Panier semaine 35 / Basket Week 35

Panier : le retour! Après quelques semaines d’absence, je retrouve avec grand plaisir mon fidèle panier de légumes bio des Jardins de la Montagne Verte. Cette semaine, il contient :

– 1 salade
– 1 bouquet d’herbes aromatiques
– 1 barquette de tomates cocktail
– 1 chou-rave
– 1,060 kg de pommes de terre Ratte (cette précision à trois décimales m’intrigue quand même; faudrait que je vérifie un jour…)

Panier semaine 35 / Basket Week 35

Basket : The Return! After a few weeks away, I find with great pleasure my trusty basket of organic vegetables from the Jardins de la Montagne Verte. This week, it contains:

– 1 salad
– 1 bouquet of aromatic herbs
– 1 basket of cherry tomatoes
– 1 kohlrabi
– 1.060 kg Ratte potatoes (this precision to three decimal still intrigues me, I should check one day …)

British Scones

Je sais, je sais : je viens de vous publier une recette de scones dans le billet « Cream Tea ». Les curieux auront pu constater qu’il s’agissait d’une recette américaine. Et là, je vous propose la version british qui vient de détrôner sans appel la précédente que je pratiquais pourtant depuis un moment. Nostalgie? Peut-être bien maintenant que je suis rentrée (et que je reprends le boulot 😦 )…

Souvenirs

D’ailleurs je voulais vous faire profiter de quelques uns de mes petits souvenirs de vacances : en toute logique plusieurs boîtes de thé, de la jelly (introuvable par ici et adulée par la jeunesse), de la moutarde deshydratée par curiosité, du golden syrup dont je vous ai déjà parlé, un plat à « pie » (j’ai une délicieuse tourte aux pommes à vous publier) et un excellent livre « The Great British Book of Baking ». Ce livre accompagne soit-disant une émission télévisée que je n’ai pas réussi à repérer durant mon séjour. Il s’agit d’un recueil de recettes traditionnelles sucrées et salées. Accompagnées d’un petit descriptif de leur origine et de belles photos, elles ravireront les amateurs de cuisine anglo-saxonne dont je fais partie! Comme mes valises contenaient aussi de la Clotted Cream mais sans scones, j’ai été obligée d’en préparer :smile:. Leur recette vient du livre cité.

British Scones :

Ingrédients : (8 pièces)

– 250g de farine

– 50g de sucre

– 50g de beurre

– 1 oeuf

– 100ml de lait entier

– 1 pincée de sel

– 1 cc de levure chimique

Préparation :

Préchauffer le four à 220°C.

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure chimique, le sel et le sucre. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux. Mélanger du bout des doigts pour obtenir des miettes comme pour faire un crumble. Battre l’oeuf dans le lait et l’ajouter au mélange pécédent. Mélanger avec une spatule jusqu’à obtenir une pâte molle. Former une boule. L’aplatir sur une épaisseur de 2 à 3 cm avec vos mains sur un plan de travail fariné. Découper les scones avec un emporte pièce rond de 6 cm de diamètre environ.

Placer les scones sur une plaque recouverte de papier cuisson. Cuire 10 à 12 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Laisser refroidir un peu sur une grille avant de les déguster tièdes…

British Scones

English below

I know, I know: I have just published a recipe for scones in the post « Cream Tea ». The curious among you might have seen that this is an American recipe. And now, here’s the British version that has just dethroned the previous one that I was practicing for a while yet. Nostalgia? Maybe now that I’m back (at work too 😦 ) …

Besides, I wanted you to show you some of my little holiday souvenirs : logically several boxes of tea,  some jelly (found only in the UK and adored by the youth), dehydrated mustard by curiosity, the golden syrup that I have already mentioned, a  pie mould (I have a delicious apple pie to publish) and an excellent book « The Great British Book of Baking ». This book accompanies a so-called television show that I have not spotted during my stay. The book is a collection of traditional sweet and savory recipes. Accompanied by a short description of their origin and great pictures, they will  delight Anglo-Saxon food lovers like myself! As my suitcases also contained Clotted Cream but not scones I was obliged to prepare some of them 🙂 . Their recipe comes from the cited book.

