A 10 pas de chez vous / 10 Feet Away

A 10 pas de chez moi, il y a mon jardin… A la lecture du sujet, le choix du lieu où serait pris la photo était fait! Après les fleurs de pommier, j’ai pensé aux pommes, soit sur le pommier, soit dans l’herbe, prêtes à être ramassées.
Et puis il y avait aussi plein de papillons qui virevoltaient partout sous le soleil! C’est donc un de ces papillons que j’ai choisi d’immortaliser. Il profitait lui aussi des derniers jours d’été (et dire que je nous pensais en automne…)

Notez que nous avons battu des records de chaleur en Bretagne aujourd’hui : 30,5° à Ploumanac’h, 30° à Lannion dans les Côtes d’Armor, 30,3° à Brignognan dans le Finistère. D’après Météo France il y aura encore du soleil et encore du soleil jusqu’à lundi. Cet ensoleillement exceptionnel continuera donc ce week-end et prendra fin progressivement entre mardi et jeudi. « On perdra environ 10 degrés, pour atteindre des normales de saison », prévient Météo France.

Profitez donc bien de votre week-end, décollez de devant votre ordinateur et rendez-vous dans la soirée de dimanche pour le récapitulatif chez Mlle Ktycat 🙂 . A propos, pour la semaine prochaine la mission sera : « Connexion ».

Derniers jours d'été / Last Summer Days

At 10 steps from my house is the garden… Whilst reading the topic, the choice of where the photo would be taken was done! After the apple blossoms, I thought about apples on the tree or apples in the grass, ready to be picked up.
And then there were lots of butterflies fluttering everywhere under the sun! So it’s one of these butterflies that I have chose to immortalize. It also takes advantage of the last days of summer (and I thought that we were in fall …)

Note that we had record-breaking heat in Britanny today: 30.5 ° at Ploumanac’h, 30 ° at Lannion in the Cotes d’Armor, and 30.3 ° at Brignognan in the Finistere. According to Meteo France there will be more and more sun until Monday. The sunshine will continue this weekend and will phase out between Tuesday and Thursday. « We will lose about 10 degrees to achieve normal season, » warns Météo France.

Take advantage of your sunny weekend, get away from your computer and be back Sunday evening for the Miss Ktycat’s summary. By the way, next week’s mission will be  « Connection ».

Concours Halloween / Halloween Contest

Dans un peu plus d’un mois ce sera la fameuse nuit d’Halloween…

Et je regrette que cette fête n’ait pas plus de succès en France! Pour me et vous faire plaisir, je vous propose un petit concours sur le thème d’Halloween. Moi j’aime bien illustrer Halloween par des mets un peu particulier par leur aspect… Prenant généralement quelques jours de vacances à cette période, mes enfants et moi nous amusons à préparer et déguster des plats les uns les plus horribles que les autres! La plupart des nos idées viennent d’internet. J’ai trouvé plein de billets récapitulatifs d’horribles recettes sur des sites anglophones mais n’ai pas trouvé d’équivalent francophone (je ne prétends cependant pas qu’il n’existe pas). Je vous propose donc d’essayer d’en construire un à travers ce concours!

Date limite de participation et prix :

Vous avez jusqu’au 30 octobre 2011 minuit pour me faire parvenir une recette sucrée ou salée ayant pour thème « Halloween ».

Le récapitulatif des participations sera publié le 31 octobre 2011. Un jury impartial, composé de mes goûteurs et de moi-même, élira deux recettes : une sucrée et une salée. Les heureux vainqueurs se verront attribuer un petit colis rempli de colorants, d’épices, et de décoration pour gâteaux que je vais essayer d’étoffer par d’autres produits en pleurant chez mes partenaires…

Comment participer?

Les recettes devront impérativement être accompagnées d’une photo. Le blog étant (à peu près) bilingue, les participations en Français et Anglais seront acceptées. Je me chargerai d’une traduction dans la langue complémentaire au moins pour les recettes primées.

