Archives du mot-clé Fête

Chou rouge braisé aux épices / Spiced braised red cabbage

Voici la recette de la semaine 2. Une merveilleuse! 🙂 Je l’ai essayé une première fois à Noël, il y a deux ans. Et depuis elle ne nous quitte plus. Elle ne pourrait pas être plus facile et le résultat est vraiment fantastique. Le chou est parfaitement cuit et épicé. Nous adorons tous à la maison. 🙂

Chou rouge braisé aux épices / Spiced braised red cabbage::

Ingrédients:

– 1 anis étoilé

– 1 bâton de cannelle

– 5 gousses de cardamome

– 1 petit chou rouge (environ 900g)

– 1 gousse d’ail

– 2 gros oignons hachés

– 1 pomme, style reinette, pelée, épépinée et finement hachée

– 3 cs de cassonade

– 3 cs de vinaigre balsamique

– 25g de beurre

Préparation :

Chauffer le four à 150 ° C.

Mettre l’anis étoilé, le bâton de cannelle et les gousses de cardamome au centre d’un petit carré de mousseline, et attachez les extrémités ensemble pour faire un sac. Mettre le sac d’épices dans une casserole avec couvercle pouvant passer au four.

Enlever les feuilles jaunes ou dures du chou. Couper en quartiers, puis enlever et jeter le noyau. Couper le chou finement et le mettre dans le plat avec l’ail, les oignons, la pomme et le sucre brun.

Ajouter le vinaigre et le beurre. Couvrir et faire cuire pendant 2 à 3 heures, en remuant deux fois pendant la cuisson – le chou doit être tendre mais pas moelleux.

Retirer le sac à épices et servir.

Chou rouge braisé aux épices / Spiced braised red cabbage

English below

This is the recipe for week 2. A wonderful one! 🙂 I tried it first at Christmas, two years ago. It couldn’t be easier and the result is fantastic. The cabbage is perfectly cooked and spiced. We love it all at home. 🙂

Spiced braised red cabbage:

Ingredients:

– 1 star anise

– 1 cinnamon stick

– 5 cardamom pods

– 1 small red cabbage (about 900g)

– 1 garlic clove

– 2 large onions, chopped

– 1 Bramley apple, peeled, cored and finely chopped

– 3 tbsp brown sugar

– 3 tbsp balsamic vinegar

– 25g butter

Preparation:

Heat the oven to 150 °C.

Put the star anise, cinnamon stick and cardamom pods in the centre of a small square of muslin, and tie the ends together to make a bag. Put the spice bag in a medium flameproof casserole dish.

Remove any wilted or tough outer leaves from the cabbage. Cut it into quarters, then remove and discard the core. Shred the cabbage finely and layer up in the dish with the garlic, onions, apple and brown sugar.

Spoon over the vinegar and dot the top with the butter. Cover with a lid and cook for 21/2-3 hrs, stirring twice during cooking – the cabbage should be tender but not mushy.

Remove the spice bag and serve.

Koshari festif au céleri / Festive Celeriac Koshari

La recette du panier de la semaine 50! Enfin. Le koshari est un plat égyptien, familial très complet et parfait pour les végétariens. C’est un plat qu’on peut déguster à chaque coin de rue du Caire (faudra que j’aille vérifier! 😉 ) et qui tient très bien au ventre. C’est une version un peu moins classique que je vous propose ici. Elle m’a tapée dans l’oeil à la lecture d’un des derniers magazines de cuisine britannique et elle est disponible ici.

Koshari festif au céleri / Festive Celeriac Koshari:

Ingrédients :

– 120g de lentilles du Puy

– 120g de riz

– 2 petits céléris pelés et coupés en petits cubes

– 2 gousses d’ail

– 4 oignons finement émincés

– 2 cs de pignons de pin

– 120g de pâtes (macaroni par exemple)

– 1 cs de graines de carvi

– 1 cs de coriandre moulue

– 400ml de bouillon de légumes

– 2 cs de canneberges

– le jus et le zeste d’un citron

– 10 cs d’huile

Pour servir :

– 2 cs de harissa

– 1 yaourt à la grecque

– 1 bouquet de coriandre

Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C.

