Douceur / Softness

Les températures étaient bien douces en ce début de semaine et le soleil quotidiennement au rendez-vous! Je n’ai pas pu m’empêcher de faire l’association avec le thème de la semaine « Douceur ».

Sur le chemin de l’un de mes lieux de travail, un magnolia me faisait régulièrement de l’oeil! J’ai fini par prendre mon appareil photo et par m’arrêter pour l’immortaliser. J’adore ces arbustes. Il en existe de multiples variétés. Mon style préféré correspond à celui de la photo : avec de grandes fleurs et des couleurs rose, violet, pastels, qui s’intensifient vers le coeur de la fleur.

En fleur, il incarne la sérénité pour moi. Cela fait longtemps que je rêve d’en avoir un dans le jardin; l’année dernière, nous avons bien planté une pousse mais je ne suis pas convaincue qu’elle va encore fleurir… Et je viens de voir que le thème de la semaine prochaine est « Printemps ». Voilà ce qui risque encore une fois de donner des photos redondantes par ici! 😉

Floraison / Blossoming

Temperatures were very soft at the beginning of week and the sun was daily there too! I was not been able to prevent myself from making the association with the theme of the week « Softness ».

On the way to one of my workplaces, a magnolia winked me regularly! I ended up taking my camera with me and stopping to capture it. I love these shrubs. There are many varieties. My preferred style matches the one of the photo: with large flowers and pink, purple, pastels colors, which intensify at the heart of the flower.

In bloom, it embodies the serenity to me. I was dreaming of having one in the garden for long, we planted a shoot but I am not convinced that it will bloom… And I just saw that the theme of next week is « Spring ». This may again give redundant pictures here! 😉

Cannellonis épinards, parmesan et ricotta / Spinach, Parmesan and Ricotta Cannelloni

Je ne sais pas quelle est exactement mon influence mais dans mon entourage immédiat, plus d’une de mes copines s’est mise à tenir un blog culinaire… Ainsi, je vous présente les blogs de Sandrine, Patati et Patata, de Tania, Ma Cuisine Préférée, et de Princess, Cuisine du Monde. Elles trouvent toutes que c’est un super moyen de partage de recettes et un excellent livre de recettes.

Nous aimons beaucoup les épinards à la maison et dernièrement Sandrine à réussi à me faire baver en me parlant de ses cannellonis épinards-ricotta qui sont pour elle, la seule forme sous laquelle les épinards sont comestibles. Malgré l’oubli d’achat des cannellonis (que j’ai remplacé par des feuilles de lasagnes roulées à la main), je tenais à goûter cette préparation ce weekend. Et c’est vrai que sa recette est excellente!

Cannellonis épinards, parmesan et ricotta / Spinach, Parmesan and Ricotta Cannelloni :

Ingrédients : (~8 personnes)

Pour la farce :

– 500g d’épinards frais

- 500g de ricotta

- 200g de parmesan râpé

- 4 jaunes d’oeufs

- sel, poivre, noix de muscade

- 1 paquet de cannelloni

Pour la béchamel :

- 750ml de lait

- 25g de beurre

- 25g de farine

Finition :

– 250ml de sauce tomate

- 1 boule de mozzarella

- 100g de parmesan râpé

Préparation :

Pour la farce :

Faites blanchir les épinards dans une eau bouillante légèrement salée pendant 2 mn, puis égoutter et passer sous l’eau froide pour refroidir rapidement. Emincer les épinards et les mettre dans un saladier, y ajouter la ricotta, 200g de
parmesan râpé,et les jaunes d’oeufs. Saler (légèrement), poivrer et ajouter deux pincées de noix de muscade.

Remplir les cannellonis prêts à garnir de cette farce avec une poche à douille ou une cuillère à moka.

La béchamel :

Faire fondre le beurre dans une casserole. Lorsqu’il est fondu ajouter rapidement la farine en pluie avec un fouet. Lorsqu’ils sont bien amalgamés, ajouter le lait en remuant vivement. Lorsque le mélange commence à bouillir saler, poivrer et arrêter la cuisson.

