Muffins betterraves & carottes, glaçage à la crème de sirop d’érable / Beetroot & Carrot Muffins With Maple Syrup Cream Icing

Comme promis, la recette du panier de la semaine est sucrée! Elle provient d’un très bon site de recettes du Québec ( ici ). Vous trouverez ci-dessous ses mesures en poids (merci la page Conversions!) et une crème à l’érable un peu plus sophistiquée que dans la version originale.

Muffins betterraves & carottes, glaçage à la crème de sirop d’érable / Beetroot & Carrot Muffins With Maple Syrup Cream Icing

Muffins betterraves & carottes, glaçage à la crème de sirop d’érable / Beetroot & Carrot Muffins With Maple Syrup Cream Icing :

Ingrédients :(~12 pièces)

– 150ml d’huile végétale

– 225g de sucre

– 2 oeufs

– 1 cc d’extrait de vanille

– 60ml d’eau chaude

– 200g de carottes

– 200g de betteraves

– 180g de farine

– 2 cc de levure chimique

– 1 cc de cannelle moulue

– 1 pincée de sel

– 100g d’amandes effilées

Pour la crème à l’érable :

– 200g de fromage frais

– 450g de sucre glace

– 125g de beurre

– 50 ml de sirop d’érable

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C. Graisser un moule à muffins ou le garnir de papiers cuisson.

Laver, peler et râper finement les carottes et les betteraves.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.

Dans un saladier mélanger l’huile, le sucre, les jaunes d’oeufs, l’extrait de vanille et l’eau chaude. Ajouter les carottes et betteraves et mélanger.

Dans un autre bol, tamiser ensemble la farine, la levure chimique, la cannelle et le sel. Ajouter les ingrédients secs et les amandes au mélange précédent et mélanger.

Monter les blancs d’oeufs jusqu’à ce qu’ils forment des pics fermes puis les incorporer à la pâte en soulevant délicatement la masse.

Verser la pâte dans les moules. Cuire au four environ 20 minutes ou jusqu’à ce qu’ils reprennent leur forme sous une légère pression du doigt. Laisser refroidir sur une grille. Garnir chaque muffin de crème à l’érable avant de servir. Conserver au frais.

Pour la crème à l’érable :

Placer tous les ingrédients dans un bol. Battre au batteur électrique durant quelques minutes jusqu’à obtenir un mélange pâle et lisse. Conserver au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

English below

As promised, the recipe forthe basket of the week is sweet! It comes from a very good recipes site from Quebec (here). You will find below its weight measurements (thank you Conversion page !) and a maple cream which is a little more sophisticated than in the original version.

Beetroot & Carrot Muffins With Maple Syrup Cream Icing :

Ingredients : (~12 pieces)

– 150ml vegetable oil

– 225g sugar

– 2 eggs

– 1 teaspoon vanilla extract

– 60ml of hot water

– 200g of carrots

– 200g of beetroots

– 180g flour

– 2 teaspoons baking powder

– 1 teaspoon ground cinnamon

– 1 pinch of salt

– 100g slivered almonds

For the maple cream :

– 200g of fresh cheese

– 450g icing sugar

– 125g butter

– 50 ml maple syrup

Preparation :

Preheat the oven to 180 ° C.

Grease or line with paper a muffin tin.

Wash, peel and finely grate the carrots and beetroots.

Take the eggs and separate the whites from the yolks.

In a bowl combine the oil, the sugar, the egg yolks, the vanilla extract and the hot water. Add the carrots and beetroots and toss.

In another bowl, sift together the flour, the baking powder, the cinnamon and the salt. Add dry ingredients and the almonds to the previous mixture and mix all together.

Beat the egg whites until they form stiff peaks then fold them gently into the dough.

Pour the batter in the molds. Bake for about 20 minutes or until they regain their shape under a slight finger pressure. Let them cool down on a wire rack. Garnish each muffin with the maple cream before serving. Keep refrigerated.

For the maple cream :

Place all ingredients in a bowl. Beat with the electric mixer for several minutes until the mixture is pale and smooth. Keep refrigerated until use.

Organisation

Lorsque j’ai lu le thème de la semaine, Organisation, la première image qui me soit venue a été celle d’une bibliothèque remplie de beaux livres anciens…

Une autre idée qui m’a effleurée était de prendre en photo l’un des nombreux bâtiments des institutions européennes que nous avons la chance d’avoir sur Strasbourg et que je longe régulièrement en allant au travail. L’Europe est une Organisation en soi.