Si vous bloguez, merci de faire figurer un lien vers le concours et le logo ci-dessous sur votre article. Envoyez-moi également le lien vers votre billet.  Et si vous échappez encore à la tenue d’un blog, il suffit de m’envoyer recette et photo par mail.

L’adresse du concours est <clic>ICI<lic>.

Le Logo c’est <clic>ICI<clic> :

Pour vous donner quelques idées, voici mes billets pour Halloween des années précédentes.  Voici le plat de pâtes et les cupcakes monstrueux que nous avons eu sur notre table l’année dernière. Le gâteau minute d’Halloween vaut également le détour surtout si vous le regardez cuire…L’année d’avant nous n’étions guère rassurés non plus pour manger notre dîner!

Bonne chance à tous et maintenant passons à un peu de culture générale (source : wikipédia) :

Pourquoi fêter Halloween? :

Halloween est une fête folklorique, païenne et traditionnelle ayant une lointaine origine celtique. C’est une fête de fermeture de l’année écoulée et d’ouverture de l’année à venir. C’est la période de possibles rencontres mythiques entre certains hommes et les dieux. La fête chrétienne de la Toussaint, à laquelle est adossée Halloween, n’a été instituée qu’au IXe siècle par le pape Grégoire IV.

L’étymologie du mot Halloween appartient strictement à la langue anglaise, sans aucun rapport avec le gaélique ou toute autre langue celtique. Son nom actuel est une altération de All Hallows Eve, qui signifie littéralement « le soir de tous les saints », c’est-à-dire la veille de la fête chrétienne de la Toussaint (hallow est une forme archaïque du mot anglais holy qui signifie : saint, even est une forme usuelle qui a formé evening, le soir).

Jack-O’-Lantern est probablement le personnage le plus populaire associé à l’Halloween. Il nous provient d’un vieux conte Irlandais.

Jack aurait été un avare, un personnage ivrogne, méchant et égocentrique.

Un soir, alors qu’il était dans une taverne, le diable lui apparût et lui réclama son âme. Jack demanda au diable de lui offrir à boire, un dernier verre avant de partir pour l’enfer. Le diable accepta et se transforma en pièce de six pence. Jack la saisit et la plaça immédiatement dans sa bourse. Cette dernière ayant une serrure en forme de croix, le diable ne pouvait s’en échapper. Finalement, Jack accepta de libérer le diable, à condition que ce dernier lui accorde un an de plus à vivre. Douze mois plus tard, Jack fit une autre farce au Diable, le laissant en haut d’un arbre (sur lequel il avait gravé une croix grâce à son couteau) avec la promesse qu’il ne le poursuivrait plus.

Lorsque Jack mourut, l’entrée au paradis lui fut refusée, et le diable refusa également de le laisser entrer en enfer. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d’éclairer son chemin dans le noir. Il plaça le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et fut condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier. On l’appela alors Jack of the Lantern (Jack à la lanterne en anglais), ou Jack-o’-lantern. Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

À l’origine, le symbole d’Halloween était un navet contenant une bougie pour commémorer la légende de Jack-o’-lantern. Le navet fut progressivement remplacé par une citrouille, elle-même remplacée quelquefois par un autre légume : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage grimaçant, puis on place une bougie en son centre.

La pratique de s’habiller en costumes de mendier de porte en porte remonte au Moyen Age et comprend de Noël. Le « Trick-or-treat » ressemble à la pratique de la fin du Moyen Âge, la collecte d’âmes, quand les pauvres gens allaient de porte en porte sur le Hallowmas (1er Novembre), recevant de la nourriture en échange de prières pour les morts le jour des Morts (2 Novembre).