Rincer les lentilles et le riz ensemble sous l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit claire. Les tremper dans l’eau pendant 30 minutes, puis égoutter. Pendant ce temps, mélanger le céleri-rave et les gousses d’ail dans 4 cs d’huile et assaisonner. Couvrir avec du papier d’aluminium et rôtir pendant 20 minutes, mélanger de temps en temps. Retirer le papier d’aluminium et retourner au four pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient cuits et caramélisés.

Chauffer 4 cs de l’huile sur une chaleur moyenne, assaisonner et faire frire les oignons pendant environ 12 minutes jusqu’à ce qu’ils commencent à caraméliser. Dans l’intervalle, cuire les macaroni al dente, puis égoutter. Ajouter les pâtes et les pignons de pin aux oignons, et les faire revenir jusqu’à ce que les pignons et les pâtes commencent à brunir, puis retirer du feu.

Chauffer les 2 cs restantes d’huile dans une poêle et ajouter la cannelle moulue, le cumin et la coriandre. Remuer jusqu’à ce qu’ils grésillent, puis ajoutez les lentilles et le riz. Faire sauter pendant 1 minutes, puis ajouter le bouillon et les canneberges. Cuire pendant environ 25 minutes, en remuant occasionnellement, jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé et les canneberges aient gonflé.

Verser le mélange de lentilles dans le mélange d’oignon avec le céleri-rave, et chauffer à feu moyen pour le réchauffer. Ecraser les gousses d’ail rôties et les ajouter avec le zeste de citron et le jus.

Dans un bol, mélanger la harissa dans le yaourt. Servir le koshari avec du yaourt épicé par dessus et de la coriandre.

Koshari festif au céleri / Festive Celeriac Koshari

English below

The recipe of the basket of week 50! Finally. The koshari is an Egyptian dish, very complete, familial and perfect for vegetarians. It is a dish that can be enjoyed at every corner of Cairo (I must have a go to check! 😉 ) and that holds very well to the belly. It is a slightly less classic version that I propose here. It hit my eye whilst reading one of the latest British cooking magazines and it’s available here.

Festive Celeriac Koshari:

Ingredients:

– 120g dried Puy lentils

– 120g rice

– 2 small celeriac, peeled and chopped into small cubes

– 2 garlic bulb, split across the middle

– 4 onions, finely sliced

– 120g macaroni

– 2 tbsp pine nuts

– 1 tbsp ground cinnamon

– 1 tbsp carvi seeds

– 1 tbsp ground coriander

– 400ml vegetable stock

– 2 tbsp dried cranberries

– 1 lemon, zested and juiced

To serve:

– 2 tbsp rose harissa

– 120g Greek yogurt

– handful coriander leaves

Preparation:

Heat the oven to 180 °C.

Rinse the lentils and rice together under cold water until the water runs clear. Soak them in water for 30 mins, then drain. Meanwhile, toss the celeriac and garlic in 4 tbsp of oil and season. Cover with foil and roast for 20 mins, tossing occasionally. Remove the foil and return to the oven for 10 mins until soft and caramelised.

Heat 4 tbsp of the oil over a medium heat, season and fry the onions for about 12 mins until starting to caramelise. In the meantime, cook the macaroni until al dente, then drain. Tip into the onions along with the pine nuts, fry until the nuts and pasta are starting to brown, then remove from the heat.

Heat the remaining 2 tbsp oil in a frying pan and add the ground cinnamon, carvi seeds and the coriander. Stir until they sizzle, then add the lentils and rice. Stir-fry for 1 min, then add the stock and the cranberries. Cook for about 25 mins, stirring occasionally, until the stock is absorbed and the cranberries have swelled up.

Tip the lentil mixture into the onion mixture along with the celeriac, and heat over a medium heat to warm it all through. Squeeze the roasted garlic cloves and mash with the lemon zest and juice, then stir into the rice.

In a separate container, stir the harissa into the yogurt. To serve, divide the koshari between bowls and top with the spiced yogurt and coriander.

Parmentier au confit de canard / Duck Confit Parmentier

Et une fois de plus, la recette dédiée au panier de la semaine 48 paraît près de deux semaines après sa livraison… Et pourtant la recette est un grand classique de la maison! Cette recette fait l’unanimité auprès de l’ensemble des goûteurs : ils l’adorent 🙂 . C’est d’ailleurs un plat que nous faisons régulièrement quand nous avons des invités car il se prépare aisément à l’avance. Et d’ailleurs cela constitue également un excellent repas de fête…

Parmentier au confit de canard / Duck Confit Parmentier :

Ingrédients : (pour 6 personnes)

– 6 cuisses de canard confites

– 1.2kg de pommes de terre

– sel, poivre, muscade

– 1 bouquet de ciboulette

Préparation :

Peler les pommes de terre. Les faire cuire à l’auto-cuiseur 15 à 20 minutes en fonction de leur taille. Les écraser à la fourchette ou au presse-purée après cuisson. Saler, poivrer et ajouter une pincée de muscade.

