Correspondances Gourmandes – Janvier 2014 / Foodie Penpals – January 2014

Nous sommes le dernier jour ouvrable du mois. Voici une nouvelle participation aux Foodie Penpals : la première pour 2014. J’adore vraiment ces échanges qui sont un excellent moyen de découvrir de nouveaux aliments, de nouvelles spécialités 🙂 même lorsque vous croyez bien connaître le pays d’origine. Voici le contenu du colis que j’ai reçu de la part de Kristina, habitant en Allemagne du côté de Cologne. Comme d’habitude, j’ai reçu un superbe assortiment que vous pouvez admirer plus bas. 🙂

Et moi qui pensais connaître les spécialités allemandes : que nenni! Elle m’aura fait découvrir le « Goldsaft », mélasse de sucre de betterave ainsi qu’une crème raifort/betterave à tartiner.

De mon côté, j’ai envoyé quelques spécialités alsaciennes à Rebeckah, au Royaume-Uni.  Là encore, j’ai osé y glisser un Munster : il paraît que son facteur a commenté l’agréable odeur émanant du paquet…

Si vous aussi vous souhaitez voyager à travers le monde par l’intermédiaires de ces colis gourmands, il suffit de s’inscrire à l’évènement avant le 5 du mois. Pour les américains et canadiens, c’est chez Lindsay du  blog « The Lean Green Bean », et pour les européens, en particulier les anglais, c’est chez Carol Anne du blog « Rock salt ».

Encore merci Kristina!Pour ma part, étant à nouveau une fois en vadrouille exotique (au Japon!) pour raisons professionnelles le mois prochain, je passerai mon tour en février mais compte bien m’y remettre dès le mois de Mars…

Foodie_Penpal_January

We are the last business day of the month. Here is a new participation to the Foodie Penpals: this is the first in 2014. I really love these exchanges which are a great way to discover new foods, new specialties 🙂 even when you feel well acquainted with the country. Here is the content of the package I received from Kristina, living in Germany near Cologne. As usual, I got a nice selection that you can see above. 🙂

And I thought that I knew German specialties : nay! I discovered the  » Goldsaft « , sugar beet molasse and a horseradish/beet spread.

On my side, I sent some Alsatian specialties to Rebeckah, living in the UK. Again, I dared to put a Munster cheese in the package: it seems that the postman has commented the nice smell coming from the parcel…

If you also want to travel around the world by the way of these gourmet packages, simply register for the event before the 5th of the month. For U.S. and Canada, it is with Lindsay from the blog  « The Lean Green Bean », and for European, especially English, it is with Carol Anne from the Blog « Rock salt ».

Thanksagain Kristina! On my side, being once again on exotic business travel (in Japan!) next month, I will pass my turn in February, but I will surely be back in March…

Publicité

Dans le détail / In the detail

Heureusement que je traîne de temps en temps dans le groupe Flick’r du PPR! Je n’ai malheureusement pas trouvé le temps d’y laisser des commentaires mais c’est ainsi que je me suis rendue compte que je ne tenais pas le bon sujet pour cette semaine. Je vous annonçais « Tea Time » pour aujourd’hui mais en fait c’est le thème de la semaine prochaine! Il y a en fait deux semaines d’avance pour les thèmes!!

Pour cette semaine, c’était donc « Dans le détail ». J’ai craqué pour le givre sur la clôture de la maison un de ces rares matins ensoleillés.

Donc, faites comme moi, allez voir le récapitulatif sur Flick’r et rendez-vous pour de bon pour « Tea Time » la semaine prochaine. 🙂

Matin d'hiver / Winter Morning

Fortunately I have from time to time a look on the PPR Flick’r group! Unfortunately, I don’t find the time to leave comments but it is there that I realized that I didn’t the right topic for this week. I announced « Tea Time » for today, but in fact it is the theme of next week! There are two weeks advance for the themes!

For this week, so it was « In the detail ». I crushed for the frost on the fence of the house one of those rare sunny mornings.