L’imagerie qui entoure Halloween est largement un amalgame de la saison d’Halloween elle-même (saison où les nuits deviennent de plus en plus longues par rapport au jour). Ceci implique généralement la mort, la magie ou des monstres mythiques. Les personnages couramment associés à Halloween sont les fantômes, les goules, les sorcières, les vampires, les chauves-souris, les hiboux, les corbeaux, les vautours, les maisons hantées, des personnages à tête de citrouille, les chats noirs, les araignées, les gobelins, les zombies, les momies, les squelettes, les loup-garous et les démons… Voilà donc ce qui vous laisse un large choix illustrer vos recettes 😉 !

In just over a month we will celebrate the famous Halloween night …

And I regret that this festival is not more successful in France! For your and mine pleasure, I offer a little contest on the theme of Halloween. I like to illustrate Halloween  by dishes with particular appearance … Taking usually a few days off at this time, my children and I have fun to prepare and enjoy meals each more horrible than the other! Most of our ideas come from internet. I found lots of recipes horrible in summary notes on English sites but I have not found an equivalent in French (I do not pretend, however, it does not exist). I therefore propose to try to build through this contest!

Participation deadline and awards :

You have until midnight October 30, 2011 to send me a sweet or savory recipe with the theme « Halloween ».

The summary of entries will be published on October 31, 2011. An impartial jury, composed of my tasters and myself, will elect two recipes  : a sweet one and a savoury one. The lucky winners will receive a small package filled with dyes, spices, and decorations for cakes that I will try to expand with other products, crying by my partners …

How to participate ?

The recipe must imperatively be accompanied by a photo. The blog is (almost) bilingual thus entries in French and English will be accepted. I will do the translation to the missing language at least for the winning recipes.

If you’re blogging, thanks to include a link to the contest and the logo to your post. Please also send me an email with the link to your post. And if you’ve still succeeding in not keeping a blog, just send me the recipe and its photo by mail.

The address of the competition is <click>HERE<click>.

The logo is <click>HERE<click>:

To give you some ideas, here are my posts from previous Halloween’s. Here’s  the pasta and cupcakes monsters that we had on our table last year. The Halloween minute cake is also worth visiting especially if you look at it cooking …Previously, we were not reassured not to eat our dinner!

Good luck to all and now let’s move on to some general knowledge (source: Wikipedia):

Why celebrating Halloween? :

Halloween is a popular and traditional pagan origin celebration. It is a festival of the year ending and the beginning of the coming year. This is the period of possible meetings between some mythical gods and men. The Christian feast of All Saints, which is backed by Halloween, has only been established in the ninth century by the Pope Gregory IV.

The etymology of the word Halloween belongs strictly to the English language, and has nothing to do with Gaelic or any other Celtic language. Its current name is a corruption of All Hallows Eve, which literally means « the evening of All Saints’, that is to say before the Christian feast of All Saints (Hallow is an archaic form of the word holy, which means holy; even is a usual form which formed evening).

Jack-O’-Lantern is probably the most popular character associated to Halloween. It comes from an old Irish tale.

Jack was a miser, a drunk, nasty and selfish character.

One evening while he was in a tavern, the devil appeared to him and demanded his soul. Jack asked the devil to give him a drink, a nightcap before heading to hell. The Devil agreed and was transformed into a sixpence coin. Jack grabbed and placed it immediately in his purse. The latter having a cross-shaped lock, the Devil could not escape. Finally, Jack agreed to free the devil, as long as he grants him one more year to live. Twelve months later, Jack made another joke to the Devil, leaving him on the top of a tree (on which he had burned a cross with a knife) with the promise that he will not pursue more.

When Jack died, the entrance to heaven was refused, and the devil also refused to admit him to hell. Jack still manages to convince the devil to give him a piece of burning coal to light his way in the dark. He placed the coal in a hollowed turnip as a lantern and was condemned to wander aimlessly until the Judgement Day. We then called him Jack of the Lantern, or Jack-o’-lantern. He reappears every year on the day of his death, at Halloween.

