Archives du mot-clé Lait

Crème au chocolat / Chocolate Cream

L’heure de la Ronde Interblog a encore une fois sonné! Comme d’habitude, les participants publient des recettes des blogs qui les suivent dans le tirage au sort. Pour ma part, c’est Annie qui vient piocher une recette chez moi et moi qui ait du trouver mon bonheur chez Thermominoux. Mais voilà, comme le laisse entendre le nom du blog, il est dédié à l’utilisation du Thermomix que je ne possède pas. Pour une fois, je déroge donc complètement à la règle de la Ronde qui est de réaliser la recette telle qu’elle est présentée sur le blog de l’auteur. Je suis par contre restée fidèle au chocolat que je pratique depuis quelques éditions de la Ronde: vous le retrouverez cette fois-ci dans des crèmes aux oeufs au chocolat! 🙂

L’équilibre des ingrédients est bon, le résultat n’est pas trop sucré. Les quantités sont par contre importantes : vos bols ou petits pots ont intérêt à être grands!

Crème au chocolat / Chocolate Cream :

Ingrédients : (pour 6-8 personnes)

– 100 g de chocolat noir

– 600 g de lait entier

– 75 g de sucre

– 5 oeufs

Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C.

Faire fondre le chocolat au micro-onde dans un récipient adapté, par pas de 30 secondes pour éviter qu’il ne surchauffe. Une fois fondu, ajouter le sucre. Bien mélanger. Ajouter les oeufs, un par un, en prenant soin de bien les incorporer avant d’ajouter le prochain. Finalement, ajouter progressivement le lait tout en remuant.

Transvaser la préparation dans des bols. Faire cuire une vingtaine de minutes au bain-marie au four. Laisser refroidir. Réfrigérer avant de déguster! 🙂

Crème au chocolat / Chocolate Cream

English below

Time for Interblog Round has once again come! As usual, the participants publish recipes from the blog that follows them in the lottery. For my part, it is Annie who picks up a recipe here and I find my happiness by Thermominoux. But, as suggested by the blog name, it is dedicated to the use of a Thermomix that I do not have. For once, therefore I completely derogate from the Round rule that  is to make the recipe as it is presented on the blog of the author. Anyhow, I remained faithful  to chocolate that I have been using for some editions of the Round:  this time, you will find in egg creams with chocolate! 🙂

The balance of ingredients is good, the result is not too sweet. The amounts are huge: your bowls or jars have to be great!

Chocolate Cream:

Ingredients: (for 6-8 people)

– 100 g of dark chocolate

– 600 g of whole milk

– 75 g of sugar

– 5 eggs

Preparation:

Preheat the oven to 180 ° C.

Melt the chocolate in the microwave in a suitable container in 30 seconds steps to prevent it from overheating. Once melted, add the sugar. Mix well. Add the eggs, one at a time, taking care to incorporate well before adding the next. Finally, add the milk gradually while stirring.

Transfer the mixture into bowls. Bake twenty minutes in a water bath in the oven. Let cool down. Refrigerate before serving! 🙂

ronde_interblog

Confiture de lait / Milk Jam / Dulce de Leche

Attention, je vous préviens : plus compliquée comme recette tu meurs! 😉

Voici certainement la plus simple manière de faire de la confiture de lait. Excellente! De plus, le degré de caramélisation est ajustable en fonction du temps de cuisson. A vous de voir quelle intensité vous désirez. A propos, le pot de la photo correspond à une cuisson d’une heure. Les recettes d’application sont à suivre! 😉

Confiture de lait / Milk Jam / Dulce de Leche :

Ingrédients :

– 1 boîte de lait condensé sucré

Préparation :

Placer la boîte de lait dans une casserole. Bien recouvrir d’eau et porter à ébullition. Couvrir et laisser cuire pendant une heure, voire plus (3-4h selon l’intensité désirée). Veiller à ce que la boîte de lait soit toujours bien recouverte d’eau.

Bien laisser refroidir avant d’ouvrir votre boîte. Tartiner sur du pain ou utiliser à d’autres fins…

Confiture de lait / Milk Jam / Dulce de Leche

English below

Attention, I warn you : a more complicated recipe and you die!