Préchauffer le grill de votre four. Sortir les cuisses de canard de la graisse, les essuyer et les mettre dans un plat. Les faire réchauffer 5-10 minutes. Oter la peau et réserver. Désosser et effilocher la viande.

Etaler la moitié des pommes de terre écrasées dans un grand plat à gratin. Recouvrir de la viande canard. Recouvrir du reste de pommes de terre.

Couper la peau de canard en fines lanières. Faire revenir à feu vif à sec dans une poêle jusqu’à obtenir une consistance un peu collante.
Parsemer le gratin avec la peau. Ciseler la ciboulette par dessus.

Laisser colorer 20-30 minutes au four à 180 °C.

Servir avec une salade. Bon appétit! 🙂

Parmentier au confit de canard / Duck Confit Parmentier

English below

And once again, the recipe dedicated to the basket of the week 48 appears almost two weeks after its delivery … And even when the recipe is a great classic of the house! All tasters are unanimous about this recipe: they adore it 🙂 . This is also a dish that we do regularly when we have guests as it is easily prepared in advance. And by the way, it is also an excellent festive dish…

Duck Confit Parmentier:

Ingredients: (for 6 people)

– 6 confit duck legs

– 1.2kg of potatoes

– salt, pepper, nutmeg

– 1 bunch of chive

Preparation:

Peel the potatoes. Cook them in the steam-cooker for 15 to 20 minutes depending on their size. Mash them with a fork or a masher once cooked. Season with salt and pepper and add a pinch of nutmeg.

Preheat the oven grill. Remove the duck legs from the fat, wipe them and put them in a dish. Heat them for 5-10 minutes. Remove the skin and set it aside.Remove the bones and fray the meat.

Spread half of the mashed potatoes in a large gratin dish. Cover with the duck meat. Cover with the remaining potatoes.

Cut the duck skin into thin strips. Brown it on high heat in a frying pan until getting a sticky texture. Sprinkle the gratin with the skin. Chop the chive over top.

Leave to colour for 20-30 minutes in the oven at 180 °C.

Serve with a salad. Good appetite! 🙂

Magret séché aux baies roses / Dried Duck Breast with Red Peppercorn

Chose rare sur ce blog, voici une recette pure viande! Il s’agit d’une recette très facile à réaliser, idéale pour les jours de fêtes à condition de la faire à temps car le magret doit sécher trois semaines avant d’être consommé. Si vous aimez le magret, n’hésitez pas une seconde : c’est absolument délicieux. Vous pouvez également la décliner avec d’autres épices. Pour en avoir testé plusieurs, ma préférence va à l’association que je vous propose : la saveur poivrée très douce des baies rouges se marie à merveille au magret.

Magret séché aux baies roses / Dried Duck Breast with Red Peppercorn :

Ingrédients :

– 1 magret de canard (que j’irai pour ma part chercher à la ferme de la plume d’or)

– 500g de gros sel

– 100g de baies roses

Préparation :

En plus des ingrédients, il vous faudra une boîte hermétique pouvant contenir le magret et un torchon propre (sans odeur de lessive ou d’adoucissant!)

Dans un premier temps, mettre une couche de gros sel dans le fond de la boîte. Placer le magret par dessus et recouvrir avec le reste de sel. Fermer la boîte et la placer 24 à 72 heures au réfrigérateur.

Après ce temps, sortir le magret de sa croûte de sel. Bien le nettoyer à sec pour faire se débarasser de l’ensemble du sel. Disposer une couche de baies roses sur le torchon. Poser le magret par dessus. Essayer de les répartir le plus uniformément possible sur le magret puis envelopper ce dernier dans le torchon en ficelant bien (tout les moyens sont bons : ficelle, scotch, sparadrap, etc…). Oublier ensuite le torchon et son contenu durant trois semaines minimum dans un coin sec du frigo.