British Scones :

Ingredients : (~8 pieces)

– 250g flour

– 50g sugar

– 50g butter

– 1 egg

– 100ml whole milk

– 1 pinch of salt

– 1 teaspoon baking powder

Preparation :

Preheat the oven to 220 ° C.

In a bowl, combine the flour, the baking powder, the salt and the sugar. Add the butter cut into small pieces. Mix with your fingertips to get crumbs as if to make a crumble. Beat the egg into the milk and add it to the previous mixture. Stir with a spatula until obtaining a soft dough. Form a ball. Flatten it to a thickness of 2 to 3 cm with your hands on a floured work surface. Cut out scones with a round cookie cutter of about 6 cm in diameter.

Place them on a baking plate covered with baking paper. Bake 10 to 12 minutes until golden brown. Cool slightly on a rack before serving warm …

Recherche / Search

Un sujet qui aurait pu me faire partir dans d’autres directions… J’ai choisi de rester dans la thématique vacances surtout que c’est très certainement le dernier  billet que je vous publierai du Pays de Galles. Sniff…

Revenons à la photo! Elle a été prise sur le vif : la petite dernière était entrain de fouiller le contenu d’une géocache que nous avons réussi à localiser dans le coin. Kesako encore que ce truc là dont elle nous parle? Pas typiquement British pour une fois!

Dans les temps reculés où tout le monde ne possédait pas encore de smartphone, certains étaient équipés d’un GPS de randonnée. Car pour trouver des géocaches, il faut pouvoir les localiser! GPS est l’acronyme de Global Positioning System que l’on peut traduire en français par « système de positionnement mondial ». Il s’agit un système de géolocalisation fonctionnant au niveau mondial. Actuellement, la fonctionnalité GPS est de rigueur sur la plupart de vos téléphones et vous êtes donc potentiellement tous prêts à chercher votre première géocache!

Le géocaching c’est une espèce de chasse au trésor version nouvelles technologies. Elle est pratiquée dans le monde entier et consiste à trouver de petits récipients appelés géocaches localisées directement par leurs coordonnées GPS où coordonnées qu’il faudra déterminer à travers de petites énigmes. Beaucoup de caches sont destinées à vous faire découvrir des superbes points de vue où encore des endroits insolites que vous n’iriez pas visiter en tant que touriste lambda. Vos recherches, succès et échecs, peuvent être enregistrés sur le site Geocaching.com. C’est super sympa à faire en famille : mes enfants adorent et ça à le chic de les faire marcher sans problème! Si ça vous intéresse, lisez donc la petite brochure ici.

Fouille minutieuse de la géocache par ma petite dernière pour essayer d’y trouver des choses intéressantes. La cache elle-même nous a fait découvrir une forêt insolite où les arbres poussent sur les pierres d’anciennes mines… Les objets que vous trouvez sont soit des objets soigneusement répértoriés soit laissés au hasard. La bonne coutume est de laisser un objet lorsque vous en prenez un. Ainsi, nous avons échangé une figurine de Dalek contre un horrible porte-clefs orange reçu au boulot (les collègues s’en rappeleront). Le Dalek viendra avec nous en France où il sera abandonné dans une nouvelle cache…

Les caches sont malheureusement plus rares en France qu’elles ne le sont par ici. Nous sommes entourés de plus d’une dizaine dans un rayon de 2km à vol d’oiseau. Mais vous en trouverez certainement une près de chez vous!

Petits trésors / Little Treasures

A subject for which I could have gone in other directions … I chose to stay in the holiday theme especially since it’s probably the last post that I publish from Wales. Sighs…

Lets go back to the picture! It was taken on the bite : my youngest one searching in the contents of a geocache that we managed to locate nearby. What’s that something she talks about? Not typically British for once!

In ancient times when everyone did not already own a smartphone, some were equipped with a hiking GPS. Because to find geocaches, you must be able to locate them! GPS stands for Global Positioning System. This is a geolocation system that operates globally all over the Earth. Currently, the GPS functionality is on most of your phones and thus you are all potentially able to find your first geocache!

Geocaching is a kind of treasure hunting using new technologies. It is practiced worldwide and has for purpose to find small containers called geocaches located either directly by their GPS coordinates or which are either determined through small puzzles. Many caches are designed to help you to discover beautiful views or unusual places that you would not visit as an usual tourist. Your research, successes and failures, can be recorded on the Geocaching.com site. It’s great fun for the whole family: my kids love it and it’s great to make them hike without any problems! If you’re interested, then read the little booklet here.