This is certainly the easiest way to make dulce de leche. Excellent! In addition, the degree of caramelization is adjustable according to the cooking time. You decide what intensity you desire. The pot of the picture corresponds to a one-hour cooking. Application recipes are to follow!

Milk Jam / Dulce de Leche:

Ingredients:

– 1 can sweetened condensed milk

Preparation:

Place the tin of milk in a saucepan. Cover well with water and bring to boil. Cover and cook for an hour or more (3-4hrs depending on the desired intensity). Ensure that the milk box is always covered with water.

Although let cool down before opening your box. Spread on bread or use for other purposes …

Panna cotta aux fruits rouges / Red Berry Panna Cotta

Et voilà une nouvelle ronde Interblog qui se termine! C’est la 26ième édition et ma 6ième participation (déjà!). Cette fois-ci, le sort m’a emmené chez Marion(nette) de Novice en cuisine que je fréquentais déjà! Et Sophie de Mignardises and co doit venir choisir une recette chez moi.

Et les bonnes recettes ne manquent pas sur Novice en Cuisine! Je lui connaissais un fort penchant pour le sucré que je confirme maintenant que j’ai pris le temps de fouiller de manière plus approfondie. Il est donc logique que je craque pour une de ses gourmandises sucrées : la panna cotta aux fruits rouges.

Pannacota aux fruits rouges / Red Berry Pannacotta

Ce n’est pas ma première panna cotta mais je rendue compte que je n’avais jamais pris le temps de publier une recette à ce sujet. J’ai donc (presque) scrupuleusement suivi la recette de Novice en Cuisine. Succès garanti pour une recette super facile!

Et j’espère trouver le temps de faire le tour de la ronde cette fois-ci ce qui a été, à mon grand regret, du domaine de l’impossible pour la précédente…

Panna cota aux fruits rouges / Red Berry Panna Cotta :

Ingrédients : ( ~12 verrines)

– 50g de fruits rouges frais ou congelés

– 2 feuilles de gélatine

– 200ml de lait entier

– 200ml de crème liquide

1 sachet de sucre vanillé 1 gousse de vanille

– 20g de spéculoos

– 3 cs de sucre en poudre

Préparation :

Mettre les feuilles de gélatine à gonfler dans un peu d’eau froide.

Dans une casserole, faire bouillir le lait avec la gousse de vanille. Diluer la gélatine au fouet dans la lait chaud.
Ajouter la crème liquide et le sucre. Bien mélanger et repartir dans des petites verrines au 3/4. Réserver au moins 3h au réfrégirateur.

Cuire Mixer les fruits rouges avec une cuillère à soupe jusqu’à obtenir une purée. Placer les spéculoos dans un sachet et les écraser au rouleau à pâtisserie pour obtenir une poudre. Recouvrir les panna cotta de la purée de fruits rouges et saupoudrer de spéculoos.

English below

And now a new round Interblog  which ends! This is the 26th edition and my 6th participation (already!). This time, fate took me to Marion (nette) of Novice en Cuisine I knew already! And Sophie of Mignardises and co has to choose a recipe here.

And there are a lot of good recipes at Novice en Cuisine! I knew her a penchant for sweet that I now confirm has I have taken the time to search more thoroughly. It is therefore logical that I fall for one of her sweet treats : the red berry panna cotta.

This is not my first panna cotta but I realized that I had never taken the time to publish a recipe on this. So I (almost) strictly followed the recipe of Novice en Cuisine. Guaranteed success for a super easy recipe!

And I hope to find time to go around the round this time what was, to my regret, the realm of the impossible for the previous …

http://mignardisesandco.over-blog.com/

Red Berry Panna Cotta :

Ingredients : (~ 12 glasses)

– 50g fresh or frozen berries

– 2 sheets of gelatin

– 200ml whole milk

– 200ml single cream

1 packet of vanilla sugar 1 vanilla pod

– 20g of speculoos

– 3 tablespoons caster sugar

Preparation :

Put the gelatine to swell in some cold water.

In a saucepan, boil the milk with the vanilla pod. Dissolve the gelatin by whisking it into warm milk.
Add the cream and the sugar. Mix well and leave in small glasses filled to 3/4. Place at least 3 hours in refrigerator.