So, do as I do, go see the summary on Flick’r and go for good for « Tea Time » next week. 🙂

Panier semaine 4 / Basket Week 4

Voici notre deuxième panier de la Ferme Saint André! Pour être tout à fait honnête avec vous, ce n’est pas tout à fait le panier proposé par la semaine. Bien que les produits transformés du premier panier furent très bons, je préfère trouver des légumes à cuisiner dans mon panier!  Voici donc un panier arrangé par mes soins, les rutabagas, la courge et les pleurotes étant de mon fait. 🙂

On y trouve donc :

– 300g de carottes
– 440g de navets jaunes
– 500g de rutabagas
– 500g de courge musquée
– 300g de pleurotes
– 300g de betteraves rouges cuites
– 1 salade pain de sucre
– 250g de salade mixte

Panier semaine 4 / Basket Week 4

Here is our second basket from the Ferme Saint André! To be quite honest with you, this is not quite the proposed basket of the week. Although the processed products of the first basket were very good, I prefer to find vegetables to cook in my basket! Here is a basket arranged by me, rutabagas, squash and mushrooms are my own. 🙂

It contains therefore:

– 300g carrots
– 440g yellow turnips
– 500g of rutabagas
– 500g squash
– 300g of mushrooms
– 300g cooked beetroot
– 1 sugar head salad
– 250g mixed salad

Multitude

A la lecture du sujet de la semaine, je savais quel serait le sujet de la photographie pour le thème « Multitude » donné par Véro du blog « La Fille de la Sardine ». Il s’agit de petites billes de sucre argentées qui me servent à décorer mes cupcakes ou mes gâteaux. Par contre, si le thème avait été donné à une autre époque de l’année, je me serai précipitée à la recherche d’une fourmillière. 🙂
Et encore une fois, je me dis qu’il serait temps que j’investisse dans un objectif macro car j’ai quand même tendance à souvent aller regarder les choses de très près. 🙂

La semaine prochaine on se retrouve pour « Tea Time ». C’est malin : moi qui tiens un blog culinaire, j’essaye, pour les projets photos, d’éviter tant que possible les photos culinaires. Je crois que je vais avoir du mal sur ce coup là! 😉

Et n’oubliez pas : rendez-vous pour le récapitulatif ici.

Brillance / Shine

At the reading of the topic of the week, I knew what would be the subject of the picture for the theme « Multitude » given by Vero from the blog « La Fille de la Sardine ». They are small silver sugar balls that I use to decorate my cupcakes or my cakes. By cons, if the subject had been given at another time of year, I would have rushed outside in search of an anthill. 🙂 And again, I think it’s time I invest in a macro lens because I still tend to often look at things very closely. 🙂

Next week we meet for « Tea Time ». What an idea: as I manage a food blog, I try for the photo projects, to avoid as much as possible food photos. I think I will have trouble on this one! 😉

And do not forget: appointment to the summary here.

Calendrier annuel des fruits et légumes d’Alsace / Annual Calendar of Fruits and Vegetables in Alsace

Les habitués qui viendront lire ce billet seront surpris. Je viens effectivement de changer la mise en page de ce blog. Qu’en pensez-vous?

Durant l’année 2013, je vous ai proposé la liste mensuelle des fruits et légumes à consommer ici en Alsace. Je vous en propose un récapitulatif sur la forme d’un fichier pdf que vous pourrez afficher sur votre frigo. 😉

Calendrier_annuel_FL_Alsace

N’oubliez pas de consommer local et des produits de saison. Deux enseignes fidèles à ces valeurs que j’affectionne et que je fréquente sont les Jardins du Kochersberg et la coopérative agricole Hop’la. Et pour d’autres adresses dans d’autres départements, je vous renvoie ici.

Regulars who will read this post will be surprised. I actually just changed the layout of this blog. What do you think about this new design?

In 2013, I proposed the monthly list of fruits and vegetables to eat here in Alsace. I offer you a summary in the form of a pdf file (see above, in French) that you can display on your fridge. 😉

Do not forget to eat local and seasonal producs. Two brands that share those values ​​that I love and that I frequent are les Jardins du Kochersberg and the agricultural cooperative Hop’la. And for other addresses in other departments, I refer you here.