Originally, the symbol of Halloween was a turnip containing a candle to commemorate the legend of Jack-o’-lantern. The turnip was gradually replaced by a pumpkin, itself sometimes replaced by another vegetable : it is cut in order to draw, hollow, a grimacing face, and then place a candle in the center.

The practice of dressing up in costumes and begging door to door for treats on holidays dates back to the Middle Ages. Trick-or-treating resembles the late medieval practice of souling, when poor folk would go door to door on Hallowmas (November 1), receiving food in return for prayers for the dead on All Souls’ Day (November 2)

The imagery surrounding Halloween is largely an amalgamation of the Halloween season itself (season where the nights are getting longer and longer compared to the day). This generally involves death, magic, or mythical monsters. The characters commonly associated with Halloween are ghosts, ghouls, witches, vampires, bats, owls, ravens, vultures, haunted houses, people head pumpkin, black cats, spiders , goblins, zombies, mummies, skeletons, werewolves and demons … So you have a large choice of how illustrating  your recipes!

Panier semaine 39 / Basket Week 39

C’est donc MOI qui ai récupéré le panier de la semaine au travail de Monsieur (qui a quand même réussi à se sauver ce soir pour une réunion du comité de son club de tir à l’arc, pff… ). Le fameux panier contient :

– 1 belle salade
– 1 bouquet de ciboulette
– 1 chou blanc
– 430g de poireaux
– 500g de topinambours (reberk!)
– 1kg de pommes de terre

Panier semaine 39 / Basket Week 39

So it was ME who gathered the basket of the week at the work of Mr. (who managed to escape this evening for a committee meeting of his archery club, pff …). The famous basket contains :

– A nice salad
– 1 bunch chive
– 1 white cabbage
– 430g of leeks
– 500g Jerusalem artichokes (Eek again!)
– 1kg of potatoes

Brookies

Le panier de légumes biologiques des JMV se fera attendre cette semaine! Je ne crois pas vous avoir dit que c’était Monsieur qui le récuperait le mardi soir sur son lieu de travail. Et catastrophe : Monsieur est malade (et pour qu’il n’aille pas au boulot, croyez -moi, c’est grave). Enfin, il a quand même réussi à se traîner à une réunion hier après-midi… C’est quand même fantastique les pouvoirs résurectionnels de certains emplois : moi aussi je veux bosser au même endroit… Donc rassurez-vous, rien d’à priori mortel, il s’agit juste d’un méchant refroidissement. .. Selon son état de santé, c’est moi ou lui qui ramènera le panier aujourd’hui… Et puis je viens de regarder son contenu : il peut attendre; il y a des topinambours (berk!)…

Dans l’intervalle, j’en profite pour vous publier une recette dont je voulais vous parler depuis un moment. Vous avez sans doute tous déjà croisé l’actuel buzz sucré de la blogosphère culinaire : les brookies. Comme le nom l’indique, il s’agit d’une gourmandise sucrée constituée de l’assemblage d’une pâte à brownies surmontée d’une pâte à cookies. Les brookies allient donc le fondant du brownie au croustillant du cookie… Ils sont généralement attribués à Martha Stewart mais je les avais vus bien au préalable sur le site de Vampire’s Gran Kitchen! Je tiens donc à lui rendre justice et vous propose sa version des brookies. Ils diffèrent surtout par le montage de celle de Martha Stewart (allez donc jeter un oeil sur leurs photos). Mon assemblage vient de Chocolat et caetera.

