Epinards au roquefort / Spinach with Roquefort Cheese

Le côté sympathique de la blogosphère culinaire est la magnifique source d’inspiration qu’elle constitue! Comme j’aime me renouveller, j’étais partie à la recherche de recettes alléchantes… J’ai trouvé mon bonheur sur CuisineAZ où je me suis mise à baver en imaginant le mariage décrit dans la recette d’épinards au roquefort! Nous aimons beaucoup les épinards à la maison et tout autant le roquefort. La combinaison est idéale! Si vous êtes carnivore, servez avec une viande grillée, dans le contraire c’est un plat qui se suffit à lui-même.

Epinards au roquefort / Spinach with Roquefort Cheese :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 800g d’épinards frais

– 500g de roquefort

– 100g de cerneaux de noix

– 40g de beurre

Préparation :

Éplucher et laver les épinards.

Faire fondre le beurre dans une sauteuse. Y mettre les épinards à suer pendant 6 min en remuant. Pour ma part, je n’ai ni salé ni poivré la préparation, le roquefort apportant assez de saveur.

Couper le roquefort en six tranches. Mettre une tranche de roquefort dans le fond de 6 ramequins.

Hacher les cerneaux de noix. Ajouter les cerneaux de noix dans les épinards, en en gardant un peu de coté pour la décoration. Mélanger.

Recouvrir le roquefort d’épinards dans chaque ramequin. Démouler sur les assiettes. Décorer de quelques brisures de noix et servir.

Epinards au roquefort / Spinach with Roquefort Cheese

English below

The friendly side of the culinary blogosphere is the magnificent inspiration source it is! As I like to renew, I was looking for some tempting recipes … I found my happiness at CuisineAZ where I started to drool imagining the marriage described in the recipe Spinach with Roquefort! We love spinach at home and also Roquefort. The combination is perfect! If you are carnivore, serve with grilled meat, otherwise it is sufficient in itself.

Spinach with Roquefort Cheese :

Ingredients : (serves 6)

– 800g of fresh spinach

– 500g of Roquefort Cheese

– 100g of walnuts

– 40g butter

Preparation :

Peel and wash the spinach.

Melt the butter in a frying pan. Put in the spinach to sweat for 6 minutes, stirring. For my part, I have neither salted nor peppered the preparation, the roquefort providing enough flavor.

Cut the blue cheese into six slices. Put a slice of Roquefort cheese in the bottom of 6 ramekins.

Chop the walnuts. Add the walnuts to the spinach, keeping a few aside for decoration. Mix.

Cover the blue cheese with spinach in each ramekin. Turn out onto plates. Garnish with some crushed walnuts and serve.

Avarice

Pour ce sujet, je pensais à des piles de pièces… Et puis je me suis souvenue qu’il y avait des figurines intéressantes qui traînaient à la maison. Dont deux dragons… Dans l’œuvre de Tolkien par exemple et plus généralement dans la littérature fantastique, les dragons allient une avarice prodigieuse à une grande ruse. Ils aiment à amasser des richesses pour s’en faire un lit et dormir dessus. Vous en avez une illustration visuelle avec ce petit dragon peint à la (ma) main couché sur des cents et quelques breloques que j’ai empruntées à mes filles. Parfait pour l’illustration du thème « Avarice ». A propos péchés capitaux, les autres seront éparpillés sur l’année et c’est « Perspective » pour la semaine prochaine.

Pour revenir au dragon, c’est certainement ma créature fantastique préférée. Je suis grande amatrice du genre que ce soit en littérature, films ou autres. Comme tout le monde dans la famille. Cette figurine est un élément de mon armée d’elfes noirs que je m’étais constituée pour le jeu de figurines « Warhammer Fantasy Battle ». C’était du temps (reculé) où il n’y avait pas d’enfants dont il fallait s’occuper… Devenus plus grands, nous les avons initiés à ce type d’activités en particulier au jeu de rôle dont ils nous réclament régulièrement des séances.

Rendez-vous lundi chez Cathy, sur Vivre la photographie pour admirer les interprétations des uns et des autres….

Arrière! / Keep Away!