Spätzles maison à la choucroute / Home-made Spätzle with Sauerkraut

Pour connaître les spätzles il faut soit être de la région Alsace, soit être allemand. Il s’agit tout bêtement d’une variété de pâtes locales. Vous pouvez d’ailleurs les acheter en supermarché mais ce ne sera pas comparable à la recette que je vous propose ci-dessous. La version maison est bien plus savoureuse!

Il y a ensuite de multiples façons de les accomoder. Pour ma part je vous propose une utilisation dédiée à écouler le reste d’une choucroute ou non. C’est donc une recette doublement locale! A part pour les ingrédients nécessaires à la préparation des spätzles, les quantités peuvent être ajustées à votre guise, ou selon vos envies.

Spätzles maison à la choucroute / Home-made Spätzle with Sauerkraut :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 500g de farine

– 5 oeufs

– 250ml d’eau

– 5g de sel

– un peu d’huile

– 2 oignons émincés

– 200g de lardons

– 500g de choucroute crue

– 1 cs de carvi (facultatif)

– sel, poivre

Préparation :

Dans un saladier, battre les oeufs, l’eau et le sel. Ajouter progressivement la farine et battre jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Faire bouillire une grande quantité d’eau salée dans une casserole. Déposer une louche de pâte sur une planchette. A l’aide d’un couteau ou d’une spatule, faire glisser des rubans de pâte dans l’eau bouillante. Ils remontent à la surface lorsqu’ils sont cuits.

Une fois cuits, retirer les spâtzles de l’eau bouillante avec une écumoire. Les plonger dans un saladier d’eau froide pour les refroidir et éviter qu’ils ne collent. Une fois refroidis, les égoutter et réserver.

Faire revenir les oignons dans un peu d’huile. Ajouter les lardons puis la choucroute. Faire cuire à feu moyen en remuant durant 15 à 20 minutes. Ajouter les spätzles et faire cuire à feu vif en remuant, de manière à faire brûnir ci et là. Assaisonner à votre goût. Servir sans attendre!

Spätzles maison à la choucroute / Home-made Spätzle with Sauerkraut

English below

To know Spätzles you must either be of the Alsace region, either being German. It is quite simply a variety of local pasta. You can also buy them in supermarkets but it will not be comparable to the recipe that I propose below. The home-made version is much more tastier!

Then there are multiple ways to accommodate them. For my part, I suggest a use dedicated to finish a rest of sauerkraut or not. This is a doubly local recipe! Except the ingredients for the preparation of the spätzles, quantities may be adjusted to your liking, or depending on your needs.

Home-made Spätzle with Sauerkraut:

Ingredients: (for 6 people)

– 500g flour

– 5 eggs

– 250ml of water

– 5g salt

– a little oil

– 2 onions, chopped

– 200g bacon

– 500g raw sauerkraut

– 1 tablespoon caraway seeds (optional)

– salt and pepper

Preparation:

In a bowl, beat the eggs , the water and the salt. Gradually add flour and beat until to get a homogenous dough.

Boil a large amount of salted water in a saucepan. Place a ladle of batter on a clipboard. Using a knife or spatula, drag strips of dough into the boiling water. They rise to the surface when cooked .

Once cooked , remove the spätzles from the boiling water with a slotted spoon. Plunge them into a bowl of cold water to cool and prevent sticking. Once cooled down, drain and set aside.

Saute the onions in a little oil. Add the bacon and the sauerkraut. Cook over medium heat, stirring for 15 to 20 minutes. Add the spätzles and cook over high heat, stirring, so as to brown here and there. Season to taste. Serve immediately !

Au ras du sol / At Ground Level

Comme souvent pour ces projets photos, le résultat présenté n’est pas toujours en accord avec l’idée qu’on en avait au départ! C’est ainsi que vous avez droit cette photo plutôt abstraite qui est un beau reflet de soleil sur le parquet de mon salon. J’ai beaucoup apprécié son côté géométrique.