Je suis finalement restée sur ma première idée. J’adore les livres (et ne suis pas la seule dans ce cas dans notre famille). Nous en avons donc une quantité non négligeable chez nous! Nos bibliothèques débordent d’ailleurs de partout! Les livres y sont classés par genre et par auteur. Dans la photo retenue pour le projet, les connaisseurs reconnaîtront le coin Science Fiction et Fantasy (extrêmement bien représenté chez nous!). Dans le fond, vous pouvez repérer la série des « Dragons de Pern » d’Anne Mc Caffrey que je vous conseille si vous ne la connaissez pas. Les livres du devant sont ceux d’un de mes auteurs préférés. Qui me donnera son nom?

Les deux autres photos étaient des alternatives intéressantes. L’une de l’étagère « Grands Livres » au contenu et genre varié (et parmi ces auteurs, je vous recommande Ken Follet, en particulier ses « Piliers de la Terre »), l’autre très intellectuelle d’ouvrages scientifiques.

Et nous voilà partis pour la semaine suivante : « Courbe » !

Evasions classifiées / Classified Escapes

Evasions classifiées 2 / Classified Escapes 2

Organisation du savoir / Knowledge Organisation

When I read the theme of the week, Organisation, the first image that came to my mind was the one of a bookshelf full of beautiful old books …

Another idea was to take a picture of one of the many buildings of the European institutions that we are fortunate to have in Strasbourg and which I regularly cross on my way to work. Europe is an Oganisation in itself.

I finally stayed on my first idea. I love books (and I am not the only one in our family). We therefore have a significant amount of books at home! Our bookcases are overflowing! The books are categorized by genre and by author. In the photo chosen for the project, connoisseurs will recognize the Science Fiction and Fantasy corner (extremely well represented here!). In the background, you can see the books of the « Dragonriders of Pern » by Anne Mc Caffrey I advise you to read if you do not know them. The books on the front are from one of my favorite authors. Who will give me his name?

The other two photos were interesting alternatives. One of the shelf « Great Books » with variable content and type (and among these authors, I recommend Ken Follet with his « Pillars of the Earth« ), the other very intellectual with scientific literature.

And now we’re off for next week : « Curve » !

Panier semaine 4 / Basket week 4

Panier semaine 4 / Basket week 4

Demi-panier de la semaine sous éclairage artificiel (mes horaires de la semaine ne m’ont pas permis de profiter de la lumière naturelle 😦 ). Il contient :

– 400g de betteraves rouges
– 1,28kg de carottes
– 420g de navets violets
– 1 chou de milan
– 1 belle salade

Et je sais déjà que la recette que je vais publier va être sucrée : cela faisait un moment que j’attendais la combinaison carottes & betteraves…

Half-basket of the week under artificial light (my week’s schedule doesn’t allow me to enjoy the natural one 😦 ). It contains:

– 400g beetroots
– 1.28 kg carrots
– 420g of purple turnips
– 1 Savoy cabbage
– 1 large salad

And I already know that the recipe I’m going to publish will be a sweet one : I was expecting the carrots & beetroots combination for a while…

Gratin dauphinois au saumon fumé et au céleri / Smoked salmon and celeriac dauphinoise

Gratin dauphinois au saumon fumé et au céleri / Smoked salmon and celeriac dauphinoise

Si vous suivez ce blog depuis longtemps, vous aurez peut-être remarqué que j’ai un faible pour la cuisine Anglo-saxonne. Ceci explique qu’il m’arrive fréquemment de surfer sur des sites de cuisine anglais, américain etc… C’est ainsi qu’en recherchant des recettes pour les fêtes de fin d’année que je suis tombée sur une recette de gratin dauphinois avec du saumon fumé et du céleri sur le site de BBC Good Food (qui édite d’ailleurs de sympathiques petits livres à thèmes dont j’ai quelques exemplaires à la maison). Ce n’est certes pas une combinaison que j’aurai tenté spontannément mais qui m’a séduite quand j’ai imaginé le mélange des saveurs (et oui, je me prends pour Ratatouille des fois!).
La première expérimentation remonte au dîner de hier soir : toute la famille a été séduite (sauf la petite dernière qui a soigneusement mis de côté les morceaux de céleri qu’elle n’aime pas).

En résumé, je vous conseille la recette c’est super bon et permet de se débarasser du céléri et d’une grande partie des pommes de terre de votre panier…

Gratin dauphinois au saumon fumé et au céleri / Smoked salmon and celeriac dauphinoise :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– le jus d’un citron

– 750g  de céleri rave

– 750g de pommes de terre

– 150g de saumon fumé en tranches

– 200ml de crème fraîche

– 100ml de lait entier

Préchauffer le four à 180°C.