Mix cook the berries with a tablespoon of sugar until to get a puree. Place the speculoos in a plastic bag and crush them with a rolling pin to obtain a powder. Cover the panna cotta with the mashed berries and sprinkle with the speculoos crumbs.

Véritables crêpes bretonnes / True Breton Pancakes

Pour une fois, ce n’est pas coutume, voici une recette du panier SANS légumes! Comme il contenait des oeufs et de la farine visiblement destinés à la confection de crêpes à la chandeleur, voici ma recette favorite, écrite de la main de la grand-mère  d’un copain breton. J’étais encore étudiante à l’époque (laissez-moi calculer, il ya presque vingt ans de cela 😕 ) et j’avais trouvé ses crêpes et galettes excellentes. Ses recettes ne m’ont pas quittées depuis. Avec un peu de chance vous aurez droit à la recette des galettes l’année prochaine…

Et pourquoi donc des crêpes à la Chandeleur??

A l’époque des Romains, il s’agissait d’une fête en l’honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur, selon une technique précise. Chaque croyant doit récupérer un cierge à l’église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé.

Entre temps, une autre tradition a vu le jour : celle des crêpes. Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l’année. D’ailleurs, en faisant les crêpes, il faut respecter une autre coutume, celle de la pièce d’or. En effet, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d’or était enroulée dans la crêpe avant d’être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l’an passé pour donner la pièce d’or au premier pauvre venu. Cette tradition est respectée chez nous bien que la pièce d’or a été remplacée par une pièce d’un euro (et que nous avons gardé la pièce). Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d’avoir de l’argent toute l’année (encore râté pour nous).

D’ailleurs celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme navrante de quelque linge fripé,celui-là aura du bonheur jusqu’à la Chandeleur prochaine.

Enfin, n’oublions pas les croyances liées à la météo. En de nombreux pays, on croit que le jour de la Chandeleur, un ours sort de sa tanière. Si la température est douce et qu’il voit le soleil, il retourne vite reprendre son hibernage, car il sait que le beau temps ne durera pas. Dans d’autres pays c’est la marmotte qui sort. Si elle voit son ombre, cela signifie qu’il y a du soleil, alors elle retourne vite continuer à hiberner car elle sait que l’hiver va encore durer. Cette fête est célébrée en Amérique du Nord chaque année (que dit la marmotte pour 2011? Cliquez ici).

Mais quoi qu’il arrive : le 2 février, qu’ il fasse beau, froid, pluvieux ou neigeux, n’hésitez surtout pas à confectionner quelques crêpes et à  les déguster. Une garniture simple mais délicieuse consiste à faire fondre une noisette de beurre salé et de saupoudrer votre crêpe d’un peu de sucre et de cannelle. J’en salive encore!

Véritables crêpes bretonnes / True Breton Pancakes :

Ingrédients : (~15 pièces)

– 500 g de farine de froment fluide

– 100 g de sucre

– 2 oeufs

– ½ sachet de levure chimique alsacienne (dixit la mamie bretonne)

– 2 sachets de sucre vanillé ou une pincée de poudre ou d’extrait de vanille pure

– 1 pincée de sel

– 1 litre de lait entier ou non

– 50 g de beurre fondu

Préparation :

Mettre la farine dans une terrine, faire un puits.

Séparer les jaunes des blancs d’oeufs. Ajouter de suite les jaunes à la farine ainsi que le sucre, le sel, la vanille , le beurre fondu et un peu de lait.  Mélanger la pâte au batteur électrique pour bien la lier et la rendre légère. Mouiller progressivement avec le lait, bien mélanger. Monter les blancs sont montés en neige et les incorporer peu à peu quand la pâte est liquide.

Laisser reposer 1h30.

Dans une poêle huilée, faire cuire une louche de pâte quelques minutes de chaque côté. Garnir ou non avant de servir…

Véritables crêpes bretonnes / True Breton Pancakes

English below

For once, this will not hurt, here’s a recipe for your basket of vegetable WITHOUT vegetables! As it contained eggs and flour clearly to make pancakes at Candlemas, here’s my favorite recipe, written by the hand of the grandmother of a Breton friend. I was still a student at the time (let me calculate, there are almost twenty years ago 😕 …) and I found her pancakes excellent. I’ve kept her recipes since. With some luck you’ll get the recipe for buckwheat pancakes next year …

And by the way, why pancakes at Candlemas?