Je comptais plutôt vous montrer mon chien. Comme tout chien qui se respecte, il a toujours faim et laisse donc toujours traîner sa truffe au ras du sol dans l’spoir d’y trouver une miette d’une quelconque denrée alimentaire. Ce comportement est particulièrement vrai aux heures de repas… J’ai bien pris quelques photos mais la plupart étaient malheureusement floues. 😦

La semaine prochaine on se retrouve pour « Multitude » . Et rendez-vous pour le récapitulatif ici.

Reflet / Reflection

As usual for these photo projects, the presented result is not always consistent with the idea that we had in mind at the start! Thus you see this rather abstract picture which is a beautiful reflection of the sunlight on the floor of my living room. I enjoyed its geometric side.

I intended to show you my dog. Like any self-respecting dog, he is always hungry and therefore leaves always hanging out his nose to the ground in hope to find a crumb of any foodstuff. This behaviour is particularly true at meal times … I have taken some pictures but most were unfortunately blurred. 😦

Next week we meet for « Multitude ». And appointment to the summary here.

Bûche de Noël vanille et chocolat / Vanilla and Chocolate Christmas Roll

Et voilà enfin la conclusion de notre repas de Noël! Afin de contenter l’ensemble de mes goûteurs, il a fallu rester dans des parfums très classiques. J’avais toutefois envie de sortir de mes sentiers battus et ai cherché un peu partout une recette qui convienne. C’est encore une fois dans le numéro de Novembre-Décembre 2013 d' »Elle à Table » que je l’ai trouvée! Et là encore, ce fût une réussite. A tel point que l’on m’a demandé de faire la même recette pour Nouvel An, présentant la gâteau sous forme de calendrier plutôt que sous forme de bûche. 😉

Donc si vous aimez le chocolat ainsi que la vanille, n’hésitez pas : la recette est excellente. De plus, sa crème au mascarpone est assez légère, rendant ainsi cette bûche assez digeste. 🙂

Bûche de Noël vanille et chocolat / Vanilla and Chocolate Christmas Roll:

Ingrédients : (pour 6-8 personnes)

Le biscuit :

– 6 oeufs

– 100g de farine

Le chocolat :

– 200g de chocolat noir

– 100ml de crème liquide

– 30g de beurre

La crème vanille :

– 200g de beurre mou

– 500g de mascarpone

– 200g de sucre glace

– 1 cc de vanille liquide

Le sirop :

– 100 ml de sirop de glucose (ou de canne)

– 6 cs de Grand Marnier

Préparation :

Préchauffer le four à 200 °C. Tapisser une plaque de papier sulfurisé.

Le biscuit :

Séparer les jaunes d’oeufs et les blancs. Fouetter les jaunes avec le sucre puis ajouter la farine. Battre les blancs en neige et mélanger les deux préparations. Etaler la pâte sur la plaque. Faire cuire environ 15 minutes jusqu’à obtenir une couleur dorée et qu’un couteau inséré ressorte sec. Laisser refroidir un peu.

Retourner le biscuit sur une autre feuille de papier sulfurisé. Retirer le papier de cuisson et recouvrir d’un linge humide.

Le chocolat :

Faire bouillir la crème. La verser sur le chocolat coupé en petits morceaux. Ajouter le beurre. Remuer jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu.

La crème vanille :

Dans un saladier, mélanger le beurre, le mascarpone et le sucre au batteur électrique. La crème doit rester consistante.

Le sirop :

Mélanger le sirop et le Grand Marnier jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Le montage :

Imbiber le biscuit de sirop. Etaler le chocolat sur le biscuit à la spatule. Recouvrir de la moitié de la crème à la vanille en la déposant avec une poche à douille.

Rouler le biscuit sur lui-même. Enfermer-le dans la feuille de papier sulfurisé en serrant fortement. Rabattre sue les côtés pour emprisonner la crème. Mettre au frais durant une nuit (4 à 8h) ou passer une heure au congélateur.

Déballer la bûche. La recouvrir de crème à la spatule ou à la poche à douille. Décorer àvotre guise. Remettre au frais pour une durée de 4 heures.