Careful search of the cache by my youngest to find some interesting things.  The cache itself showed us a strange forest where trees grow on the stones of old mines … The objects you find are either carefully listed objects or either left to chance. Good practice is to leave an object when you take one. Thus, we exchanged a Dalek figurine against a horrible orange keychain that I received at work (my colleagues will remember). The Dalek will come with us to France where it will be dropped in a new cache …

Caches are unfortunately far rarer in France than they are here. We are surrounded by more than a dozen within a radius of 2km as the crow flies. But you will certainly find one near you!

Cream Tea

Cream Tea

Ah les cream tea! Vous connaissez? Moi, ça fait plus de 20 ans (et vlan, voilà que je prends un coup de vieux) que je les ai découverts lors dans séjour en Cornouailles. Il s’agit d’une variété particulière du très britannique Afternoon Tea, ou thé de l’après-midi. Qui dit cream parle en fait de Clotted Cream. Kesako encore que ce truc là? Une véritable tuerie! C’est une sorte de crème fraîche très épaisse. Elle d’une couleur jaune pâle caractéristique. Comme récemment lu dans un livre de recettes anglaises de Dellia Smith, on pourrait l’appeler crème concentrée. Elle est obtenue en chauffant la crème pour évaporer une partie des liquides. Avec un minimum de 55% de matière grasse, c’est un délice sur des scones avec de la confiture maison. La meilleure à mon goût est celle de la photo, de la marque Rodda, justement produite en Cornouailles.

La recette que je vous propose est celle des scones. Encore un produit que vous ne trouverez pas en France mais qui se fait très facilement chez vous. A défaut de clotted cream, ils pourront se napper de beurre ou de crème épaisse… La recette s’inspire de Vampire’s Gran Kitchen dont je risque de vous reparler très prochainement.

Scones :

Ingrédients :

– 350g de farine

– 125g de sucre

– 2 cc de levure chimique

– 125g de beurre très froid en petits morceaux

– 1/2 cc de sel

– 200ml de lait entier ou de crème

– 1 oeuf

– 1 cc d’extrait de vanille

– 1 pincée de muscade ou d’épice de votre choix

– 80g de raisins secs ou autres fruits secs

Préparation :

Préchauffer le four à 200°C.

Mettre la farine, le sucre, la levure chimique et le sel dans un saladier. Ajouter les morceaux de beurre froid et mélanger à la main ou au batteur électrqique jusqu’à obtenir un mélange granuleux. Ajouter les raisins secs. Faire un puits au centre du mélange. Dans un autre saladier, combiner le lait, l’oeuf et l’extrait de vanille. Verser dans le puits central et mélanger rapidement à la main jusqu’à la farine soit incorporée au liquide. Ne pas trop travailler la pâte. L’écraser sur une surface farinée et pétrir doucement et lisser en forme de disque rond. Aplatir avec les mains ou utiliser un rouleau à pâtisserie pour obtenir une épaisseur d’environ 2 cm. Utiliser un emporte-pièce rond fariné pour former les scones. Placer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.

Badigeonner le dessus avec du beurre fondu et cuire au four, pendant une vingtaine de minutes au centre du four. La base doit être dorée et le haut ferme.

English below

Ah, cream tea! Do you know it? I’ve discovered them more than 20 years ago (oh dear, I’m getting old) during a stay in Cornwall. This is a particular type of the British Afternoon Tea. Who says cream is talking about Clotted Cream. What’s this thing here? A real killer! Is a kind of very thick cream. It has a characteristic pale yellow color. As I recently read in an English cookbook by Dellai Smith, it could be called concentrated cream. It is obtained by heating the cream to evaporate some liquid. With a minimum of 55% fat, is delicious on scones with house-made jam. The best in my opinion is that of the picture from Rodda, produced in Cornwall.

The recipe that I propose is the one of scones. Another product you will not find in France but which is very easily home-made. In absence of clotted cream, they can be topped with butter or heavy cream … The recipe is inpired from the Vampire’s Gran’s Kitchen about which I might soon talk again.