La grand-mère diabolique conseille d’ailleurs de doubler les proportions de la pâte à cookies, histoire d’en avoir sous la main (ça se congèle très bien 🙂 ). And now the famous brookies :

Brookies :

Ingrédients :

Pour la pâte à brownies :

– 170g de sucre

– 125g de beurre

– 2 cs d’eau, de liqueur ou de café (un des 3)

– 100g de chocolat noir pâtissier

– 100g de pépites de chocolat

– 2 cc d’extrait de vanille

– 180g de farine

– 1 cc de bicarbonate de soude

– 1/2 cc de sel

– 2 gros oeufs

Pour la pâte à cookies :

– 125g de beurre

– 50g de sucre

– 50g de sucre brun

– 2 cc d’extrait de vanille

– 150g de farine

– 1/2 cc de levure chimique

– 1/2 cc de sel

– 100g (ou plus) d’un ingrédient de votre choix : pépites de chocolat, fruits séchés, noix, amandes etc…

Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C. Beurrer un moule carré de 20 cm de côté.

Pour la partie brownie :

Mélange le sucre, le beurre et le liquide dans une grande casserole. Faire fondre à feu moyen en remuant. Ajouter le chocolat et mélanger jusqu’à ce qu’il soit fondu. Retirer du feu et ajouter l’extrait de vanille.

Mélanger la farine, le bicarbonate et le sel dans un peitit saladier

Ajouter les oeufs, un à la fois, au mélange chocolaté. Battre au batteur électrique. Ajouter les pépites de chocolat et battre à nouveau.

Remplir le fond du moule de cette pâte.

Pour la partie cookie :

Au batteur électrique, battre le beurre et le sucre jusqu’à obtenir un mélange léger et crémeux. Ajouter l’oeuf et l’extrait de vanille.

Dans un bol, mélanger la farine, la levure chimique et le sel. Ajouter progressivement ce mélange au précédent tout en continuant à battres. Ajouter alors l’ingrédient de votre choix (amandes concassées dans mon cas).

En l’émiettant comme une pâte à crumble, parsemer la pâte à brownies de ce mélange.

Cuire 30 à 45 minutes au four. Laisser refroidir puis démouler. Couper en petits morceaux. Déguster 😉 !

Brookies

English below

The basket of organic vegetables of the JMV will have to wait this week! I do not think I’ve mentioned that it my hubby who was recovering the famous basket every Tuesday evening at his work. And here’s the disaster: Mr. is sick (and if he does not go to work, believe me, it’s serious). Finally, he still managed to drag himself to a meeting yesterday afternoon … It’s amazing, the great resurectional  powers of some jobs : I also want to work at the same place … So do not worry, nothing a priori mortal, this is just a bad cold. .. According to his health, it’s me or him who will bring the basket home today … And I’ve just looked at its content: it can wait, it contains Jerusalem artichokes (berk!) …

In the meantime, I want to publish a recipe that I wanted to talk about for a while. You’ve probably all already met the current sweet buzz in the cooking blogosphere : the Brookies. As the name suggests, this is a sweet treat consisting of an assembling of a brownie batter topped with a cookie dough. So the Brookies combine the melting texteure of the brownie with the crisp of the cookie… They are usually attributed to Martha Stewart but I saw them well earlier on the website of Vampire Gran’s Kitchen! I want to do her justice and offer her version of the Brookies. They differ mainly in the assembly from the ones of Martha Stewart (go and take a look at their photos). My assembly comes from Chocolat et caetera.

The diabolical grandmother also advises to double the proportions of cookie dough, just to have some on hand (it freezes well 🙂 ). And now the famous Brookies :

Brookies :

Ingredients :

For brownie batter :

– 170g sugar

– 125g butter

– 2 tablespoons water, or coffee, or liqueur (one of the 3)

– 100g of dark chocolate

– 100g chocolate chips

– 2 teaspoons vanilla extract

– 180g flour

– 1 teaspoon baking soda

– 1 / 2 teaspoon salt

– 2 large eggs

For the cookie dough :

– 125g butter

– 50g sugar

– 50g brown sugar

– 2 teaspoons vanilla extract

– 150g flour

– 1 / 2 teaspoon baking powder

– 1 / 2 teaspoon salt

– 100g (or more) of an ingredient of your choice: chocolate chips, dried fruits, nuts, almonds etc …

Preparation :

Preheat the oven to 180 ° C. Butter a 20 cm square mould.