Laver, peler et couper le céleri-rave et les pommes de terres en morceaux d’une épaisseur de 2-3 mm. Faire tremper les tranches de céleri dans le jus de citron.

Dans un grand plat allant au four, commencer par disposer  une couche de céleri puis une couche de pommes de terre. Recouvrir de tranches de saumon fumé puis recommencer. Saupoudrer chaque couche avec un peu d’aneth haché et arroser avec un peu de crème. Assaisonner également avec un peu de sel et beaucoup de poivre. Continuer à remplir le plat en terminant par une couche de légumes. Arroser avec le restant de crème et le lait.

Cuire dans le bas du four pendant pendant environ 1h30. Si le plat brûnit de trop, recouvrir d’une feuille de papier aluminium. Le dessus doit être croustillant et doré. Vérifier que les légumes sont cuits en introduisant la lame d’un petit couteau qui doit les pénétrer facilement.

Laisser refroidir légèrement, puis servir avec une salade verte croquante.

English below

If you follow this blog for a while, you may have noticed that I’m fond of Anglo-Saxon dishes. This explains that I often visit  English, American, etc… food and cooking websites. Thus, whilst seeking for some Christmas and New Year dishes, I came across a recipe with scalloped potatoes, smoked salmon and celery on the website of BBC Good Food (which also publishes nice small books with various topics – I have a few copies at home). This is certainly not a combination I would have tried spontaneously but it seduced me when I thought of the mix of flavors (and yes, sometimes, I think I’m Ratatouille!).
The first experiment was for dinner yesterday evening : the whole family has been conquered (except the youngest one who has carefully set aside all the celeriac pieces she does not like).

In summary, I recommend this yummy recipe which uses the celeriac and a large amount of potatoes from your basket …

Smoked salmon and celeriac dauphinoise :

Ingredients : (serves 6)

– the juice of one lemon

– 750g of celeriac

– 750g of potatoes

– 150g smoked salmon

– some fresh dill , chopped

– 200ml fresh cream

– 100ml whole milk

Preparation :

Preheat the oven to 180°C. Wash, peel and slice the celeriac and the potatoes into pieces about 2-3 mm thickness, tossing them into the lemon juice as you go.

In a large ovenproof dish, layer the celeriac and potato with the slices of salmon, sprinkling with the chopped dill and drizzling a little cream over each layer. Season with a little salt and lots of pepper at each stage. Alternate the layers until reaching the top of the dish. The last layer should be a vegetable. Finish with the remaining cream and the milk.

Bake for 1h30 in the bottom of the oven, covering with an aluminium foil if it browns to fast. The top should be crispy and golden. Test that the vegetables are cooked by inserting the blade of a small knife – it should push in easily. Leave to cool slightly then serve straight from the dish with a crisp green salad.

Petit déjeuner / Breakfast

Sujet à priori facile sauf que je n’ai presque jamais été satisfaite de mes photos! Beaucoup de choses y sont passées (vive la photo numérique!) :

  • un escadron de bagels du dimanche matin,
  • le chien et sa friandise plusieurs matins de suite,
  • les chats lorgnant sur la table du petit déjeuner,
  • la table du petit déjeuner,
  • un muffin aux canneberges – dont j’adore la photo – mais qui me paraît un tantinet hors-sujet (il fera l’objet d’une prochaine disgression sucrée),
  • les volutes d’une tasse de thé fumante,
  • des oiseaux qui picorent sur le chemin du travail.

Et au final, j’ai retenu une photo du chien (encore!) que j’ai choisi de retoucher façon « Pop-Art » pour la mettre en valeur.

Il s’agit donc toujours d’une photo de Calaël, en admiration devant sa friandise du matin. C’est un rituel : la première chose qu’il réclame le matin après avoir daigné se lever.

Je pratique très peu la retouche photo. Mes photos sont généralement des originaux sans retouches. Il m’arrive que très rarement de gommer des détails ou encore de jouer avec les couleurs. Pour ce genre de travaux, j’ai l’habitude d’utiliser la version gratuite de Photofiltre, largement suffisante pour mes applications et très simple à utiliser. J’ai néanmoins commencé à jouer avec un logiciel plus puissant (mais toujours gratuit!) qui est The GIMP dont l’utilisation est plus compliquée. C’est d’ailleurs un objectif que je m’étais fixé dans le cadre de ma participation au Projet Photo 52. Ci-dessous l’original et sa version retouchée.