Scones :

Ingredients :

– 350g flour

– 125g sugar

– 2 teaspoons of baking powder

– 125g butter, very cold

– 1 / 2 teaspoon salt

– 200ml of whole milk or cream

– 1 egg

– 1 teaspoon vanilla extract

– 1 pinch of nutmeg or spice of your choice

– 80g raisins or other dried fruit

Preparation :

Preheat the oven to 200°C.

Place flour, sugar, baking powder and salt in bolw. Add the cold butter cut into small pieces and mix by hand or using an electric beater until obtaining a somewhat crumbly dough. Add dried fruits. Make a well in the center of the mixture. In a another bowl, stir together the milk, the egg and the vanilla extract. Pour into the center well and quickly mix by hand until the flour incorporated the liquid. Do not overwork the dough. Dump out onto a floured surface and gently knead and smooth into a round disk shape. Flatten with your hands or use a rolling pin until the dough is about 2 cm thick. Cut with a floured biscuit cutter. Place on a parchment lined pan.

Brush the tops with melted butter and bake for about 20 minutes in the center rack of oven. Bottoms should be browned and tops firm.

Transport

Un wagon esseulé / A Lonely Wagon

Depuis des milliers d’années, le minerai de fer a été exploité dans les grottes de Clearwell. Elles sont maintenant un musée minier où les visiteurs peuvent voir des cavernes impressionnantes avec des informations géologiques et minières. Le minerai de fer de ces grottes a été utilisé pendant de nombreux siècles pour fabriquer des outils, des armes et des machines. Certaines formes du minerai de fer se trouvent sous forme de poudre, rouge, jaune, ocre et brun violet, ils sont très appréciés en tant que pigments et sont encore exploité à Clearwell Caves. Les mines de fer sont une partie importante de l’histoire de la forêt de Dean. Les grottes de Clearwell sont très appréciées par les compagnies cinématographiques qui ont utilisé les cavernes afin de créer des décors pour leurs histoires. Parmi les productions les plus connues, il y a : Dr Who, Merlin, Narnia, et bien d’autres …

De mainère plus générale, le Pays de Galles est célèbre pour ses mines de charbon, dans la vallée de Rhondda, les vallées du sud du Pays de Galles et dans le bassin houiller du sud du Pays de Galles. Des petites exploitations minières au pays de Galles remonter mais auraient été repris à une échelle plus industrielle sous les Romains, qui ont terminé leur conquête du pays de Galles en l’an 78. Des quantités importantes d’or, le cuivre et le plomb ont été extraits, avec des quantités moindres de zinc et d’argent.

Durant la première moitié du XIXe siècle, l’univers minier a été souvent au centre du mévontetement de la classe ouvrière du Pays de Galles, et un certain nombre de soulèvements comme le Merthyr Rising en 1831 contre les employeurs ont été une caractéristique de la révolution industrielle au pays de Galles. Bien que les textes de loi, Factory Acts de 1830 et le Mines Act de 1842, aient eu pour but d’empêcher les femmes et les garçons de moins de 10 ans de travailler dans les mines, on soupçonne qu’ils ont été largement ignorés. Pour remplacer le travail des femmes et des enfants, le poney de fosse a été plus largement introduit. A l’apogée de la production minière, le Big Pit à Blaenavon employait quelque 1.300 hommes creusant un quart de million de tonnes de charbon par an. De grandes quantités de charbon ont été nécessaires pour alimenter les forges locales, étant donné qu’il faut trois tonnes de charbon pour produire une tonne de fer.

Petit à petit, pour des raisons politiques et économiques, l’exploitation minière est abandonnée. En février 1980, le charbon épuisé, Big Pit, alors la plus ancienne mine de Galles, a dû fermer. Il s’agit maintenant d’un musée sur l’histoire minière.

Je vous recommande d’ailleurs un excellent livre vous montrer un peu de la vie quotidienne des mineurs au pays de Galles autour de la seconde guerre mondiale : « La Chute des Géants » par Ken Follet (un de mes auteurs favoris, surtout pour son «Piliers de la Terre »).