In Roman times it was a celebration in honor of the god Pan. All night through, the believers walked in the streets of Rome, waving torches. In 472, Pope Gelasius decided to Christianize this celebration which that became the presentation of Jesus to the temple. Church then organized candlelit processions on Candlemas Day, according to a specific technique. Every follower must pick up a candle at the church and take it home, taking care to keep it lit.

Meanwhile, another tradition was born: the pancakes. This tradition refers to a distant myth that if they did not have pancakes on the day of Candlemas, the wheat would be decayed for the year. Moreover, making pancakes, you must respect another custom, that of the gold coin. Indeed, farmers made their first pancake with their right hand while holding a gold coin in their left hand. Then, the gold coin was wrapped in the pancake before being carried in procession by the whole family into the room where it was put at the top of the cupboard until next year. They then recovered the remains of the pancake of last year to give the gold coin to the first poor that came. This tradition is observed by us but the gold coin has been replaced by a one Euro coin (and we kept it). If all these rites were observed, the family was assured of having money all year long (again missed for us).

Besides the one who turns his pancake with skill, which does not let it fall to the ground or who do not catch up in the form of some heartbreaking rumpled clothes, he shall have the happiness until next Candlemas.

Finally, do not forget the beliefs associated to the weather. In many countries, it is believed that at Candlemas Day, the bear comes out of his den. If the temperature is mild and he sees the sun, he returnes quickly to resume its hibernation, because he knows that the weather will not last. In other countries it is the groundhog comes out. If it sees its shadow, it means there is sun, so it quickly returns and continue to hibernate because it knows that winter will still last. This festival is celebrated in North America each year ( what says the groundhog for 2011?, click here).

But whatever happens : February 2, even sunny, cold, rainy or snowy, do not hesitate to make some pancakes and enjoy them. A simple but delicious topping is to melt a knob of salted butter and sprinkle your pancake with some sugar and cinnamon. I’m still drooling !

True Breton Pancakes :

Ingredients : (~15 pieces)

– 500 g of wheat flour fluid

– 100 g sugar

– 2 eggs

– ½ teaspoon of baking powder

– 2 packs of vanilla sugar or a dash of pure vanilla powder or extract

– 1 pinch of salt

– 1 liter of whole (or not) milk

– 50 g butter, melted

Preparation :

Place the flour in a bowl, make a well.

Separate the yolks from egg whites. Add on the yolks to the flour and also add the sugar, the salt, the vanilla, the melted butter and some milk. Mix well the dough with an electric mixer to get it bound and fluffy. Moisten gradually with the remaining milk, mixing well. Beat the egg whites untill they are stiff and add them gently and gradually to the liquid dough.

Let stand for 1h30.

In an oiled frying pan, cook a ladle of batter a few minutes on each side. Garnish or not before serving…

Gratin dauphinois au saumon fumé et au céleri / Smoked salmon and celeriac dauphinoise

Gratin dauphinois au saumon fumé et au céleri / Smoked salmon and celeriac dauphinoise

Si vous suivez ce blog depuis longtemps, vous aurez peut-être remarqué que j’ai un faible pour la cuisine Anglo-saxonne. Ceci explique qu’il m’arrive fréquemment de surfer sur des sites de cuisine anglais, américain etc… C’est ainsi qu’en recherchant des recettes pour les fêtes de fin d’année que je suis tombée sur une recette de gratin dauphinois avec du saumon fumé et du céleri sur le site de BBC Good Food (qui édite d’ailleurs de sympathiques petits livres à thèmes dont j’ai quelques exemplaires à la maison). Ce n’est certes pas une combinaison que j’aurai tenté spontannément mais qui m’a séduite quand j’ai imaginé le mélange des saveurs (et oui, je me prends pour Ratatouille des fois!).
La première expérimentation remonte au dîner de hier soir : toute la famille a été séduite (sauf la petite dernière qui a soigneusement mis de côté les morceaux de céleri qu’elle n’aime pas).

En résumé, je vous conseille la recette c’est super bon et permet de se débarasser du céléri et d’une grande partie des pommes de terre de votre panier…

Gratin dauphinois au saumon fumé et au céleri / Smoked salmon and celeriac dauphinoise :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– le jus d’un citron

– 750g  de céleri rave

– 750g de pommes de terre

– 150g de saumon fumé en tranches

– 200ml de crème fraîche

– 100ml de lait entier

Préchauffer le four à 180°C.