Au final, déballer et déguster! 🙂

Magret séché aux baies roses / Dried Duck Breast with Red Peppercorn

English below

Rare thing on this blog, here is a pure meat recipe ! It is very easy to make, ideal for feast days if you took care to make it in time because the breast has to dry three weeks before being consumed. If you like duck, do not hesitate for a second : it is absolutely delicious. You can also decline with other spices. To have tested several , my preference is the association below: the very sweet peppery flavour of the red peppercorn blends perfectly the duck .

Dried Duck Breast with Red Peppercorn:

Ingredients:

– 1 duck breast (I would buy it at the Ferme de la plume d’or)

– 500g of coarse salt

– 100g red peppercorns

Preparation:

In addition to the ingredients, you will also need a sealed box that can contain the duck and a clean cloth (oudorless, without detergent or fabric softener!)

Initially,put a coarse salt layer in the bottom of the box. Place the duck breast on the top and cover with the remaining salt. Close the box and place 24 to 72 hours in the refrigerator.

After this time, remove the breast from its salt crust. Although dry clean it to get rid of all the salt. Arrange a layer of red peppercorn on the cloth. Place the duck on top. Try to distribute as evenly as possible on the breast then wrap it in the cloth tying it up (all means are good : string, tape, etc…). Then forget the cloth and its contents for a minimum of three weeks in a dry corner of the fridge .

In the end, unpack and enjoy! 🙂

Fête / Celebration

Bien que je sois enfin en vacances, je dois dire que l’inspiration ne fût pas au rendez-vous… Voici en images la première idée qui me soit venue à la lecture du sujet. Le calendrier qui à chaque jour de l’année associe la fête d’un saint. Et pour vous dire, je n’ai même pas le courage d’aller chercher les raisons historiques de cette coutume! Et en juillet, il n’y a que la date du 26 qui m’intéresse. 🙂

On se revoit chez Cathy pour le récapitulatif et la semaine prochaine pour « Eté ».

Saints

Although I am finally on vacation, I have to say that the inspiration was not on appointment … Here in pictures is the first thing that came to my mind when reading the subject. The calendar that combines each day with a saint. And to tell you, I do not even have the courage to seek the historical reasons for this custom! And in July, it is only the 26th that interests me. 🙂

See you at Cathy for the summary and next week « Summer ».

Fête / Fair

Le thème « Fête » pour la semaine du 14 juillet sentait le feu d’artifice à plein nez! C’est effectivement une des idées que j’aurai pu retenir. Pour ma part, j’essayais depuis le début de la semaine de traîner ma bande de goûteurs à la foire St Jean de Strasbourg qui a lieu tous les ans à la même époque. La chose fut très difficile à mettre en place entre les diverses activités des uns et des autres et le mauvais temps…

Quand j’étais enfant, je me souviens que j’y faisait un tour chaque année avec mes parents. Et c’est la première fois que j’y ai mis les pieds avec mes propres enfants : la toute petite a adoré, la grande a trouvé la ballade marrante et le grand était malade du fait du bruit et du monde! Première et dernière édition? L’avenir nous le dira…

La récolte fut bonne et le choix difficile! Les quatre photos suivantes constituent le palmarès. Avec l’aide de mes filles, je me suis finalement décidée pour celle du manège. Et dire que certains semblent y prendre du plaisir! Pour ma part, comme pour l’ensemble des miens, il est hors de question que j’y mette les pieds! Et vous?

The theme « Fair » for the week of July 14, Bastille Day, was certainly supposed to get a lot of fireworks pictures! This is indeed one of the ideas that I could have chosen. On my side, I’ve tried since the beginning of the week to bring my band of tasters to the St Jean funfair in Strasbourg, which takes place every year at the same time. The thing was very difficult to be done between the various activities of each one and the bad weather …

As a kid, I remember that I take a  tour to this fair every year with my parents. And this is the first time I’ve been there with my own children : the smallest one loved it, my oldest daughter found it funny and my son was sick because of the noise and the people! First and last edition? The future will tell …

The harvest was good and the choice difficult! The four photos below are the winners. With the help of my daughters, I finally chose the one with the carousel. And some seem to enjoy it! For my part, as all of mine, there is no chance that I even set a foot on such a thing! And what about you?

Foire St Jean / St Jean's Fair

Pas de perdant / No loser

Lumières / Lights

Renversés! / Upside Down!