For thousands of years iron ore has been mined at Clearwell Caves. They are now a working mining museum where visitors can see impressive caverns with geological and mining displays. Iron ore from the Caves has been used over many centuries to make tools, weapons and machinery. Some forms of the iron ore occurs in powder form, red, yellow, purple and brown ochre; they are highly valued as pigments and still mined at Clearwell Caves. The iron mines are an important part of the Forest of Dean’s history. Clearwell Caves have been popular with film companies. Amongst the many popular films that have been made here are: Dr Who, Merlin, Narnia, and many others…

Wales was famous for its coal mining, in the Rhondda Valley, the South Wales Valleys and throughout the South Wales coalfield. There had been small-scale mining in Wales in the pre-Roman British Iron Age, but it would be undertaken on an industrial scale under the Romans, who completed their conquest of Wales in AD 78. Substantial quantities of gold, copper, and lead were extracted, along with lesser amounts of zinc and silver.

During the first half of the nineteenth century mining was often at the centre of working-class discontent in Wales, and a number of uprisings such as the Merthyr Rising in 1831 against employers were a characteristic of the Industrial Revolution in Wales. Although the Factory Acts of the 1830s and resultant Mines Act of 1842 was meant to prevent women and boys under 10 years of age from working underground, it is believed to have been widely ignored. To replace female and child labour the pit pony was more widely introduced. At the height of coal production, Big Pit alone employed some 1,300 men digging a quarter of a million tons of coal a year. Large amounts of coal were needed to supply the local ironworks, as it took 3 tons of coal to produce a ton of iron. However for both economics and politics reasons, mining was abandoned. Finally in February 1980 the coal ran out and even Big Pit, then the oldest mine in Wales, had to close. It is now a museum on mining.

I recommend you an excellent book showing you a bit of the daily life of miners in Wales around the second world war : « The Fall of Giants » by Ken Follet (one of my favourite author, especially for his « Pillars of Earth »).

Tarte aux poires, amandes et caramel façon Masterchef UK / UK Masterchef Way Pear, Almond and Butterscotch Tart

Si il y a une chose que j’apprécie particulièrement dans les échanges de maisons, c’est la chaleur du logement dans lequel vous résidez pendant vos vacances. Contrairement à une location, vous arrivez dans un endroit vivant qui traduit les us et les coutumes de ses occupants habituels. Dans la cuisine, on sait par exemple de suite, si monsieur ou madame aime cuisiner. Je peux vous dire qu’ici c’est bien le cas : j’ai trouvé sans problème tous les accessoires nécessaires à la réalisation d’une tarte! Et même mieux qu’à la maison! Moi je n’ai pas de petites billes en céramique pour la cuisson à blanc de mes fonds de tarte! Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Je me rappelle d’un précédent échange où je n’ai pas réussi à trouver une balance de cuisine…

Et à votre avis la recette vient d’où? Des livres que vous feuilletez sur place, eux encore traduisant la personnalité des occupants! Bien que je sois plutôt allergique aux nombreuses émissions culinaires télévisées, j’ai fini par ouvrir « The MasterChef CookBook » lorsque j’étais à la recherche d’un dessert aux poires. Pourquoi spécifiquement des poires? Monsieur en avait achetées pour les consommer en pique nique mais elles se sont avérées immangeables non cuites. Et comme moi, je ne suis pas une fan des poires, je n’avais pas de recette en tête. La recette inspirée de « Pear and Butterscotch Frangipane Tart (Tarte frangipane aux poires et au caramel) » est un délice! Et je me demande même si je ne vais pas m’acheter le livre (no comment)!

Ah oui, j’ai oublié de vous préciser qu’il y avait un ingrédient typiquement british dans cette recette : le golden syrup ou sirop doré. Il s’agit d’un un sirop de mélasse pâle, de couleur ambre. Il est formé de sirop de sucre inverti, obtenu dans le processus de raffinage du jus de canne à sucre en sucre, ou par traitement d’une solution sucrée avec de l’acide. Il est utilisé dans une variété de recettes de cuisson et des desserts. Il a une apparence semblable à du miel, et est souvent utilisé comme un substitut pour les personnes qui ne mangent pas de miel. Pour ceux d’entre vous qui n’en ont pas dans leurs placards, il se remplace donc aisement par du miel ou du sirop d’érable.