For this topic, I thought of piles of coins … And then I remembered that there were some interesting figures hanging around at home. Including two dragons … In the works of Tolkien for example and more generally in fantasy literature, dragons combine a prodigious avarice to a great trick. They love to amass wealth as a bed and sleep on them. You have a visual illustration with that little dragon, (my) hand painted, lying on cents and some trinkets that I borrowed from my daughters. Perfect for illustrating of the theme « Avarice ». About deadly sins, the others will be scattered over the year and it will be « Perspective » for next week.

To return to the dragon, it is certainly my favorite fantasy creature. I’m kind of avid whether in literature, film or other. As everyone in the family. This figurine is part of my army of dark elves that I had made ​​for the miniature game « Warhammer Fantasy Battle. » It was during the time (far away) when there were no children who needed attention … As they became older, we have initiated them to suchactivities in particular to the role playing games they claim us regularly.

See you on Monday with Cathy, live on Vivre la photographie, to see the different interpretations of each other ….

Panier semaine 5 / Basket Week 5

Le traditionnel panier est au rendez-vous! Cette semaine, nous allons nous régaler avec :

– 500g d’épinards
– 1kg de pommes de terre
– 1/2 céleri-rave
– 190g d’échalotes
– 130g de salade mélangée

Panier semaine 5 / Basket Week 5

The traditional basket is there! This week, we will enjoy :

– 500g of spinach
– 1kg of potatoes
– 1/2 celeriac
– 190g of shallots
– 130g mixed salad

Cupcakes de Nouvel An : au beurre de cacahuètes avec glaçage au chocolat / New Year Cupcakes : Peanut Butter with Chocolate Frosting

Et dire que l’on approche déjà de la fin janvier! Vite avant la fin du mois, voici une recette que je n’ai pas eu le temps de vous publier auparavant. Comme le titre l’indique, il aurait fallu la publier en début de mois.

J’en profite également pour participer au concours qu’Amélie organise pour l’anniversaire de son blog, Les Confessions d’une Gourmande. Profitez-en vous aussi, vous avez jusqu’au 11 février pour participer et il y a des cadeaux sympas dont des bons d’achat chez Halwati à gagner. Il suffit de réaliser une mignardise ou une pâtisserie individuelle et de prendre une jolie photo!

Mon choix s’est porté sur ces cupcakes car il s’agit d’une version assez élaborée. En version standard, ils disparaissent généralement à peine garnis! Mes enfants (et ceux des autres 😉 ) les adorent! Bien que j’en prépare assez souvent, il est rare qu’ils soient aussi décorés! Je ne vous étonnerai pas en vous disant que la recette des muffins et celle de la crème au beurre au chocolat viennent toutes les deux de mon livre fétiche en la matière « Cupcakes from the Primrose Bakery ». A propos livre sur les cupcakes, mes copines de boulot m’ont récemment offert à l’occasion de mon anniversaire un ouvrage fort sympathique dont je partagerai certainement quelques recettes avec vous!

Cupcakes de Nouvel An : au beurre de cacahuètes avec glaçage au chocolat / New Year Cupcakes : Peanut Butter with Chocolate Frosting

Cupcakes de Nouvel An : au beurre de cacahuètes avec glaçage au chocolat / New Year Cupcakes : Peanut Butter with Chocolate Frosting :

Ingrédients : (12-18 pièces)

Pour les muffins :

– 75g de beurre à température ambiante

– 130g de beurre de cacahuètes

– 190g de sucre roux

– 2 oeufs

– 120g de farine

– 1 cc de levure chimique

– 60 ml de lait

– 1 cc d’extrait de vanille

– 1 pincée de sel

Pour le glaçage au chocolat :

– 175g de chocolat à 70% de cacao

– 250g de sucre glace

– 225g de beurre à température ambiante

– 1 cc d’extrait de vanille

– 1 cs de lait

Pour le décoration :

– des oréos, 6 à 9 (ou équivalent)

– des petits confettis en sucre coloré

– des rouleaux saveurs fruits type réglisse

– du sucre cristallisé

– du colorant alimentaire noir, un peu de sucre glace et une aiguille

Préparation :

Pour les muffins :

Préchauffer le four à 180°C. Garnir un moule à muffins de caissettes.

