serve with a salad.