Tarte aux poires, amandes et caramel façon Masterchef UK / UK Masterchef Way Pear, Almond and Butterscotch Tart :

Ingrédients :

Pour le caramel :

– 50g de beurre salé

– 50g de sucre roux

– 2 cs de golden syrup

– 2 cs de crème épaisse

Pour la pâte :

– 200g de farine

– 100g de beurre salé

Pour la garniture :

– 2 poires

– 100g d’amandes en poudre

– 50g de sucre

– 1 oeuf

– 2 cs de crème épaisse

Préparation :

Pour le caramel :

Porter doucement le beurre, le sucre et le golden syrup à ébullition dans une petite casserole. Mélnager sans cesse. Réduire le feu et laisser cuire 3 minutes ou jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajouter la crème. Mélanger et retirer du feu. Réserver.

Pour la pâte :

Mélanger le beurre et la farine. Ajouter autant d’eau froide que nécessaire (3-4 cs) pour obtenir une pâte lisseet maléable. Laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°C.

Etaler la pâte sur une surface farinée. Garnir un moule à tarte avec du papier cuisson. Foncer la pâte dans le moule. Percer le fond de trous avec une fourchette. Cuire à blanc durant une quinzaine de minutes.

Pour la garniture :

Napper le fond de tarte de caramel.

Mélanger les amandes en poudre, le sucre, l’oeuf et la crème pour obtenir une mixture homogène.

Peler les poires et les couper en moitié si possible avec la tige. Enlever le centre puis les couper en lamelles atatachées de manière à former un éventail. Les poser sur le fond de tarte. Recouvrir du mélange aux amandes et cuire pendant une vingtaine de minutes.

Servir avec le reste de caramel et pourquoi pas une portion de clotted cream…

Tarte aux poires, amandes et caramel façon Masterchef UK / UK Masterchef Way Pear, Almond and Butterscotch Tart

English below

If there’s one thing I really like in home swapping, it’s the heat of the house in which you stay during your holiday. Unlike a rental, you get in a living place that reflects the habits and customs of its usual occupants. In the kitchen, for example, you know immediatly, if Mr or Mrs  likes to cook. I can tell you this is the case here : I found without problem all the accessories needed to make a pie! And even better than home! I do not have a small ceramic balls for blind baking my pie crusts! Unfortunately, this is not always the case. I remember an earlier exchange in which I could even not find a kitchen scale …

And where do you think the recipe comes from? Books that you flip on the spot, they are also reflecting the personality of the occupants! Although I am rather allergic to many TV cooking shows, I finally opened « The MasterChef CookBook » when I was looking for a pear dessert. Why specifically pears? Hubby had purchased them for picnic use but they proved to be uneatable uncooked. And since I’m not a fan of pears, I had no recipe in mind. This recipe is inspired by « Pear and Butterscotch Frangipane Tart » and is a delight! And I wonder if I will not buy the book (no comment)!

Oh, I forgot to clarify that there was a very British ingredient in this recipe : the golden syrup. This is a pale amber treacle . It consists of inverted sugar syrup, obtained in the process of refining sugar cane juice into sugar, or the treatment of a sugar solution with acid. It is used in a variety of baking recipes and desserts. It has an appearance similar to honey, and is often used as a substitute for people who do not eat honey. For those of you who do not have in their cupboards, it’s thus easily replaced by honey or maple syrup.

Pear tart, almond and caramel so Masterchef UK / UK Masterchef Way Pear, and Almond Butterscotch Tart :

Ingredients :

For the caramel :

– 50g salted butter

– 50g brown sugar

– 2 tbsp golden syrup

– 2 tablespoons heavy cream

For the dough :

– 200g flour

– 100g of salted butter

For the filling :

– 2 pears

– 100g ground almonds

– 50g sugar

– 1 egg

– 2 tablespoons heavy cream

Preparation :

For the caramel :

Gently bring the butter, sugar and golden syrup to a boil in small saucepan. Stir constantly. Reduce heat and cook for 3 minutes or until thickened. Add the cream. Stir and remove from heat. Set aside.

For the dough :

Combine the butter and the flour. Add as much cold water as needed (3-4 tablespoons) to get a pliable dough. Let rest in fridge for 30 minutes.

Preheat the oven to 180 ° C.

Spread the dough on a floured surface. Garnish a pie plate with baking paper. Line the batter into the pan. Prick all over the base with a fork. Bake blind for a fifteenf minutes.

For the filling :

Coat the bottom of the tart with the butterscotch.

Combine the almonds, the sugar, the egg and the cream to obtain a homogeneous mixture.