It should have been an easy theme but I was almost never satisfied with my pictures! Many things have been captured (long live to digital cameras!) :

– a squadron of bagels on a Sunday morning,
– the dog and his treat several mornings succesively,
– our cats eyeing the breakfast table,
– the breakfast table,
– a cranberry muffin –  I love its picture – but it seems a bit off-topic (it will be one of the next sweet digressions)
– the smock plumes of a cup of steaming tea,
– and birds pecking their breakfast on my way to work.

And finally, I selected a picture of our dog (again!) I chose to edit in a « Pop Art » style for highlighting.

It is agains a picture of Calaël, admiring his morning treat . It’s a ritual: it’s the first thing he claims after he deigned to get up.

I practice few photo editing. My pictures are udsually untouched originals. It happens very rarely that I erase some details or play with the colors. For this kind of work I use the free version of Photofiltre which is sufficiently powerful for my needs and very easy to use. Nevertheless, I’ve started playing with a more powerful software (but still free!) The GIMP which use is more complicated. That’s was one of the goals I set to myself through my involvement in the Project Photo 52. Below the original and the edited version.

Original  "Friandises du matin / Breakfast Treat"Friandise du matin / Breakfast Treat

Panier semaine 3 / Basket week 3

Panier semaine 3 / Basket week 3

Le panier de la semaine est bien lourd! Il contient plein de choses :

– 2 petits céléri raves
– 500g d’endivettes
– 500g d’oignons
– 1 kg de pommes de terre
– 1 sachet de pot au feu
– 300g de radis noirs

The basket of the week is rather heavy! It contains a lot of things like :

– 2 small celeriacs
– 500g chicory
– 500g onions
– 1 kg potatoes
– 1 package of stew vegetables
– 300g black radishes

Rutabagas aux carottes et à la crème / Rutabaga with carrots and cream

Rutabagas aux carottes et à la crème / Rutabagas with carrots and cream

Un peu tardivement, voici la recette correspondant au panier de la semaine dernière. Les légumes oubliés y sont encore une fois à l’honneur avec cette fois-ci en vedette le rutabaga. Encore un légume que j’aime beaucoup et que j’ai découvert grâce au panier. Sa saveur est assez proche de celle du navet mais en plus délicat.
La recette que je vous propose est tirée du Chloro’fil accompagnant le panier dont je désespérais retrouver la version électronique, elle même inspirée d’une recette trouvée chez Supertoinette! Ma version donne :

Rutabagas aux carottes et à la crème / Rutabaga with carrots and cream :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 2 oignons

– 600g de rutabagas

– 600g de carottes

– 2 cs de fond de veau deshydraté

– 1 cc de quatre épices

– 400ml de crème fraîche

– 150g de pistaches non salées

– de l’huile d’olive

Préparation :

Éplucher les carottes et les rutabagas, rincer sous l’eau froide, couper en rondelles ou en dés.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une grande poêle. Ajouter les oignons coupés en rondelles puis le miel. Laisser revenir quelques minutes. Ajouter ensuite les légumes. Faire cuire une dizaine de minutes puis ajouter le quatre épices, le fond de veau en poudre et la crème. Laisser mijoter à feux doux jusqu’à cuisson des légumes qui doivent être tendres.

Ajouter les pistaches concassées avant de servir. Bon appétit!

English below

A little bit late, here’s the recipe corresponding to the basket of the last week. Forgotten vegetables are once again honored with this time our special guest : the rutabaga. Another vegetable that I love and I discovered thanks to our basket. Its flavor is quite close to the one of turnip but more delicate.

The recipe coms from the Chloro’fil which goes with the basket (I was desperate to find its electronic version again), itself inspired by a recipe found at Supertoinette! My version gives :

Rutabaga with carrots and cream :

Ingredients : (serves 6)

– 2 onions

– 600g of rutabagas

– 600g of carrots

– 2 tablespoons dehydrated of veal stock

– 1 teaspoon of allspice

– 400ml fresh cream

– 150g unsalted pistachios

– some olive oil

Preparation :

Peel the carrots and the rutabagas, rinse themunder cold water and slice or dice them.

Heat some olive oil in a large skillet. Add the sliced onions and the honey. Brown for a few minutes. Then add the vegetables. Cook about ten minutes then add the allspice, the veal stock and the cream. Simmer over low heat until the vegetables are tender.

Add the chopped pistachios before serving. Bon appétit!

