Bûche de Noël vanille et chocolat / Vanilla and Chocolate Christmas Roll

Et voilà enfin la conclusion de notre repas de Noël! Afin de contenter l’ensemble de mes goûteurs, il a fallu rester dans des parfums très classiques. J’avais toutefois envie de sortir de mes sentiers battus et ai cherché un peu partout une recette qui convienne. C’est encore une fois dans le numéro de Novembre-Décembre 2013 d' »Elle à Table » que je l’ai trouvée! Et là encore, ce fût une réussite. A tel point que l’on m’a demandé de faire la même recette pour Nouvel An, présentant la gâteau sous forme de calendrier plutôt que sous forme de bûche. 😉

Donc si vous aimez le chocolat ainsi que la vanille, n’hésitez pas : la recette est excellente. De plus, sa crème au mascarpone est assez légère, rendant ainsi cette bûche assez digeste. 🙂

Bûche de Noël vanille et chocolat / Vanilla and Chocolate Christmas Roll:

Ingrédients : (pour 6-8 personnes)

Le biscuit :

– 6 oeufs

– 100g de farine

Le chocolat :

– 200g de chocolat noir

– 100ml de crème liquide

– 30g de beurre

La crème vanille :

– 200g de beurre mou

– 500g de mascarpone

– 200g de sucre glace

– 1 cc de vanille liquide

Le sirop :

– 100 ml de sirop de glucose (ou de canne)

– 6 cs de Grand Marnier

Préparation :

Préchauffer le four à 200 °C. Tapisser une plaque de papier sulfurisé.

Le biscuit :

Séparer les jaunes d’oeufs et les blancs. Fouetter les jaunes avec le sucre puis ajouter la farine. Battre les blancs en neige et mélanger les deux préparations. Etaler la pâte sur la plaque. Faire cuire environ 15 minutes jusqu’à obtenir une couleur dorée et qu’un couteau inséré ressorte sec. Laisser refroidir un peu.

Retourner le biscuit sur une autre feuille de papier sulfurisé. Retirer le papier de cuisson et recouvrir d’un linge humide.

Le chocolat :

Faire bouillir la crème. La verser sur le chocolat coupé en petits morceaux. Ajouter le beurre. Remuer jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu.

La crème vanille :

Dans un saladier, mélanger le beurre, le mascarpone et le sucre au batteur électrique. La crème doit rester consistante.

Le sirop :

Mélanger le sirop et le Grand Marnier jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Le montage :

Imbiber le biscuit de sirop. Etaler le chocolat sur le biscuit à la spatule. Recouvrir de la moitié de la crème à la vanille en la déposant avec une poche à douille.

Rouler le biscuit sur lui-même. Enfermer-le dans la feuille de papier sulfurisé en serrant fortement. Rabattre sue les côtés pour emprisonner la crème. Mettre au frais durant une nuit (4 à 8h) ou passer une heure au congélateur.

Déballer la bûche. La recouvrir de crème à la spatule ou à la poche à douille. Décorer àvotre guise. Remettre au frais pour une durée de 4 heures.

Bûche de Noël vanille et chocolat / Vanilla and Chocolate Christmas Roll

English below

And finally here is the conclusion of our Christmas dinner! To satisfy all my tasters, we had to stay in very classic fragrances. However, I wanted to get out of my beaten tracks and looked everywhere around to find a suitable recipe. It is once again in the November-December 2013 issue of  » Elle à Table  » that I found it! And again, it was a success. So much so that I was asked to do the same recipe for New Year, with the cake shapped as a calendar rather as log. 😉

So if you like chocolate and vanilla, do not hesitate: the recipe is excellent. In addition, the mascarpone cream is fairly light, making this log quite digestible. 🙂

Vanilla and Chocolate Yule Log:

Ingredients: (for 6-8 people)

The cake :

– 6 eggs

– 100g flour

The chocolate:

– 200g dark chocolate

– 100ml whipping cream

– 30g butter

The vanilla cream:

– 200g soft butter

– 500g mascarpone

– 200g icing sugar

– 1 teaspoon liquid vanilla

The syrup:

– 100ml of glucose syrup (or cane sugar)

– 6 tablespoons Grand Marnier

Preparation:

Preheat the oven to 200 °C. Line a baking sheet with parchment paper.

The cake:

Separate the egg yolks and the whites. Whisk the yolks with the sugar, then add flour. Beat the egg whites and gently assemble the two preparations. Spread out the pastry on the plate. Bake about 15 minutes until golden brown and that a knife inserted comes out clean. Let cool slightly down.

Return the cake on another sheet of parchment paper. Remove the baking paper and cover with a damp cloth.