For the brownie part :

Mix the sugar, the butter and the liquid in a large saucepan. Melt over medium heat, whilst stirring. Add chocolate and stir until melted. Remove from heat and add the vanilla extract.

Combine flour, baking soda and salt in a another bowl.

Add the eggs, one at a time, to chocolate mixture. Beat with the electric mixer. Add the chocolate chips and beat again.

Fill the bottom of the pan with the dough.

For the cookie part :

With an electric mixer, beat the butter and the sugar until obtaining a light and creamy mixture. Add the egg and the vanilla extract.

In a bowl, combine the flour, the baking powder and the salt. Gradually add this mixture to the previous one while continuing to beat. Then add the ingredient of your choice (crushed almonds in my case).

Use the batter like a crumble topping, sprinkle over the brownie dough.

Bake 30 to 45 minutes in the oven. Cool and unmold. Cut into small pieces. Enjoy 😉 !

Gâteau aux saveurs d’automne / Autumnal Flavour Cake

Gâteau aux saveurs d'automne / Autumnal Flavour Cake

Comme déjà annoncé en réponse à un commentaire sur mon dernier panier, c’est bien le potimarron qui sera l’objet de la recette de la semaine mais non pas en soupe (j’en ai une très bonne en stock ici pour Halloween) mais en gâteau sucré! J’ai passé un bon moment à chercher dans mes livres de cuisine et sur internet. Rien ne m’inspirait vraiment jusqu’à ce je tombe sur cette recette de Gâteau au potimarron, noix et pommes  qui me permet également d’écouler les pommes de mon jardin! Et d’ailleurs il faut aussi que je ramasse les nouvelles noix!

Il a été très apprécié malgré une texture inattendue. D’après la photo qui illustre la recette originale, je m’attendais à obtenir un gâteau proche d’un biscuit. Le mien avait une texture proche du clafoutis et était excellent! Serait-ce les 100ml d’huile remplacés par 90g de beurre??

Gâteau aux saveurs d’automne / Autumnal Flavour Cake:

Ingrédients :

– 400g de chair de potimarron (~1/2)

– 3 pommes

– 125g de cerneaux de noix

– 1 cc de cannelle

– 200g de sucre

– 200g de farine

– 4 oeufs

– 100ml de lait

– 90g de beurre fondu

– 1 sachet de levure chimique

– du sucre glace pour saupoudrer

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Râper la chair du potimarron. Peler, épépiner et couper les pommes en petits dés. Hacher grossièrement les noix.

Dans un saladier, mélanger le sucre avec les œufs et petit à petit la farine et la levure. Bien mélanger. Incorporer le lait et le beurre fondu.

Ajouter dans la pâte les pommes, le potimarron et les noix. Parfumer avec la cannelle.

Cuire 1h30 environ à four dans un moule beurré et fariné.

Démouler le gâteau à la sortie du four, le placer sur une grille à pâtisserie et le laisser refroidir. Le saupoudrer ensuite de sucre glace mêlé à de la cannelle en poudre (selon votre goût).

English below

As already announced in response to a comment on my last basket, it is the pumpkin that will be subject to the recipe of the week but not in soup (I have a very good one here for Halloween) but in sweet cake! I’ve searched  a recipe for a while in my cookbooks and online. Nothing really inspired me until I came across this recipe for a pumpkin, nuts and apple cake that also allows me to use the apples from my garden! And besides that I must also think to pick up the new nuts!

It was much appreciated despite its unexpected texture. According to the photo shown on the original recipe, I expected to get a cake similar to a biscuit. Mine had a texture close to a clafoutis and was excellent! Might it be the 100ml oil replaced by 90g of melted butter??