Montage :

Dans un plat à gratin verser la sauce tomate, puis poser les cannellonis. Recouvrir de béchamel. Pour finir, garnir de mozzarella coupée en rondelle et le reste de parmesan. Faire cuire à 180 ° C pendant 40 mn.

Déguster avec une salade relevée de vinaigre balsamique.

Cannellonis épinards, parmesan et ricotta / Spinach, Parmesan and Ricotta Cannelloni

English below

I do not know what exactly my influence is, but in my immediate surroundings, more than one of my friends started to keep a food blog … So, I present you the blogs of Sandrine, Patati et Patata, the one of Tania, Ma Cuisine Préferée, and the one of Princess, Cuisine du Monde. They all find that this is a great way to share recipes and an excellent cookbook.

We love spinach at home and Sandrine recently managed to make me drool as she spoke about her spinach-ricotta cannelloni, which are for her, the only form in which spinach is edible. Despite forgetting to buy cannelloni (I replaced them by sheets of hand-rolled lasagna), I wanted to try this preparation this weekend. And it’s true that her recipe is excellent!

Spinach, Parmesan and Ricotta Cannelloni :

Ingredients : (serves ~8)

For the filling :

– 500g of fresh spinach

– 500g ricotta

– 200g grated parmesan cheese

– 4 egg yolks

– salt, pepper, nutmeg

– 1 pack cannelloni

For the bechamel :

– 750ml milk

– 25g butter

– 25g flour

For the dressing :

– 250ml of tomato sauce

– 1 ball of mozzarella

– 100g grated parmesan cheese

Preparation :

For the stuffing :

Blanch the spinach in a lightly salted boiling water for 2 minutes, then drain and rinse under cold water to cool quickly. Chop the spinach and place it in a salad bowl, add the ricotta, the 200g grated Parmesan, and the gg yolks. Add salt (slightly), some pepper and two pinches of nutmeg.

Fill the ready to cook cannelloni with the mixture with a pastry bag or a coffee spoon.

The bechamel :

Melt the butter in a saucepan. When it is melted, add the flour quickly with a whisk. When well amalgamated, add the milk, stirring briskly. When the mixture begins to boil add some salt and pepper and stop cooking.

For the dressing :

Pour the tomato saucein a baking dish, then lay the cannelloni on it. Top with the bechamel. Finally, top with mozzarella cut into slices and sprinkle with the remaining Parmesan. Bake at 180 ° C for 40 min.

Serve with a salad dressed with balsamic vinegar.

Panna cotta aux fruits rouges / Red Berry Panna Cotta

Et voilà une nouvelle ronde Interblog qui se termine! C’est la 26ième édition et ma 6ième participation (déjà!). Cette fois-ci, le sort m’a emmené chez Marion(nette) de Novice en cuisine que je fréquentais déjà! Et Sophie de Mignardises and co doit venir choisir une recette chez moi.

Et les bonnes recettes ne manquent pas sur Novice en Cuisine! Je lui connaissais un fort penchant pour le sucré que je confirme maintenant que j’ai pris le temps de fouiller de manière plus approfondie. Il est donc logique que je craque pour une de ses gourmandises sucrées : la panna cotta aux fruits rouges.

Pannacota aux fruits rouges / Red Berry Pannacotta

Ce n’est pas ma première panna cotta mais je rendue compte que je n’avais jamais pris le temps de publier une recette à ce sujet. J’ai donc (presque) scrupuleusement suivi la recette de Novice en Cuisine. Succès garanti pour une recette super facile!

Et j’espère trouver le temps de faire le tour de la ronde cette fois-ci ce qui a été, à mon grand regret, du domaine de l’impossible pour la précédente…

Panna cota aux fruits rouges / Red Berry Panna Cotta :

Ingrédients : ( ~12 verrines)

– 50g de fruits rouges frais ou congelés

– 2 feuilles de gélatine

– 200ml de lait entier

– 200ml de crème liquide

1 sachet de sucre vanillé 1 gousse de vanille

– 20g de spéculoos

– 3 cs de sucre en poudre

Préparation :

Mettre les feuilles de gélatine à gonfler dans un peu d’eau froide.