Bûche de Noël vanille et chocolat / Vanilla and Chocolate Christmas Roll

English below

And finally here is the conclusion of our Christmas dinner! To satisfy all my tasters, we had to stay in very classic fragrances. However, I wanted to get out of my beaten tracks and looked everywhere around to find a suitable recipe. It is once again in the November-December 2013 issue of  » Elle à Table  » that I found it! And again, it was a success. So much so that I was asked to do the same recipe for New Year, with the cake shapped as a calendar rather as log. 😉

So if you like chocolate and vanilla, do not hesitate: the recipe is excellent. In addition, the mascarpone cream is fairly light, making this log quite digestible. 🙂

Vanilla and Chocolate Yule Log:

Ingredients: (for 6-8 people)

The cake :

– 6 eggs

– 100g flour

The chocolate:

– 200g dark chocolate

– 100ml whipping cream

– 30g butter

The vanilla cream:

– 200g soft butter

– 500g mascarpone

– 200g icing sugar

– 1 teaspoon liquid vanilla

The syrup:

– 100ml of glucose syrup (or cane sugar)

– 6 tablespoons Grand Marnier

Preparation:

Preheat the oven to 200 °C. Line a baking sheet with parchment paper.

The cake:

Separate the egg yolks and the whites. Whisk the yolks with the sugar, then add flour. Beat the egg whites and gently assemble the two preparations. Spread out the pastry on the plate. Bake about 15 minutes until golden brown and that a knife inserted comes out clean. Let cool slightly down.

Return the cake on another sheet of parchment paper. Remove the baking paper and cover with a damp cloth.

The chocolate:

Boil the cream. Pour over the chopped chocolate. Add the butter. Stir until the chocolate is completely melted .

The vanilla cream:

In a bowl, mix the butter , the mascarpone and the sugar with electric beater. The cream should remain consistent.

The syrup:

Mix the syrup and the Grand Marnier until to get a homogeneous mixture.

The mounting:

Soak the biscuit with the syrup. Spread the chocolate over the cake with a spatula. Cover with half the vanilla cream using a pastry bag.

Roll the biscuit on itself. Enclose it in the sheet of parchment paper, pressing strongly. Fold the sides to trap the cream. Chill overnight (4 to 8 hours) or spend an hour in the freezer.

Unwrap the log. Cover with the remaining cream with a spatula or pastry bag. Decorate to your taste. Chill again for a period of 4 hours.

Panier semaine 2 / Basket Week 2

Les paniers, le retour! Voici donc mon premier panier desJardins du Kochersberg. Comme annoncé, nous avons donc quitté les Jardins de la Montagne Verte, la qualité des légumes laissant de plus en plus à désirer…

Nous avons donc rejoint la Ferme St André ou « Les Jardins du Kochersberg » (JdK). Nous allons ainsi directement recevoir, livré à domicile, un grand panier écolgique toutes les quinzaines. Pourquoi avoir choisi les Jardins du Kochersberg?

    • Nous voulions, comme avec les JMV, choisir une entreprise d’insertion qui a pour objectif de travailler avec des personnes éloignées de l’emploi,
    • soutenir une entreprise adaptée qui emploie des personnes handicapées et les accompagne dans leur projet de vie et dans leur insertion en milieu ordinaire,
    • sauvegarder l’environnement : les JdK respectent la terre, l’eau, l’air ainsi que la faune et plantent des haies écologiques
    • privilégier l’alimentation saine qui se nourrit au rythme des saisons.

Ce que nous avons également appris par la suite, c’est que la Ferme Saint André est la pionnière du système des paniers-légumes en Alsace pour commercialiser sa production biologique, avec le démarrage des livraisons en 1990! Et voici donc le contenu du panier de la quinzaine (ce qui me laissera plus de temps pour vous concocter des recettes 😉 ):

– 600g de carottes
– 350 de céleri rave
– 250g de poireaux
– 140g de mâche
– 270g d’endives
– 300g de choucroute crue
– 300g de betteraves rouges cuites
– 1 tourte aux pleurottes
– 1 petit feuilleté aux pleurottes

Panier semaine 2 / Basket Week 2

The baskets are back! Here is my first basket from « Les Jardins du Kochersberg ». As announced, we left  « Les jardins de la Montagne Verte » as there was more and more a lack of quality of the vegetables…

So we joined la Ferme St André or « Les Jardins du Kochersberg« (JDK). And we will thus directly receive, home delivered, a large ecological basket biweekly. Why did we choose Les Jardins du Kochersberg?