Dans un saladier, battre le beurre, le beurre de cacahuètes et le sucre jusqu’à ce que le mélange s’éclaircisse. Ajouter les oeufs un à un en battant le mélange puis l’extrait de vanille.

Dans un autre bol, mélanger la farine et la levure chimique.

Ajouter un tiers de la farine au mélange beurres/sucre. Battre. Ajouter un tiers de lait et battre le mélange. Recommencer ces opérations jusqu’à épuisement de la farine et du lait.

Transvaser la pâte dans les moules. Laisser cuire au four une vingtaine de minutes jusqu’à ce qu’un couteau planté au centre ressorte sec. Retirer du four. Laisser refroidir complètement avant de napper les cupcakes.

Pour le glaçage :

Faire fondre le chocolat aux micro-ondes jusqu’à obtenir une consistance liquide (par paliers de 30 secondes en remuant entre). Laisser refroidir.

Placer le beurre, le lait, l’extrait de vanille et le sucre dans un grand saladier. Battre au batteur électrique jusqu’à obtenir une pâte lisse et pâle. Ceci peut prendre plusieurs minutes.

Ajouter le chocolat fondu et battre jusqu’à obtenir un mélange épais et crémeux. Si le mélange est trop liquide, simplement continuer à battre jusqu’à épaississement.

L’appliquer avec une poche à douille sur les muffins en commençant par l’extérieur.

Pour la décoration :

Séparer les oréos en deux. Veiller à la répartition uniforme de la crème sur les deux moitiés.

Préparer une pâte à sucre épaisse avec du sucre glace et quelques gouttes d’eau. Ajouter le colorant. Utilisant l’aiguille pour l’appliquer sur la crème des oréos et écrire ce que bon vous semble. Planter votre montre au sommet de chaque cupcake.

Dérouler les rouleaux. Les couper en petits tronçons et les entortiller sur une aiguille. Vous obtiendrez des guirlandes. Saupoudrer de confettis en sucre et de sucre.

English below

And to think that we already approach the end of January! Hurry before the end of the month, here’s a recipe that I have not had time to post before. As the title suggests, it should have been published earlier this month.

With it, I also want to enter the contest Amelie arranges for the anniversary of her blog, Confessions d’une Gourmande. Take advantage , you have until February 11 to participate and there are nices gifts including vouchers from Halwati to be won. Simply make a small cake or an individual pastry and take a nice photo!

I chose these cupcakes because this is a fairly elaborate version. As standard, they usually disappear just frosted! My children (and everyone else 🙂 ) love them! While I prepare them quite often, they rarely are as decorated! I will not surprise you by telling you that the recipe for muffins and that of the chocolate buttercream are both from my favorite book on the subject « Cupcakes from the Primrose Bakery. » About  books on cupcakes, my friends from work  recently offered me for birthday a very nice book from which I certainly share some recipes with you!

New Year Cupcakes : Peanut Butter with Chocolate Frosting :

Ingredients : (12-18 pieces)

For the muffins :

– 75g butter at room temperature

– 130g of peanut butter

– 190g brown sugar

– 2 eggs

– 120g flour

– 1 teaspoon baking powder

– 60 ml of milk

– 1 teaspoon vanilla extract

– 1 pinch of salt

For the chocolate icing :

– 175g of chocolate 70% cocoa

– 250g icing sugar

– 225g butter at room temperature

– 1 teaspoon vanilla extract

– 1 tablespoon milk

For the decoration :

– 6 to 9 oreos (or equivalent)

– some small colored sugar confettis

– licorice type fruit flavors rolls

– some caster sugar

– black food coloring, a little icing sugar and a needle

Preparation :

For the muffins :

Preheat the oven to 180 ° C. Garnish the mould with muffin trays.

In a bowl, beat the butter, the peanut butter and the sugar until the mixture clears. Add the eggs one at a time, beating the mixture and adding the vanilla extract.

In another bowl, combine the flour and the baking powder.