The chocolate:

Boil the cream. Pour over the chopped chocolate. Add the butter. Stir until the chocolate is completely melted .

The vanilla cream:

In a bowl, mix the butter , the mascarpone and the sugar with electric beater. The cream should remain consistent.

The syrup:

Mix the syrup and the Grand Marnier until to get a homogeneous mixture.

The mounting:

Soak the biscuit with the syrup. Spread the chocolate over the cake with a spatula. Cover with half the vanilla cream using a pastry bag.

Roll the biscuit on itself. Enclose it in the sheet of parchment paper, pressing strongly. Fold the sides to trap the cream. Chill overnight (4 to 8 hours) or spend an hour in the freezer.

Unwrap the log. Cover with the remaining cream with a spatula or pastry bag. Decorate to your taste. Chill again for a period of 4 hours.

Panier semaine 2 / Basket Week 2

Les paniers, le retour! Voici donc mon premier panier desJardins du Kochersberg. Comme annoncé, nous avons donc quitté les Jardins de la Montagne Verte, la qualité des légumes laissant de plus en plus à désirer…

Nous avons donc rejoint la Ferme St André ou « Les Jardins du Kochersberg » (JdK). Nous allons ainsi directement recevoir, livré à domicile, un grand panier écolgique toutes les quinzaines. Pourquoi avoir choisi les Jardins du Kochersberg?

    • Nous voulions, comme avec les JMV, choisir une entreprise d’insertion qui a pour objectif de travailler avec des personnes éloignées de l’emploi,
    • soutenir une entreprise adaptée qui emploie des personnes handicapées et les accompagne dans leur projet de vie et dans leur insertion en milieu ordinaire,
    • sauvegarder l’environnement : les JdK respectent la terre, l’eau, l’air ainsi que la faune et plantent des haies écologiques
    • privilégier l’alimentation saine qui se nourrit au rythme des saisons.

Ce que nous avons également appris par la suite, c’est que la Ferme Saint André est la pionnière du système des paniers-légumes en Alsace pour commercialiser sa production biologique, avec le démarrage des livraisons en 1990! Et voici donc le contenu du panier de la quinzaine (ce qui me laissera plus de temps pour vous concocter des recettes 😉 ):

– 600g de carottes
– 350 de céleri rave
– 250g de poireaux
– 140g de mâche
– 270g d’endives
– 300g de choucroute crue
– 300g de betteraves rouges cuites
– 1 tourte aux pleurottes
– 1 petit feuilleté aux pleurottes

Panier semaine 2 / Basket Week 2

The baskets are back! Here is my first basket from « Les Jardins du Kochersberg ». As announced, we left  « Les jardins de la Montagne Verte » as there was more and more a lack of quality of the vegetables…

So we joined la Ferme St André or « Les Jardins du Kochersberg« (JDK). And we will thus directly receive, home delivered, a large ecological basket biweekly. Why did we choose Les Jardins du Kochersberg?

    • We wanted , as with the JMV, choose an insertion company to work with people far from employment,
    • support a suitable business that employs people with disabilities and assists them in their life plans and their integration
    • save the environment: JdK respects the land, the water, the air and the wildlife and plants green hedges
    • emphasize healthy food that feeds the seasons.

What we learned later is that the Ferme Saint André is the pioneer of CSA vegetables in Alsace to sell its organic production, with deliveries starting in 1990! And here is the contents of the fortnight (which will leave me more time to cook recipes 😉 ) :

– 600g of carrots
– 350 celeriac
– 250g leeks
– 140g of lamb lettuce
– 270g endive
– 300g raw sauerkraut
– 300g cooked beetroot
– 1 oyster mushroom pie
– 1 small puff with oyster mushrooms

Galette des rois frangipane aux clémentines / Frangipane and Clementine Galette

Le 6 janvier, 12 jours après Noël, c’est l’Epiphanie! Et pour nous, il est donc de tradition de manger une galette! 🙂

Depuis que nous avons découvert le King Cake, classique ou manière Zoulou, nous optons généralement plutôt pour ces couronnes briochées. En plus de celui-ci, j’ai laissé libre cours à mon imagination cette année pour confectionner une galette frangipane me permettant d’écouler mon stock de clémentines. Pour pouvoir absorber l’éventuel jus de cuisson des clémentines, je me suis dit qu’un fond en pâte sablée serait préférable à la pâte feuilletée. Vous trouverez donc ci-dessous la transcription de mon cheminement. Le résultat fût excellent, les textures très différentes des deux pâtes apportant un véritable plus. Une chose est sûre : je referai cette recette! 🙂