    • We wanted , as with the JMV, choose an insertion company to work with people far from employment,
    • support a suitable business that employs people with disabilities and assists them in their life plans and their integration
    • save the environment: JdK respects the land, the water, the air and the wildlife and plants green hedges
    • emphasize healthy food that feeds the seasons.

What we learned later is that the Ferme Saint André is the pioneer of CSA vegetables in Alsace to sell its organic production, with deliveries starting in 1990! And here is the contents of the fortnight (which will leave me more time to cook recipes 😉 ) :

– 600g of carrots
– 350 celeriac
– 250g leeks
– 140g of lamb lettuce
– 270g endive
– 300g raw sauerkraut
– 300g cooked beetroot
– 1 oyster mushroom pie
– 1 small puff with oyster mushrooms

Galette des rois frangipane aux clémentines / Frangipane and Clementine Galette

Le 6 janvier, 12 jours après Noël, c’est l’Epiphanie! Et pour nous, il est donc de tradition de manger une galette! 🙂

Depuis que nous avons découvert le King Cake, classique ou manière Zoulou, nous optons généralement plutôt pour ces couronnes briochées. En plus de celui-ci, j’ai laissé libre cours à mon imagination cette année pour confectionner une galette frangipane me permettant d’écouler mon stock de clémentines. Pour pouvoir absorber l’éventuel jus de cuisson des clémentines, je me suis dit qu’un fond en pâte sablée serait préférable à la pâte feuilletée. Vous trouverez donc ci-dessous la transcription de mon cheminement. Le résultat fût excellent, les textures très différentes des deux pâtes apportant un véritable plus. Une chose est sûre : je referai cette recette! 🙂

Galette des rois frangipane aux clémentines / Frangipane and Clementine Galette :

Ingrédients : (pour 8 personnes)

La pâte sablée :

– 250g de farine

– 125g de sucre semoule

– 1 oeuf

– 100g de beurre mou

– 1 d’orange

– 1 pincée de sel

La crème d’amandes :

– 200g de poudre d’amandes

– 100g de beurre mou

– 100g de sucre glace

– 3 oeufs

– 2 cs de Grand Marnier

La crème pâtissière :

– 300ml de lait

– 3 jaunes d’oeufs

– 100g de sucre

– 1 gousse de vanille

– 50g de farine

– 1 cc de cardamome moulue

Pour la finition de la galette des rois :

– 600g de clémentines

– 1 jaune d’oeuf

– 1 cs de lait

– 1 fève (au moins)

– 1 rouleau de pâte feuilletée

Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C.

La pâte sablée :

Dans un bol, délayez l’oeuf avec le sucre en poudre et une pincée de sel.

Mettre la farine dans un saladier. Faire un puits au centre. Ajouter l’oeuf, le sucre et le zeste d’orange, puis le beurre ramolli.

Malaxer le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène. Etaler au rouleau et la placer dans un moule à tarte.

Peler les clémentines, les séparer en quartiers et les disposer en soleil sur la pâte sablée. Faire cuire une vingtaine de minutes au four (pendant la préparation de la crème frangipane). Réserver.

La crème aux amandes :

Mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace pour obtenir un mélange homogène. Ajouter le beurre. Puis ajouter les oeufs. Mélanger activement le tout. Ajouter alors le Grand Marnier pour finir. Mélanger.

La crème pâtissière :

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille. Dans une casserole, délayer au fouet les jaunes d’oeufs et le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange soit bien blanchi. Ajouter la farineet la cardamome, mélanger. Puis ajouter le lait bouillant. Placer la casserole sur le feu doux en remuant toujours au fouet. La crème doit bouillir pour s’épaissir.