Add one third of the flour to the butter/sugar mixture. Beat. Add one third of milk and beat again. Repeat these steps until all the flour and the milk is used.

Pour the batter into the molds. Cook in the oven for about twenty minutes until a knife inserted in the center of a muffin comes out clean. Remove from the oven. Let cool down completely before you frost the cupcakes.

For the icing :

Melt the chocolate in the microwave until to obtain a liquid consistency (in increments of 30 seconds, stirring between). Allow to cool down.

Place the butter, the milk, the vanilla extract and the sugar in a large bowl. Beat with the electric mixer until the dough is smooth and pale. This may take several minutes.

Add the melted chocolate and beat until the  mixture is thick and creamy. If the mixture is too liquid, just continue to beat until thick.

Apply it with a pastry bag on the muffins starting from the outside.

For the decoration :

Separate the oreos into halves. Ensure a uniform distribution of the cream on both halves.

Prepare a thick sugar paste with icing sugar and a few drops of water. Add the black dye. Using the needle, apply on the cream of the oreos and write what you want. Put your watch on the top of each cupcake.

Unroll the fruit flavors rolls. Cut into small sections and twist them on a needle. You will get the garlands. Sprinkle with the sugar confettis and the sugar.

Risotto aux betteraves / Beetroot Risotto

Risotto aux betteraves / Beetroot Risotto

Etrange mon risotto, n’est-il pas? C’est cette recette dénichée sur BBC Good Food que j’avais déjà en tête en vous présentant le panier de la semaine! Comme le trahit sa couleur, il a été préparé avec des betteraves. J’appréhendais la réaction de mes goûteurs qui ont effectivement été surpris par la couleur et ont finalement bien aimé cette version de risotto. Pour ma part, je trouve que riz, parmesan et betteraves se marient plus que bien!

La recette originale propose une cuisson des betteraves et du riz au four, respectivement une heure et quinze minutes. Moi je suis par contre restée en mode casseroles… Pour ne pas traumatiser mes goûteurs, il y a également le double de riz par rapport à la version de base.

Risotto aux betteraves / Beetroot Risotto :

Ingrédients :

– 500g de betteraves

– 2 cs d’huile d’olive

– 1 noix de beurre

– 1 oignon, haché finement

– 1 gousse d’ail, hachée finement

– 500g de riz risotto

– 200ml de vin rouge ou blanc

– 800ml de bouillon de légumes

– 50g de parmesan râpé (ou une alternative végétarienne)

– 100g de crème aigre

Préparation :

Peler et couper les betteraves en gros morceaux (utilisez des gants de cuisine si vous ne voulez pas que vos mains pour deviennent rouges). Faire cuire à l’autocuiseur durant vingt minutes, jusqu’à ce que les betteraves soient bien tendres.

Pendant ce temps, chauffer l’huile d’olive avec le beurre dans une grande poêle. Ajouter l’oignon et l’ail hachés, puis cuire pendant 3-5 minutes jusqu’à ce que les oignons deviennent translucides. Incorporer ensuite le riz en veillant à bien enrober les grains avec le beurre et l’huile, le bord devient translucide. Verser le vin, puis laisser buler le mélange quelques minutes.

Bien remuer, puis verser un peu de bouillon par dessus. Mélanger jusqu’à évaporation du bouillon. Puis rajouter du bouillon et recommencer l’opération. La cuisson prend quinze à vint minutes jusqu’à ce que le riz soit tendre.

Lorsque les betteraves sont cuites, mixer la moitié pour en faire une purée, et hacher le reste en petits morceaux. Incorporer le parmesan, la crème aigre et la purée de betterave et les betteraves hachées dans le risotto. Servir parsemé de parmesan et nappé de crème aigre.

English below

Strange my risotto, isn’t it? I unearthed this recipe on BBC Good Food and I had it already in mind whilst introducing the basket of the week! As its color betrays it was made ​​with beetroot. I dreaded the reaction of my tasters who have actually been surprised by the color and finally liked this version of risotto. For my part, I find that rice, parmesan cheese and beetroot marry very well!

