Archives du mot-clé Cuisine Irlandaise

Pot au feu à l’Irlandaise / Irish Stew

Pot au feu à l'Irlandaise / Irish Stew

Vous vous souvenez peut-être qu’il y avait un sachet de pot de feu dans le dernier panier des Jardins de la Montagne Verte. Celui-ci m’a servi de prétexte pour confectionner une variante de pot au feu que je n’avais pas encore goûté, à savoir la préparer avec de la viande de mouton ou d’agneau. Je suis donc allée chez mon boucher qui doit au total me voir 4 ou 5 fois dans l’année. Pour l’anecdote, il s’agit l’établissement de base de la boucherie Metzger-Müller dont vous pouvez trouver les spécialités alsaciennes en supermarché. Leurs produits sont de bonne qualité mais nous ne sommes pas assez amateurs de viande pour nous y rendre plus souvent (ceci dit, j’y retourne pour Noël 😉 , oie & chevreuil :smile:)…

Nous avons tous adoré cette variante. L’assortiment de légumes du sachet auquel j’ai rajouté quelques pommes de terre s’y prêtait vraiment à merveille!

Pot au feu à l’Irlandaise / Irish Stew :

Ingrédients : (6-8 personnes)

– 1,8kg de gigot d’agneau raccourci

– 2 gros oignons

– 5 petites carottes

– 2 gros panais

– 5 petits navets jaunes

– 5 pommes de terre

– 4 blancs de poireaux

– de l’huile d’olive

– 1,5l de bouillon de légumes

– sel, poivre

– 1 bouquet de persil

Préparation :

Laver et peler les légumes. Emincer les oignons et couper les autres légumes en gros morceaux.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une grande casserole. Ajouter la viande et la faire brunir en remuant de temps en temps. Assaisonner à votre goût. Ajouter les oignons, les carottes, les navets et les panais et les faire cuire quelques minutes avec la viande. Ajouter ensuite le bouillon. Couvrir et porter à ébullition. Faire cuire 1 heure.

Ajouter les pommes de terre. Laisser cuire une vingtaine de minutes avant d’ajouter les poireaux. Laisser mijoter juqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Servir en parsemant de persil.

In English below

You may remember that there was a bag of stew vegetables in the last basket of the Jardins de la Montagne Verte. It served me an excuse to make a variant of stew that I had not tasted yet, namely the preparation with mutton or lamb. So I went to my butcher who sees me in total 4 or 5 times a year. For the record, this is the basic establishment of the Metzger-Müller butchery from which you can find the Alsatian specialties in supermarkets. Their products are of good quality but we do are not enough meat lovers to go there more often (that said, I go back for Christmas, 😉 goose & deer 🙂 ) …

We all loved this version. The assortment of vegetables from the bag and some potatoes I added gave a great result !

Irish Stew :

Ingredients : (6-8 people)

– 1.8 kg leg of lamb

– 2 large onions

– 5 small carrots

– 2 large parsnips

– 5 small yellow turnips

– 5 potatoes

– 4 leeks

– some olive oil

– 1.5 l vegetable stock

– salt and pepper

– 1 bunch parsley

Preparation :

Wash and peel vegetables. Chop the onions and cut the remaining vegetables into large pieces.

Heat a little olive oil in large saucepan. Add the meat and brown it, stirring occasionally. Season to taste. Add the onions, the carrots, the turnips and the parsnips and cook a few minutes with the meat. Then add the broth. Cover and bring to boil. Cook for 1 hour.

Add the potatoes. Cook for about twenty more minutes before adding the leeks. Simmer until the potatoes are tender. Serve sprinkled with parsley.

Coleslaw

Coleslaw

C’est une salade que nous aimons bien manger à la maison, y compris le petit chouphobe! Et il faut dire que le panier de la semaine se prêtait particulièrement à sa préparation! J’aurai pu vous la publier depuis longtemps déjà d’ailleurs! Elle s’inspire d‘ici. Et à propos, il faut absolument aussi que je vous publie ma recette de mayonnaise un de ces jours. Je me suis toujours demandé d’où venait la dénomination de coleslaw. Le terme «coleslaw» semble naître au 18ème siècle comme une anglicisation des Hollandais terme «koolsla », un raccourcissement de « koolsalade », qui signifie «salade de chou ». Cette recette serait originaire d’Irlande et aurait traditionnellement été réalisée à la fin du mois de restes de légumes et crème.

Coleslaw :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 1 yaourt nature

– 1 cc de moutarde de Dijon

– 2 cs de mayonnaise

– 1/2 chou blanc (~ 500g)

– 2 carottes (~ 400g)

– 1 oignon (~ 150g)

Préparation :

Mélanger le yaourt, la moutarde et la mayonnaise dans un saladier.

Ensuite, utiliser un robot culinaire ou une râpe manuelle pour râper le chou, les carottes et l’oignon. L’oignon peut également se hacher le plus finement possible au couteau.

Transvaser les légumes dans le saladier et mélanger.

Se conserve au réfrigérateur pendant 3 jours.