Réaliser la galette :

Mélanger la crème aux amandes et environ 200g de la crème pâtissière pour obtenir la crème frangipane. Attention, l’ensemble ainsi obtenu doit être ferme et pas liquide.

Placer la fève sur les clémentines cuites. Verser la crème frangipane par dessus. Répartir uniformément. Dérouler la pâte feuilletée et recouvrir la crème frangipane avec. Au pinceau, enduire les bords des pâtes feuilletée et sablée du mélange jaune d’oeuf-lait. Bien appuier chaque pâte l’une contre l’autre pour les solidariser autour de la galette pour éviter les fuites à la cuisson. Utiliser le dos d’un couteau avec beaucoup de précaution, en évitant de percer la pâte, pour faire les décors de votre choix sur le dessus. Avec le pinceau, badigeonnez de façon homogène toute la surface de la galette du mélange à base de jaune d’oeuf restant.

Enfourner la galette. Surveiller la galette pour stopper la cuisson lorsque la galette a atteint son aspect doré et gonflé après une trentaine de minutes.

Galette des rois frangipane aux clémentines /  Frangipane and Clementine Galette

English below

On January 6th, 12 days after Christmas it is Epiphany! And for us, it is tradition to eat a Galette! 🙂

Since we discovered the King Cake, classic or Zulu version, we usually opt for these brioche crowns. In addition to it, I let my imagination run free this year to make a frangipane galette allowing me to usel my stock of clementines. To absorb the clementine juice, I thought that a sand pastry background would be preferable to the puff pastry. You will find below the transcript of my culinary journey. The result was excellent, the very different textures of the two pastries providing a real plus. One thing is certain : I remake this recipe! 🙂

Frangipane and Clementine Galette:

Ingredients: (for 8 people)

The sand pastry:

– 250g flour

– 125g caster sugar

– 1 egg

– 100g soft butter

– 1 orange zest

– 1 pinch of salt

The almond cream:

– 200g ground almonds

– 100g soft butter

– 100g icing sugar

– 3 eggs

– 2 tablespoons Grand Marnier

The custard:

– 300ml milk

– 3 egg yolks

– 100g of sugar

– 1 vanilla bean

– 50g flour

– 1 teaspoon ground cardamom

To finish the cake of kings:

– 600g of clementines

– 1 egg yolk

– 1 tablespoon milk

– 1 bean (at least)

– 1 roll of puff pastry

Preparation:

Preheat the oven to 180 °C.

The sand pastry:

Put the flour in a bowl. Make a well in the center. Add the egg, the sugar and the orange zest then the softened butter.

Mix together until to get a smooth paste. Spread with a roll and place in a pie pan.

Peel the clementines, separate into quarters and place them, forming a sun, on the sand pastry. Bake for about twenty minutes in the oven (during the preparation of the frangipane cream). Set aside.

The almond cream:

Mix the almonds and icing sugar to obtain a homogeneous powder. Add the butter. Then add the eggs. Actively combine. Then add the Grand Marnier to finish. Mix.

The custard:

Boil the milk with the vanilla bean. In a saucepan, whisk the egg yolks and the sugar until the mixture is well bleached. Add the flour and the cardamom and mix again. Then add the boiling milk. Place the pan on low heat, still whisking . The cream should boil to thicken.

Realize the cake:

Mix the cream with almonds and about 200g custard to make the frangipane cream. Attention, the resulting assembly should be firm and not runny .

Place the bean over the cooked clementines. Pour the frangipane cream on the top. Spread evenly. Unroll the puff pastry and cover the frangipane cream with it. With a brush, coat the edges of the puff and sand pastry with egg yolk – milk mixture. Press the doughs one against the other to fasten and to prevent leakage during cooking. Use the back of a knife with great caution, avoiding drilling the dough, to do the decorations of your choice on top of the cake. Brush uniformly the entire surface of the decorated puff pastry with the remaining egg yolk mixture.

Bake the cake. Monitor to stop cooking when the cake has reached its golden and swollen appareance after thirty minutes.