The original recipe offers the cooking of the beetroot and the rice in the oven, respectively one hour and fifteen minutes. I remained to the pot  cooking…To not to traumatize my tasters, there is also the double of rice compared to the basic version.

Beetroot Risotto :

Ingredients :

– 500g beetroots

– 2 tbsp olive oil

– 1 knob of butter

– 1 onion , finely chopped

– 1 garlic clove , finely chopped

– 500g risotto rice

– 200ml wine, white or red

– 800ml vegetable stock

– 50g grated Parmesan (or vegetarian alternative)

– 100g sour cream

Preparation :

Peel and trim the beetroots (use kitchen gloves if you don’t want your hands to get stained) and cut them into large wedges. Cook them about twenty minutes in a pressure cooker.

Meanwhile, heat the olive oil with the butter in a deep pan. Tip in the onion and the garlic, then cook for 3-5 minutes until translucent. Stir in the rice until well coated with the butter and oil. Pour over the wine, then let the mixture bubble away for a few minutes.

Stir well, then pour over a bit of stock. Stir again, and let cook until evaporation. Add some more stock and start again. It should take about 15 to 20 minutes until the rice is soft.

When the beetroots are cooked, whizz the half of them to make a purée, then chop the remainder into small pieces. Stir the Parmesan, the sour cream, the beetroot purée and the chopped beetroot through the risotto. Serve with some sour cream and Parmesan scattered on top.

Gourmandise / Sweetmeat

Je viens de voir que le thème de la semaine prochaine était Avarice! Gourmandise n’était qu’un prélude à la longue série des 7 péchés capitaux. La discussion quant à leur enchaînement chronologique est encore en cours…

Pour illustrer Gourmandise, j’aurai bien photographié une bouche féminine… Bien que mon petit compact ait un écran à l’avant, je n’ai pas réussi à prendre un cliché satisfaisant. Je me suis donc rabattue sur une illustration plus conventionnelle. Vous êtes entrain d’admirer ma gourmandise préférée!

Il s’agit du nec plus ultra du chocolat au lait. Il est fabriqué par la chocolaterie Bockel de Saverne. Avec ce chocolat, Jacques Bockel a gagné le premier prix dans la catégorie « Tablette de Chocolat » du Salon du Chocolat de Paris en 2007. Ce prix est décerné par le Club des Croqueurs de Chocolat dont une des vocations est d’informer les amateurs des résultats des dégustations réalisées par le Club, afin qu’ils disposent des noms et des adresses de ceux dont les chocolats, les gâteaux, les sorbets, etc… ont été reconnus comme savoureux, délectables ou incomparables.

Le chocolat que je vous présente est un morceau de la tablette « Amandes Fleurs de Sel ». Les amandes sont dorées à l’huile d’olive, auxquelles on ajoute une pincée de fleur de sel et le tout est réuni dans un onctueux praliné dans une tablette de chocolat au lait. Par expérience personnelle et confirmé par les vendeurs, on devient accro une fois qu’on y a goûté! C’est un délice que nous n’achetons que rarement, pour des grandes occasions. Le carré de la photo est l’ultime rescapé d’une série de 10 achetés pour Noël (50g le carré quand même)… Ce chocolatier, qui reste une entreprise très familiale, vient d’ouvrir une petite boutique sur Strasbourg; avant il fallait se rendre à la boutique ou à l’atelier sur Saverne. Il propose d’ailleurs des ateliers de fabrication de chocolats pour Noël et Pâques. J’y ai déjà réalisé plus d’un oeuf garni pour Pâques…

Pour terminer, je tiens à préciser que je ne suis pas la seule consommatrice du dit chocolat et que ce billet n’est est aucun cas sponsorisé! Ceci dit, je n’aurai rien contre une petite dotation en chocolats si M. Bockel venait à parcourir ces lignes… Vous noterez que c’est la deuxième fois que je vous bassine avec ses produits : vous y aviez déjà eu droit sur certains clichés du billet pour le thème Noël.

