Pâte de coings / Quince paste / Membrillo


Petite disgression sucrée de saison : la pâte de coings. Encore une fois , je dois remercier l’un de mes collègues, cette fois-ci Joseph, non pas pour la recette mais pour la matière première. La recette résulte encore une fois de mon interprétation personnelle des différentes versions que j’ai pu trouver sur le web. J’ai beaucoup aimé l’allure de la pâte de coings à l’ancienne; je vais essayer de trouver le même moule. Ma source d’inspiration principale reste néanmoins la recette trouvée sur un forum consacré au Maroc que vous trouverez ici. C’est extrêmement simple à faire; la seule difficulté est de remuer, remuer, remuer… durant toute la cuisson (de quoi attraper une tendinite au bras).

Une fois réalisée, la pâte se conserve, paraît-il, des mois. Je ne peux vous le confirmer la durée de vie, les carrés fruités n’ayant pas survécu au mois pour l’instant…

Comme conseil de dégustation, je vous conseille l’association avec des fromages (brebis frais, bleus, brie, etc..). C’est excellent!

Pâte de coings / Quince paste / Membrillo

Pâte de coings / Quince paste / Membrillo :

Ingrédients :

– des coings

– 75% en masse des coings en sucre

– 1 gousse de vanille

– 2 bâtonnets de cannelle

Préparation :

Débarasser les coings de leur duvet en les lavant. Les couper en quarts. Enlever les pépins. Les faire cuire 20 minutes à l’autocuiseur.

Une fois cuits, les passer au mixer ou au moulin à légumes.

Dans une grande casserole, idéalement une bassine à confiture, faire fondre le sucre à feu moyen avec un verre de jus de cuisson des coings. Ajouter la cannelle et la gousse de vanille fendue. Lorsque le sucre est quasiment liquide, ajouter la purée de coings. Cuire à feu moyen, en remuant presque constamment durant 40 minutes minimum.

Garnir un grand moule rectangulaire de papier cuisson. Y verser la pâte sur une hauteur de 2 à 3 cm. Ne pas oublier de retirer les épices. Aplatir avec une spatule en bois.

Laisser sécher 2 jours au minimum avant de découper votre pâte de coings. Rouler ou non les morceaux obtenus dans du sucre c ristallisé ou glace. Egalement très bon roulés dans de l’amande concassée ou des éclats de pistaches.

A offrir dans des petits moules en papier.

In English here

2 réflexions sur “ Pâte de coings / Quince paste / Membrillo ”

  1. Merci pour cette recette qui semble se rapprocher le plus de ce qui m’a été conseillé à Madrid, mais dont j’avais oublié les détails.
    Cocotte minute, oui, mais quelle quantité d’eau ? Si il y en a trop, les fruits ne perdent-ils pas en saveur ?
    Un grand merci.
    Brigitte.

    1. Bonjour Brigitte,

      Concernant la cuisson des coings, c’est, pour ma part, à la vapeur dans le panier de l’autocuiseur. Il n’y a donc pas de risque qu’ils prennent trop d’eau!

      Bonne pâte de fruits et à bientôt,

      Anne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s