Peel the pears and cut them in half if possible with the stalk. Remove the core and cut into attached slices to form a fan. Place them on the pastry. Cover with the almond mixture and cook for about twenty five minutes.

Serve with the remaining butterscotch and why not a portion of clotted cream …

British Crumpets

British Crumpets

Kesako les crumpets? Si vous vous posez cette question, vous n’avez jamais du mettre les pieds au Royaume-Uni! Il s’agit d’une sorte de crêpe ronde très épaisse à trous dus à la présence de levure dans la pâte. Il s’agit d’une spécialité anglo-saxonne qui se mange ma foi à toute heure! Ils sont absolument délicieux chauds avec du beurre qui coule dans les petits trous (et qui tache la nappe, récente expérience personnelle). Je dois avouer que ceux de la photo sont industriels car on les trouve dans tous les supermarchés par ici!

Mais lorsque nous sommes en Alsace, ils sont introuvables et nous avons l’habitude de les réaliser nous-mêmes. Lorsque nous les faisons découvrir à nos invités lors de brunchs, ils remportent toujours un très vif succès! Pour la forme parfaitement ronde et l’épaisseur supérieure au centimètre, il faut les cuire avec un cercle à tarte. Mais ce n’est pas franchement indispensable : ils sont toujours aussi bons un peu moins épais et surtout moins ronds!

Voici donc la recette que nous utilisons à la maison :

British Crumpets :

Ingrédients : (pour 18 pièces)

– 450 g de farine

– 1/2 cuillère à café de sel

– 1 cuillère à café de sucre

– 1 sachet de levure boulangère déshydratée

– 300 ml de lait

– 300 ml d’eau

Préparation :

Dans un grand récipient adapté, mélanger l’eau et le lait. Passer le mélange dans son récipient environ 1 mn au micro-ondes pour le tiédir.

Ajouter la levure boulangère. Mélanger.

Ajouter progressivement la farine en mélangeant avec un batteur électrique jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Laisser reposer environ une heure, le temps que la pâte obtenue double de volume.

Utiliser une poêle anti-adhésive pour la cuisson. La faire chauffer à feu vif. Selon la taille de la poêle, former 3 à 4 crumpets (2 cuillères à soupe de pâte pour chaque). Cuire jusqu’à ce que des bulles apparaissent à la surface et que le fond soit sec. Retourner et poursuivre la cuisson du nouveau coté jusqu’à obtenir une coloration identique au premier. Cela dure de 6 à 10 minutes.

Servir chaud. Les toaster si refroidis. Les crumpets se consomment aussi bien en version sucrée (nutella, confiture, miel,…) ou salée (beurre, fromage, jambon, oeuf,…).

English below

What are crumpets? If you ask this question, you have never set your foot in the UK! This is a kind of very thick round pancake with many holes due to the presence of yeast in the dough. This is an Anglo-Saxon specialty which can be eaten at all times! They are absolutely delicious warm with butter that runs through the small holes (which stains the napkin, recent personal experience). I must admit that those of the photo are industrial ones as they can be found in every supermarket here!

But when we are in Alsace, they are introuvable and we are used to make them ourselves. When we offer them to taste to our guests at brunch, they always are a great success! For the perfectly round shape and thickness more than the centimeter, they must be cooked with a crumpet ring. But this is not really necessary, they are still as good a little thinner and certainly less round!

Here is the recipe we use at home :

British Crumpets :

Ingredients : (18 pieces)

– 450 g flour

– 1 / 2 teaspoon salt

– 1 teaspoon sugar

– 1 packet of dried yeast

– 300 ml milk

– 300 ml of water

Preparation :

In a large suitable container, combine the water and the milk. Place the mixture in the container about 1 minute in the microwave to warm it slightly up.

Add the yeast. Mix.

Gradually add the flour, whilst stirring with an electric beater until obtaining a smooth paste.

Let stand for about an hour, until the dough doubles in volume.

Use a nonstick pan for cooking. The heat has to be on high heat. Depending on the size of your pan, form 3-4 crumpets (2 tablespoons of batter for each). Cook until some bubbles appear on the surface and the bottom is dry. Turn and continue cooking until the new side is of the same color as the first. It takes about 6 to 10 minutes.

Serve hot. Toast them if they are cold. The crumpets can be eaten in both sweet (nutella, jam, honey, …) or salted version (butter, cheese, ham, egg, …).