Suprême gourmandise / Supreme Sweetmeat

I just saw that the theme for next week was Avarice! Gluttony was a prelude to the long serie of the seven deadly sins. The discussion about their chronological sequence is still open …

To illustrate Gluttony, my wish wasto picture a female mouth … Even with my little compact which has a screen in the front, I have not managed to take a satisfactory snapshot. So I went to a more conventional illustration. You are about to see my favorite sweetmeat!

This is the ultimate milk chocolate. It is made by the Chocolaterie Bockel from Saverne. With this chocolate, Jacques Bockel won the first prize of the « Chocolate Tablet » at the Salon du Chocolat in Paris in 2007. This award is elected by the Chocolate Crunchers Club with one vocation that is to inform fans of the results of their tastings conducted by the Club to ensure access to the names and addresses of those chocolates, cakes, sorbets, etc … that have been recognized as tasty, delectable and incomparable.

The chocolate that I present is a piece of the tablet « Almond Salt Flakes ». The almonds are golden in olive oil, on which is added a pinch of salt flakes and everything comes together in a creamy praline in a milk chocolate bar. From personal experience and confirmed by the sellers, it becomes addictive once you’ve tasted! It’s a delight that we buy only rarely, for special occasions. The square of the photo is the ultimate survivor of a serie of 10 bought for Christmas (50g the square anyway) … This chocolate shop, which is a very family bussisness, has opened a small shop in Strasbourg; before you had to go to the store or the fabric in Saverne. It also offers workshops to manufacture chocolates for Christmas and Easter. I’ve already made more than one egg for Easter…

Finally, I want to say that I am not the only consumer of chocolate here and also add that this post is not any way sponsored! That said, I have nothing against a small endowment in chocolates if Mr. Bockel had to go through these lines … You’ll notice that this is the second time I bother you with its products: you already had some shots on the post for the theme Christmas.

Panier semaine 4 / Basket Week 4

Et encore un panier qui va ravir mes filles avec la présence de choux de Bruxelles (qu’elles n’aiment pas du tout)!. Je cuisinerai sûrement les betteraves dans une nouvelle recette : je suis très curieuse de voir la tête de mes goûteurs! Et si vous n’aviez pas encore reperé, il contient :

– 500g de betteraves rouges
– 1kg de carottes
– 750g de poireaux
– 525g de choux de Bruxelles

Panier semaine 4 / Basket Week 4

And another basket that will delight my daughters with the presence of Brussels sprouts (they do not like them)!. I will surely cook the beetroots in a new recipe and I am very curious to see the head of my tasters! And if you had not noticed, the basket contains:

– 500g of beetroot
– 1kg of carrots
– 750g of leeks
– 525g Brussels sprouts

Beignets d’oignons / Onion Rings

Mon royaume pour des oignons! Telle pourrait être ma devise. Je les adore. Quand je cuisine, je ne peux que rarement m’empêcher de glisser un oignon (ou plus 🙂 ) dans la préparation. Mes filles ne partagent malheureusement pas mon enthousiasme pour ce bulbe. Il n’y a qu’une forme qui met toute la famille d’accord : les onions rings ou anneaux d’oignons qui sont en fait des beignets de rondelles d’oignons. Nous en faisons généralement une consommation excessive lorsque nous sommes en vacances au Royaume-Uni où ils sont aussi courant que les frites surgelées… Malheureusement, ils sont beaucoup plus rares par ici…

Malgré mon hostilité envers la friture, j’ai donc fait ces beignets d’oignons en accompagnement d’un poulet rôti ce dimanche. Et bien ils sont délicieux! La recette que j’ai récupérée sur Allrecipes.com est absolument excellente!

Avec les fumées dans la cuisine, j’espère que Monsieur aura compris que Madame souhaite urgemment une friteuse dernier cri, sans huile, ou presque. En particulier si il veut revoir des onion rings prochainement à sa table! 😉 . Mais vous, si vous êtes convenablement équipé en friteuse, utilisez donc quelques oignons de votre dernier panier pour vous régaler :

Beignets d’oignons / Onion Rings :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 3-4 gros oignons coupés en rondelles de 5 mm

– 310g de farine

– 9 g de levure chimique

– 10g de sel

– 2 oeufs

– 450ml de lait

– 200g de chapelure

– de l’huile pour la friture

Préparation :

Chauffer l’huile dans une friteuse à 185 °C.