Laver, peler et couper le céleri-rave et les pommes de terres en morceaux d’une épaisseur de 2-3 mm. Faire tremper les tranches de céleri dans le jus de citron.

Dans un grand plat allant au four, commencer par disposer  une couche de céleri puis une couche de pommes de terre. Recouvrir de tranches de saumon fumé puis recommencer. Saupoudrer chaque couche avec un peu d’aneth haché et arroser avec un peu de crème. Assaisonner également avec un peu de sel et beaucoup de poivre. Continuer à remplir le plat en terminant par une couche de légumes. Arroser avec le restant de crème et le lait.

Cuire dans le bas du four pendant pendant environ 1h30. Si le plat brûnit de trop, recouvrir d’une feuille de papier aluminium. Le dessus doit être croustillant et doré. Vérifier que les légumes sont cuits en introduisant la lame d’un petit couteau qui doit les pénétrer facilement.

Laisser refroidir légèrement, puis servir avec une salade verte croquante.

English below

If you follow this blog for a while, you may have noticed that I’m fond of Anglo-Saxon dishes. This explains that I often visit  English, American, etc… food and cooking websites. Thus, whilst seeking for some Christmas and New Year dishes, I came across a recipe with scalloped potatoes, smoked salmon and celery on the website of BBC Good Food (which also publishes nice small books with various topics – I have a few copies at home). This is certainly not a combination I would have tried spontaneously but it seduced me when I thought of the mix of flavors (and yes, sometimes, I think I’m Ratatouille!).
The first experiment was for dinner yesterday evening : the whole family has been conquered (except the youngest one who has carefully set aside all the celeriac pieces she does not like).

In summary, I recommend this yummy recipe which uses the celeriac and a large amount of potatoes from your basket …

Smoked salmon and celeriac dauphinoise :

Ingredients : (serves 6)

– the juice of one lemon

– 750g of celeriac

– 750g of potatoes

– 150g smoked salmon

– some fresh dill , chopped

– 200ml fresh cream

– 100ml whole milk

Preparation :

Preheat the oven to 180°C. Wash, peel and slice the celeriac and the potatoes into pieces about 2-3 mm thickness, tossing them into the lemon juice as you go.

In a large ovenproof dish, layer the celeriac and potato with the slices of salmon, sprinkling with the chopped dill and drizzling a little cream over each layer. Season with a little salt and lots of pepper at each stage. Alternate the layers until reaching the top of the dish. The last layer should be a vegetable. Finish with the remaining cream and the milk.

Bake for 1h30 in the bottom of the oven, covering with an aluminium foil if it browns to fast. The top should be crispy and golden. Test that the vegetables are cooked by inserting the blade of a small knife – it should push in easily. Leave to cool slightly then serve straight from the dish with a crisp green salad.

Purée de navets / Turnip mash

En plus des navets du dernier panier, d’autres dormaient dans mon frigo. Ils ont tous finis dans une excellente purée, appréciée même par une farouche opposante aux dits navets. Je ne vous cacherez pas que tout est dans l’équilibre entre la quantité de navets et de pommes de terre qui peuvent varier au gré de votre degré d’appréciation des navets… Pour nous, cela aura été :

Purée de navets / Turnip Mash :

Ingrédients : (6 personnes)

– 1 kg de navets violets

– 800g de pommes de terre

– 1 cc de muscade

– sel, poivre

– 50 ml de lait

– 200g de lardons

– 1 noix de beurre

Préparation :

Laver et peler les pommes de terre et les navets. Les couper en quarts et les faire cuire 25 minutes à l’autocuiseur.

Faire brunir les lardons dans une pôele anti-adhésive.

Lorsque les légumes sont cuits les réduire en purée soit à la fourchette soit avec la fonction hachoir d’un robot ménager (my choice!). Ajouter les lardons et le lait. Bien mélanger. Ajouter la muscade. Saler et poivrer à votre goût. Faire fondre le beurre sur le dessus.

A déguster en accompagnement d’une viande.

In English here

Purée de navets / Turnip Mash