 Autumnal Flavour Cake  :

Ingredients :

– 400g of pumpkin flesh (~ 1 / 2)

– 3 apples

– 125g walnuts

– 1 teaspoon cinnamon

– 200g sugar

– 200g flour

– 4 eggs

– 100ml milk

– 90g butter, melted

– 1 teaspoon baking powder

– Icing sugar for dusting

Preparation :

Preheat the oven to 180 ° C.

Grate the flesh of the pumpkin. Peel, core and cut the apples into small cubes. Coarsely chop the nuts.

In a bowl, combine the sugar with the eggs and gradually add the flour and the baking powder. Mix well. Stir in the milk and the melted butter.

Add the apples, the pumpkin and the nuts. Sprinkle with cinnamon.

Cook 1h30 in a buttered and floured mould.

Unmold the cake when taken out from the oven, place on a baking rack and let cool. Then sprinkle with icing sugar mixed with cinnamon powder (to taste).

Gâteau aux poires et au chocolat / Pear and Chocolate Cake

C’est ma première participation à la ronde interblog 🙂 ! Cela faisait une éternité que je souhaitais y participer mais je manquais presque systématiquement la clôture des inscriptions. Cette ronde a pour but de vous faire découvrir des blogs que vous n’auriez peut-être pas visités autrement et vous permet également de faire découvrir le vôtre. Ainsi, je devais piocher une recette chez Mimi et Carole est sensée en récupérer une chez moi.

J’ai découvert deux sites que je ne connaissais pas. J’ai été émue par le contexte du blog de Carole qui s’intitule « Parce que la vie continue » et qui est un hommage à Margaux, son bébé qu’elle a perdu.

J’ai trouvé mon bonheur che Mimi sous la forme d’un moelleux choco-poires. Pensant que c’était une création originale, j’étais un peu déçue de constater que c’est mot pour mot la recette postée par Caro sur 750g. Il n’y a que le titre qui change… Je peux me tromper mais Mimi ne me semble pas être un diminutif de Caro… Quoiqu’il en soit, voici la néanmoins excellente recette (même pour les non amateurs de poires comme moi)!

Gâteau aux poires et au chocolat / Pear and Chocolate Cake :

Ingrédients :

– 200g de chocolat noir

– 3 poires

– 4 oeufs

– 80g de sucre

– 70g de farine

– 1 cc d’extrait de vanille

– 15g de levure chimique

– 60g de beurre

Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C.

Peler et couper les poires en petits dés.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtention d’une crème lisse. Ajouter la farine et la levure.

Faire fondre le chocolat et le beurre en morceaux à petite puissance au micro-ondes. Ajouter au mélange précédent. Bien remuer. Ajoutez les dés de poire. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte.

Verser dans un moule beurré et fariné ou garni de papier cuisson, enfourner pendant 40 minutes.

Déguster 😉 .

Gâteau aux poires et au chocolat / Pear and Chocolate Cake

English below

This is my first participation to the interblog round  🙂 ! It’s been ages since I wanted to participate but I’ve almost always missed the registration deadline. This round is designed to introduce you to blogs that you might otherwise not visit and also allows yours to be discovered. So I had to pick a recipe from Mimi and Carol was supposed to get a one from here.

I found two websites that I did not know. I was moved by the context of Carole’s blog entitled « Because life goes on » which is a tribute to Margaux, her lost baby.

I found my happiness at Mimi’s in the form of a chocolate and pear soft cake. Thinking it was an original creation, I was a little disappointed that it is word for word the recipe posted by Caro on 750g. Only the title changes … I may be wrong but Mimi does not seem to be a diminutive of Caro … Anyway, this is still a great recipe (even for non fans of pears like me)!

Pear and Chocolate Cake :

Ingredients :

– 200g dark chocolate

– 3 pears

– 4 eggs

– 80g sugar

– 70g flour

– 1 teaspoon vanilla extract

– 15g baking powder

– 60g butter

Preparation :

Preheat the oven to 180 ° C.