Séparez les rondelles d’oignon en anneaux, et mettre de côté.

Dans un petit bol, mélanger la farine, la levure chimique et le sel. Tremper les rondelles d’oignon dans le mélange jusqu’à ce qu’elles soient bien recouvertes; réserver.

Ajouter l’oeuf et le lait dans le mélange de farine à l’aide d’une fouet. Plonger les anneaux dans la pâte pour bien les enrober, puis les placer sur une grille pour égoutter la pâte.

Mettre la chapelure dans une assiette creuse ou un plat peu profond. Plonger les rondelles, une à la fois, dans la chapelure, et rassembler les miettes au-dessus de la rondelle pour bien l’enrober. Faire tomber l’excédent de chapelure qui doit parfaitement adhérer à la pâte. Répéter cette opération avec l’ensemble des rondelles.

Faire frire quelques anneaux à la fois pendant 2 à 3 minutes, ou jusqu’à obtenir une coloration dorée. Faire égoutter sur du papier absorbant. Servir immédiatement ou réserver au chaud dans le four.

English below

My kingdom for onions! This could be my motto. I love them. When I cook, I can rarely resist to slip an onion (or more) in the preparation. Unfortunately, my daughters do not share my enthusiasm for this bulb. Anyhow, there is a form on which the whole family agrees : the onion rings. We make usually an excessive onion ring consumption when we are on holiday in the UK where they are as common as frozen french fries … Unfortunately, they are much rarer here …Despite my hostility to fry, I made ​​these onions rings as an accompaniment to our Sunday chicken roast. Well they are delicious! The recipe that I found on Allrecipes.com is absolutely excellent!

With the smoke in the kitchen, I hope that Mr has understood that Mrs urgently wants a brand new deep fryer, oil-free, or almost. Especially if he wants to see the onion rings back at the table soon! But, if you are properly equipped in fryer, use some onions from your last basket and enjoy :

Onion Rings :

Ingredients : (serves 6)

– 3-4 large onion, cut into 5 mm slices

-310g all-purpose flour

-9g baking powder

-10g salt

-2 eggs

-450ml milk

-200g dry bread crumbs

– oil for frying

Preparation :

Heat the oil in a deep-fryer to 185 °C.

Separate the onion slices into rings, and set aside.

In a small bowl, stir together the flour, baking powder and salt. Dip the onion slices into the flour mixture until they are all coated; set aside.

Whisk the egg and milk into the flour mixture using a mixer. Dip the floured rings into the batter to coat, then place on a wire rack to drain until the batter stops dripping.

Spread the bread crumbs out on a plate or shallow dish. Place the rings one at a time into the crumbs, and scoop the crumbs up over the ring to coat. Give it a hard tap as you remove it from the crumbs. The coating should cling very well. Repeat with remaining rings.

Deep fry the rings a few at a time for 2 to 3 minutes, or until golden brown. Remove to paper towels to drain. Serve immediatly or keep warm in the oven.

Beignets d'oignons / Onion Rings

Concours Opération Chandeleur – Candlemas Operation Contest

Chez nous, la chandeleur est un rituel 🙂 ! Nous mangeons systématiquement des galettes et des crêpes ce soir là! L’année dernière, je vous livrais ma recette de traditionnelles crêpes bretonnes. Je vais tenir ma promesse et vous dévoiler la recette des galettes à l’occasion de la chandeleur.

Bien que les versions basiques de crêpes, beurre et sucre par exemple, et de galettes, jambon-fromage et autres, soient déjà excellentes, je voudrai étoffer mon recueil des une et mille manières d’accomoder une crêpe ou une galette. Je fais donc appel à vous pour me faire parvenir vos recettes fétiches ou faire encore preuve d’imagination et me concocter la farce sucrée ou salée à laquelle je ne pourrai pas résister.