Dans une casserole, faire bouillir le lait avec la gousse de vanille. Diluer la gélatine au fouet dans la lait chaud.
Ajouter la crème liquide et le sucre. Bien mélanger et repartir dans des petites verrines au 3/4. Réserver au moins 3h au réfrégirateur.

Cuire Mixer les fruits rouges avec une cuillère à soupe jusqu’à obtenir une purée. Placer les spéculoos dans un sachet et les écraser au rouleau à pâtisserie pour obtenir une poudre. Recouvrir les panna cotta de la purée de fruits rouges et saupoudrer de spéculoos.

English below

And now a new round Interblog  which ends! This is the 26th edition and my 6th participation (already!). This time, fate took me to Marion (nette) of Novice en Cuisine I knew already! And Sophie of Mignardises and co has to choose a recipe here.

And there are a lot of good recipes at Novice en Cuisine! I knew her a penchant for sweet that I now confirm has I have taken the time to search more thoroughly. It is therefore logical that I fall for one of her sweet treats : the red berry panna cotta.

This is not my first panna cotta but I realized that I had never taken the time to publish a recipe on this. So I (almost) strictly followed the recipe of Novice en Cuisine. Guaranteed success for a super easy recipe!

And I hope to find time to go around the round this time what was, to my regret, the realm of the impossible for the previous …

http://mignardisesandco.over-blog.com/

Red Berry Panna Cotta :

Ingredients : (~ 12 glasses)

– 50g fresh or frozen berries

– 2 sheets of gelatin

– 200ml whole milk

– 200ml single cream

1 packet of vanilla sugar 1 vanilla pod

– 20g of speculoos

– 3 tablespoons caster sugar

Preparation :

Put the gelatine to swell in some cold water.

In a saucepan, boil the milk with the vanilla pod. Dissolve the gelatin by whisking it into warm milk.
Add the cream and the sugar. Mix well and leave in small glasses filled to 3/4. Place at least 3 hours in refrigerator.

Mix cook the berries with a tablespoon of sugar until to get a puree. Place the speculoos in a plastic bag and crush them with a rolling pin to obtain a powder. Cover the panna cotta with the mashed berries and sprinkle with the speculoos crumbs.

Autoportrait / Self Portrait

Autoportrait : mais quelle idée ce sujet! Ce que je savais dès le départ, c’est vous n’auriez pas de véritable portrait à contempler! J’avais quelques idées en tête, comme mon reflet sur une surface liquide agitée ou encore dans de multiples éclats de miroir… La mise en oeuvre des dites idées n’étant pas triviale, je me suis rabattue sur ce que je daigne bien vous présenter de moi : un de mes yeux.

Profitant d’un début de soirée ensoleillée, je me suis donc à nouveau servi de mon petit compact que j’ai pratiquement collé sur mon oeil pour le prendre en photo. J’étais sur la terrasse pour bien profiter du soleil et je n’ose imaginer ce qu’on dû penser les voisins car j’ai bien sûr fait plus d’une prise!

Je suis assez satisfaite du résultat recolorisé, après un passage en noir et blanc, pour se rapprocher du bleu plutôt gris de mes yeux. Quand je compare avec l’oeil de ma fille, je prends quand même un coup de vieux au passage quand je compte le nombre de rides qu’on voit chez moi (non, je n’ai plus 15 ans!).

Sinon ce thème m’a rappelé un test de personnalité que j’avais fais il y a assez longtemps de cela. Je l’ai retrouvé et le trouve toujours aussi sympathique à compléter! Et donc, en prime, je vous livre également mon profil psychologique qui est qualifié d' »Inventeur bienveillant ». Je vous encourage à vous fabriquer aussi votre ADN personnel à condition que vous pratiquiez la langue anglaise : la petite mosaïque de couleurs en bas de ce billet vous y mènera et représente mon profil.

Blue Eyes... II

Self-portrait: but what an idea! I knew from the beginning, that you would not have a real portrait to contemplate! I had some ideas in mind, as my reflection on an agitated liquid surface or in multiple mirror shards … As the implementation of the said ideas was not trivial, I turned to what I deign to present you of myself : one of my eyes.