Peel and cut the pears into small dices.

Separate the egg whites from the yolks. Beat the egg yolks with the sugar and the vanilla extract until smooth. Add the flour and the baking powder.

Melt the cut in small pieces chocolate and butter in the microwave on lowpower. Add it to mixture. Stir well. Add the diced pears. Beat the egg whites and gently fold them into the batter.

Pour the dough into a buttered and floured, or lined with baking paper, mould and bake for 40 minutes.

Enjoy 😉 .

Travail / Work

A vrai dire, je manquais d’imagination pour considérer le thème « Travail » dans son sens premier, à savoir mon occupation professionnelle… Je me suis donc rabattue sur une de mes occupations de loisirs.

Une vision telle que sur la photo est habituelle pour moi les samedis en fin d’après-midi! Effectivement, dans la famille, toutes les filles, y compris moi-même, font de l’équitation. Je les accompagne régulièrement au centre équestre, où selon la météo, je regarde leurs reprises ou me réfugie boire un café au restaurant… Samedi dernier en l’occurrence, je suis venue armée de mon appareil photo et ai mitraillé les deux séances qui se passent en parallèle. Ma grande fille monte à cheval alors que ma petite est encore à poney. A propos, savez-vous que la dénomination de poney ne tient qu’à une histoitre de taille? Ainsi, tout cheval de moins d’ 1,48 m au garrot (ou 1,49 m ferré) est classé « poney ». La photo vient donc de la reprise de ma plus jeune, Nolwenn.

Dans les deux reprises, le sujet fut le saut d’obstacle avec dans les deux cas, une première partie, la détente, consacrée au travail des différentes allures d’où le sujet de la photo.

Pour ma part, c’est à force de voir monter mes enfants qu’un jour j’ai craqué (à un âge déjà canonique si, si) et que j’ai décidé de m’y essayer également. Ce fut une révélation : moi qui suis fondamentalement anti-sport je ne pouvais imaginer prendre autant de plaisir dans une activité sportive (non, j’en vois certains sourire, ce nest pas le cheval qui fait tout!). C’est devenu mon petit plaisir hebdomadaire durant lequel plus il n’y a que moi et ma monture qui occupent mes pensées… Si vous aussi vous en avez rêvé quand vous étiez petit, n’hésitez pas : il n’y a pas d’âge pour commencer et il n’est jamais trop tard!

Vivement le récapitulatif chez Mlle Ktycat pour admirer les différentes interprétations du sujet!

Travail de l'allure / Speed Work

In fact, I had a cruel lack of imagination in considering the theme « Work » in its original meaning, namely my professional occupation… So I came to one of my recreational occupations.

A vision as in the photo is usual for me on quite every saturday late afternoon! Indeed, in our family, all girls, including myself, are horse riding. I regularly drive my daughters to the equestrian center, where when the weather allows, I look at their courses, or take refuge at restaurant having a coffee… Thus, last saturday, I came armed with my camera and have strafed the two sessions going on in parallel. My oldest daughter rides horses whilst my little one is still on pony. By the way, do you know that the name of a pony is only a question of size? Thus, any horse of less than 1.48 m at the withers (or 1.49 m with horseshoe) is classified as « pony ». The picture is therefore from the course of my youngest, Nolwenn.

In both lessons, the subject was jumping, with in both cases, the first part, relaxation, dedicated to the work of the different paces from where the subject of the photo.

For me, it’s seeing my kids riding that one day I broke down (at an already canonical age, though) and that I decided to try as well. It was a revelation as I am basically anti-sport: I couldn’t imagine taking so much pleasure in a sport (no, I see some of you smiling, its not the horse that does all the job!). It has become my little weekly delight during which there are only me and my horse that occupy my thoughts … If you dreamed about riding when you were a kid, go on and try : there is no age to start and it’s never too late!

Now I’m waiting impatiently for Miss Ktycat’s summary to see the different interpretations!