Date limite de participation et prix :

Vous avez jusqu’au 2 février 2012 minuit pour me faire parvenir une recette de farce sucrée ou salée pour la Chandeleur. Le récapitulatif des participations sera publié le 5 février 2012. Un jury impartial, composé de mes goûteurs et de moi-même, élira deux recettes : une sucrée et une salée. Les heureux gagnants remporteront un colis surprise sur le thème de la Bretagne!

Comment participer?

Les recettes devront impérativement être accompagnées d’une photo. Le blog étant (à peu près) bilingue, les participations en Français et Anglais seront acceptées. Je me chargerai d’une traduction dans la langue complémentaire au moins pour les recettes primées.

Si vous bloguez, vous devez faire figurer un lien vers le concours et le logo ci-dessous sur votre article. Envoyez-moi également par mail la photo et le lien vers votre billet. Et si vous échappez encore à la tenue d’un blog, il suffit de m’envoyer recette et photo par mail.

L’adresse du concours est concours.lrdp67[at]live.com.

Le logo, réalisé par la plus jeune de la famille, Nolwenn que je remercie, se trouve ICI.

At home, Candlemas is a ritual! We always eat pancakes that night! Last year, I gave you my recipe for traditional Breton pancakes. I will keep my promise and reveal the recipe for savoury pancakes at Candlemas.

Although the basic versions of sweet pancakes, butter and sugar for example, and for savoury pancakes, ham, cheese and others are already excellent, I would like to expand my knowledge of the one and a thousand ways to accommodate a crepe or a pancake. I appeal to you to send me your favorite recipe or even to imagine the best sweet or savoury stuffing that I could not resist to.

Deadline for participation and awards :

You have until midnight of February 2, 2012 to send me a recipe for sweet or savoury stuffing for Candlemas. The summary entries will be published on February 5, 2012. An impartial jury, composed of my tasters and I, will elect two recipes: a sweet and savoury one. The lucky winners will win a surprise package on the theme of Bretagne!

How to participate?

The recipe must imperatively be accompanied by a photo. As the blog is (almost) bilingual entries in French and English will be accepted. I will undertake a further translation into the language for the award-winning recipes.

If you blog, you need to include a link to the contest and the logo below your article. Send me also by email the photo and a link to your post. And if you still don’t hold a blog, just send me recipe and photo by mail.

The address of the contest is HERE.

The logo, created by the youngest of the family, I thank Nolwenn, can be found HERE.

Résolution / Resolution

Résolutions / Resolutions

Cette photo, je l’ai prise peu de temps après l’annonce du sujet. Il s’agit d’un gros plan de l’âtre de mon Kachelhoffe (oui, on est en Alsace par ici!) ou poêle à bois carrelé pour les non dialectophones. C’est la vue que j’ai depuis mon endroit préféré du salon : un sympathique fauteuil juste en face du poêle avec une bibliothèque derrière.

Elle a une double interprétation. C’est d’une part mon premier réflexe quand j’entends parler de résolutions pour la nouvelle année : comme je n’arrive pas à les tenir (cf la pâte feuilletée maison), autant les mettre directement au feu! Une autre interprétation, plus philosophique celle-ci, est une réflexion quant à l’impermanence des choses. Il s’agit d’un concept boudhiste. Bien que je n’ai aucune croyance, l’acceptation de ce principe me semble pouvoir être un gain de qualité de vie. Et rien de tel qu’un feu, jamais constant, toujours mouvant, pour illustrer ce concept que je me suis résolu à accepter depuis quelques années déjà…

English below

This picture, I took it shortly after the announcement of the subject. This is a closeup of the hearth of my Kachelhoffe (yes, we are here in Alsace!) o tiled stove for those who not speak dialect. This is the view I have from my favorite place in the living room : a nice chair in front of the stove with a library behind.

It has a double interpretation. To begin, this is my first reaction when I hear about resolutions for the new year: as I can not hold them (see the home made puff pastry), rather throw them directly in the fire! Another interpretation, more philosophical this one, is a reflection on the impermanence of things. It’s a Buddhist concept. Although I have no belief, acceptance of this principle seems to be an improved in life quality. And nothing like a fire, never constant, always moving, to illustrate this concept that I resolved myself to accept for some years now …