English below

It’s a salad that we like to eat at home, including our small colephobic! And it must be said that the basket of the week was particularly made for this preparation! I could have published this recipe for a long time! It comes from here. And by the way, it is imperative that I also publish my recipe for mayonnaise one of these days. I always wondered where the name coleslaw came from. The term « coleslaw » arose in the 18th century as an Anglicisation of the Dutch term « koolsla », a shortening of « koolsalade », which means « cabbage salad ». It is originally from Ireland and was made at the end of the month from leftover vegetables and cream.

Coleslaw :

Ingredients : (serves 6)

– 1 plain yogurt

– 1 tsp Dijon mustard

– 2 tbsp mayonnaise

– 1⁄2 white cabbage (~ 500g)

– 2 carrots (~ 400g)

– 1 onion (~ 100g)

Preparation :

Mix the yogurt, mustard and mayonnaise together in a salad bowl.

Then, use a grater attachment on a food processor, or a box grater, to grate the cabbage and carrots. Either grate the onion or chop as finely as you can. Tip all of the vegetables into the bowl and stir through the dressing.

Will keep in the fridge for up to 3 days.

Colcannon

Voici enfin la recette de chou frisé promise avec la publication du panier de la semaine. Il s’agit d’une purée de chou et pommes de terre. Je vous précise encore une fois que c’est un plat qui a été mangé sans problème par ma petite chouphobe! Il faut dire que les quantités de crème, beurre et pommes de terre doivent effectivement masquer en partie le goût de chou pour son palais. Moi j’ai aimé son goût de chou. Ah oui, j’ai d’ailleurs oublié de vous préciser qu’il ne s’agissait en aucun d’une recette light! Elle sera donc parfaite pour les frimas qui s’annoncent.

C’est une recette traditionnelle irlandaise qui était servie à Halloween ou à la St Patrick. Servie pour Halloween, jour sans viande, elle était utilisée pour prédire l’avenir. Des petits objets étaient emballés dans du papier et cachés dans le plat. Il s’agissait d’un dé à coudre miniature, une bague, un fer à cheval miniature, un bouton et une pièce de six pences en argent. Le colcannon était alors servi et ceux qui trouvaient un petit paquet se retrouvaient avec les prédictions suivantes :

– la bague : vous allez vous marier dans l’année ou continuer à être heureux en mariage si vous l’êtes déjà.
– le fer à cheval : vous aurez de la chance.
– la pièce : vous ne serez pas la misère.
– le dé à coudre : vous finirez vieille fille ou vieux garçon.
– le bouton : vous serez célibataire.

Après tout ce blabla, passons à la fort simple recette :

Colcannon :

Ingrédients : (pour 4-6 personnes)

– 500g de chou frisé
– 500g de pommes de terre
– 1 poireau
– 500ml de crème
– 90g de beurre
– 1/2 cc de sel
– 1/2 cc de poivre noir fraîchement moulu

Préparation :

Laver et nettoyer les pommes de terre et le chou. Faire cuire les pommes de terre 25 minutes à l’autocuiseur. Pendant ce temps, émincer le poireau en fines lamelles. Le faire cuire dans la crème jusqu’à ce qu’il soit tendre. Faire cuire le chou une dizaine de minutes avec un peu d’eau. Lorsqu’il est tendre, le couper en fines lamelles.

Lorsque les pommes de terre sont cuites, les écraser dans la mixture poireau/crème. Transvaser dans une poêle. Remuer sans arrêt. Ajouter sel et poivre à votre convenance.

Transvaser dans un plat profond. Faire un puits au centre pour y laisser fondre le beurre coupé en petits morceaux. Servir.

Colcannon

English below

Here is the recipe for kale promised with the release of the basket of the week. It’s a potato and kale mash. I mention again that it is a dish that was eaten by my little kalephobic! It must be said that the amounts of cream, butter and potatoes partly hide the taste of her palatee. I enjoyed the taste of kale. Ah yes, I also forgot to clarify that this is in any case a light recipe! It will be perfect for wintry weather ahead.

It is a traditional Irish recipe that was served at Halloween or St. Patrick. Served for Halloween, a meatless day, it was used to predict the future. Small objects were wrapped in paper and hidden in the dish. They were a miniature thimble, a ring, a miniature horseshoe, a button and a silver piece of six pence. The colcannon was then served and those who found a small package ended up with the following predictions :

– The ring you will get married this year and still be happy in your marriage if you already are married.
– The horseshoe, you’ll be lucky.
– The piece: you will be wealthy.
– The thimble, you’ll end up old spinster.
– The button: you will be bachelor.

After all that blah, here’s the the very simple recipe:

Colcannon :

Ingredients : (4-6 people)

– 500g kale
– 500g of potatoes
– 1 leek
– 500ml cream
– 90g butter
– 1/2 teaspoon salt
– 1/2 teaspoon freshly ground black pepper

Preparation :

Wash and clean the potatoes and the kale. Cook the potatoes for 25 minutes in a pressure cooker. Meanwhile, slice the leek into thin slices. Cook them into the cream until they arr tender. Cook the cabbage for about ten minutes with a little water. When tender, cut it into thin strips.

When the potatoes are cooked, mash them into the leek/cream mixture. Transfer to a pan. Stir constantly. Add salt and pepper to taste.

Transfer to a deep dish. Make a well in center to melt the butter cut into small pieces. Serve.