Dormir / Sleep

A la lecture du thème de la semaine, j’ai tout de suite pensé à mes animaux qui sont des victimes de choix pour un tel sujet! Nous avons effectivement deux chats, deux cochons d’inde et un chien à la maison. J’avais donc le choix…

J’avais également quelques autres idées, du style du réveil qu’on fracasse… Mais avec l’habituel manque de temps, je me résouds donc à vous livrer l’une de mes préférées parmi les nombreuses photos d’animaux réalisées cette semaine. Il s’agit d’une photo de mon chien Calaël, un West Highland Terrier de trois ans. Comme souvent les soirs, il nous tient compagnie sur le canapé de la maison entrain de se reposer de son harassante journée…

Le thème de la semaine prochaine est « Petit Déjeuner ». Vous pouvez aller jeter un oeil sur le groupe Flickr d’une partie des participants. L’ensemble des contributions est récapitulé le dimanche sur Bento Blog.

After reading the theme of the week, my first thought went to my animals which are victims of choice for such a subject! By the way, we own two cats, two guinea pigs and a dog at home. So I had the choice …

I also had some other ideas, like shattering an alarm clock … But with the usual lack of time, I brought myself to deliver you one of my favorites among the many pictures of animals taken this week. Below is a picture of my dog Calaël, a three years old West Highland Terrier . As during many evenings, he is our sofa companion resting after his exhausting day …

Next week’s theme is « Breakfast ». Some pictures can be found on the project’s  Flickr group. All contributions are summarized on Sundays on BentoBlog.

Doux rêves / Sweet Dreams

Crème de panais / Parsnip Cream

J’adore les panais! Je les ai découverts grâce aux paniers de légumes.

Crème de panais / Parsnip Cream

J’aime leur saveur sucrée proche de celle du céleri. Un délice.

Ils étaient couramment utilisé dans la cuisine européenne jusquà l’introduction de la pomme de terre. Ce légume peut être mangé cru (en salade, râpé comme une carotte!) ou cuit. Il occupe encore une place de choix dans la cuisine Anglo-saxonne où il est souvent servi rôti ou sauté, en accompagnement du rôti du dimanche ou même du dîner de Noël. En France, la plante toute entière, la racine comme le feuillage, est une plante fourragère consommée par le bétail. Ceci nous vaut les moqueries des Anglo-Saxons : nos cochons peuvent être bons lorsqu’on voit ce qu’ils mangent!

Pour ma part, je vous propose une soupe de panais « nature » sans condiments ou presque pour pouvoir profiter un maximum de leur saveur!

Crème de panais / Parsnip Cream :

Ingrédients : (6 personnes)

– 600g de panais

– 1 noix de beurre

– 15ml de Noilly-Pratt

– 500ml de bouillon de volaille

– 250 ml de crème

– sel, poivre

Préparation :

Laver et peler les panais. Les couper en morceaux.

Faire fondre le beurre dans une casserole. Y faire revenir les panais à feu moyen durant quelques minutes. Ajouter le Noilly-Pratt. Laisser évaporer puis ajouter le bouillon de volaille. Porter à ébullition et laisser cuire environ 15 minutes jusqu’à ce que les panais soient tendres.

Retirer la casserole du feu et mixer le contenu. Ajouter la crème fraîche. Vous obtiendrez une soupe épaisse. Rectifier l’assaissonnement si nécessaire. Servir de suite.

English below

I love parsnips! I discovered them thanks to the baskets of vegetables. I love their sweet flavor similar to the one of celery. Delicious.

They were commonly used in European dishes until the arrival of the potato. Parsnips can be eaten raw (in salads, shredded as a carrot!) or cooked. They are still a nice choice in the English speaking world where they are often served roasted with the sunday roast or even with the Christmas dinner. In France, the whole plant, root as foliage, is a forage eaten by the livestock. This is source of English mockery : the French pigs may be good when you see what they eat!

Here’s a recipe of parsnip soup almost without condiments to enjoy a maximum its flavor!

Parsnip Cream :

Ingredients : (6 people)

– 600g parsnips

– 1 knob of butter

– 15ml of Noilly-Pratt

– 500ml chicken stock

– 250ml fresh cream

– salt and pepper

Preparation :

Wash and peel the parsnips. Cut them into pieces.

Melt the butter in a saucepan. Fry the parsnips over medium heat for several minutes. Add the Noilly-Pratt. Let it evaporate and then add the chicken stock. Bring to boil and cook for about 15 minutes until the parsnips are tender.

Remove the saucepan from heat and mix the content. Add the cream. You will get a thick soup. Adjust seasoning if necessary. Serve immediately.