Enjoying a sunny early evening, so I again used my small compact that I practically glued to my eye to take a picture. I was on the terrace to enjoy the sun and I prefer not to imagine what the neighbors must have thought because I’ve obviously made more than one shot!

I’m pretty happy with the recolourized result, after a ramble in black and white, getting closer to the blue gray of my eyes. When I compare with the eye of my daughter, I see that I’m getting old when I count the number of wrinkles…(no, I’m no longer 15).

Otherwise this theme reminded me a personality test that I’ve taking a long time ago. I found it again and it is always friendly to complete! And therefore, as a bonus, I give you also my psychological profile that is described as « Benevolent Inventor ». I encourage you to make your personal DNA as long as you practice the English language: the small mosaic of colors at the bottom of this post will take you there and is my own profile.

Panier semaine 13 / Basket Week 13

A défaut d’être joli à regarder, le panier de la semaine contient de bien bonnes choses :

– 1kg de pommes de terre
-153g de mâche (et pas un gramme de plus! 😉 )
– 500g de choucroute
– 400g d’épinards

Panier semaine 13 / Basket Week 13

Failing to be pretty to look at the basket of the week contains many good things:

– 1kg of potatoes
– 153g of lamb lettuce (and not a gram more! 😉 )
– 500g of sauerkraut
– 400g of spinach

Salade de chou rouge à l’orange sanguine / Red Cabbage and Blood Orange Salad

Dans le numéro 45 du magazine « Régal » (Février-Mars 2012)  figurait une recette, légèrement détournée ici, qui s’appliquait à merveille au demi chou rouge du panier. Je viens de me régaler d’un reste en guise de dîner.  C’est une excellente association sucrée/salée qui en plus permet de faire le plein de vitamines!

Salade de chou rouge à l’orange sanguine / Red Cabbage and Blood Orange Salad :

Ingrédients : (4-6 personnes)

– 1/2 chou rouge

– 4 oranges sanguines

– 50g de noix de Macadamia

Pour la vinaigrette :

– 1 cs de crème de vinaigre balsamique blanc

– 1 cs de sirop d’érable

– 2 cs de nuoc-man

– 3 cs d’huile d’olive

Préparation :

Pour la vinaigrette :

Porter à ébullition le jus d’une orange et faire réduire jusqu’à ce qu’il ne reste que 3 cs. Dans un saladier, mélanger le vinaigre, le nuoc-mâm et le sirop d’érable puis le jus d’orange réduit chaud. Verser l’huile en fouettant pour émulsionner la vinaigrette.

Pour la salade :

Emincer le chou rouge au robot. Mélanger le à la vinaigrette. Recouvrir d’un film et placer une heure au réfrigérateur. Eplucher trois oranges. Séparer les quartiers et couper en tronçons. Incorporer les dans la salade avec leur jus et les noix de Macadamia grossièrement pillées. Servir frais.

Salade de chou rouge à l'orange sanguine / Red Cabbage and Blood Orange Salad

English below

In Issue 45 of the magazine « Régal » (February-March 2012) featured a recipe, slightly diverted here, which applied perfectly to the half red cabbage of the basket. I just enjoy a rest as a dinner. This is an excellent combination sweet/savoury and is also full of vitamins!

Red Cabbage and Blood Orange Salad :

Ingredients : (4-6 people)

– 1/2 red cabbage

– 4 blood oranges

– 50g of Macadamia nuts

For the vinaigrette :

– 1 tablespoon white balsamic vinegar cream

– 1 tablespoon maple syrup

– 2 tablespoons nuoc-man

– 3 tablespoons olive oil

Preparation :

For the vinaigrette :

Boil the juice of one orange and reduce until there are only 3 tbsp left. In a bowl, mix the vinegar, the fish sauce, the maple syrup and hot reduced orange juice. Pour the oil, whisking to emulsify the dressing.

For the salad :

Chop the red cabbage in a food processor. Mix in the vinegar. Cover with film and place in the refrigerator for one hour. Peel three oranges. Separate them into quarters and cut them into chunks. Stir in the salad with juice and the coarsely crushed macadamia nuts. Serve chilled.