Galette des rois frangipane aux clémentines / Frangipane and Clementine Galette :

Ingrédients : (pour 8 personnes)

La pâte sablée :

– 250g de farine

– 125g de sucre semoule

– 1 oeuf

– 100g de beurre mou

– 1 d’orange

– 1 pincée de sel

La crème d’amandes :

– 200g de poudre d’amandes

– 100g de beurre mou

– 100g de sucre glace

– 3 oeufs

– 2 cs de Grand Marnier

La crème pâtissière :

– 300ml de lait

– 3 jaunes d’oeufs

– 100g de sucre

– 1 gousse de vanille

– 50g de farine

– 1 cc de cardamome moulue

Pour la finition de la galette des rois :

– 600g de clémentines

– 1 jaune d’oeuf

– 1 cs de lait

– 1 fève (au moins)

– 1 rouleau de pâte feuilletée

Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C.

La pâte sablée :

Dans un bol, délayez l’oeuf avec le sucre en poudre et une pincée de sel.

Mettre la farine dans un saladier. Faire un puits au centre. Ajouter l’oeuf, le sucre et le zeste d’orange, puis le beurre ramolli.

Malaxer le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène. Etaler au rouleau et la placer dans un moule à tarte.

Peler les clémentines, les séparer en quartiers et les disposer en soleil sur la pâte sablée. Faire cuire une vingtaine de minutes au four (pendant la préparation de la crème frangipane). Réserver.

La crème aux amandes :

Mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace pour obtenir un mélange homogène. Ajouter le beurre. Puis ajouter les oeufs. Mélanger activement le tout. Ajouter alors le Grand Marnier pour finir. Mélanger.

La crème pâtissière :

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille. Dans une casserole, délayer au fouet les jaunes d’oeufs et le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange soit bien blanchi. Ajouter la farineet la cardamome, mélanger. Puis ajouter le lait bouillant. Placer la casserole sur le feu doux en remuant toujours au fouet. La crème doit bouillir pour s’épaissir.

Réaliser la galette :

Mélanger la crème aux amandes et environ 200g de la crème pâtissière pour obtenir la crème frangipane. Attention, l’ensemble ainsi obtenu doit être ferme et pas liquide.

Placer la fève sur les clémentines cuites. Verser la crème frangipane par dessus. Répartir uniformément. Dérouler la pâte feuilletée et recouvrir la crème frangipane avec. Au pinceau, enduire les bords des pâtes feuilletée et sablée du mélange jaune d’oeuf-lait. Bien appuier chaque pâte l’une contre l’autre pour les solidariser autour de la galette pour éviter les fuites à la cuisson. Utiliser le dos d’un couteau avec beaucoup de précaution, en évitant de percer la pâte, pour faire les décors de votre choix sur le dessus. Avec le pinceau, badigeonnez de façon homogène toute la surface de la galette du mélange à base de jaune d’oeuf restant.

Enfourner la galette. Surveiller la galette pour stopper la cuisson lorsque la galette a atteint son aspect doré et gonflé après une trentaine de minutes.

Galette des rois frangipane aux clémentines /  Frangipane and Clementine Galette

English below

On January 6th, 12 days after Christmas it is Epiphany! And for us, it is tradition to eat a Galette! 🙂

Since we discovered the King Cake, classic or Zulu version, we usually opt for these brioche crowns. In addition to it, I let my imagination run free this year to make a frangipane galette allowing me to usel my stock of clementines. To absorb the clementine juice, I thought that a sand pastry background would be preferable to the puff pastry. You will find below the transcript of my culinary journey. The result was excellent, the very different textures of the two pastries providing a real plus. One thing is certain : I remake this recipe! 🙂

Frangipane and Clementine Galette:

Ingredients: (for 8 people)

The sand pastry:

– 250g flour

– 125g caster sugar

– 1 egg

– 100g soft butter

– 1 orange zest

– 1 pinch of salt

The almond cream:

– 200g ground almonds

– 100g soft butter

– 100g icing sugar

– 3 eggs

– 2 tablespoons Grand Marnier

The custard:

– 300ml milk

– 3 egg yolks

– 100g of sugar

– 1 vanilla bean

– 50g flour

– 1 teaspoon ground cardamom

To finish the cake of kings:

– 600g of clementines

– 1 egg yolk

– 1 tablespoon milk

– 1 bean (at least)

– 1 roll of puff pastry

Preparation:

Preheat the oven to 180 °C.

The sand pastry:

Put the flour in a bowl. Make a well in the center. Add the egg, the sugar and the orange zest then the softened butter.

Mix together until to get a smooth paste. Spread with a roll and place in a pie pan.

Peel the clementines, separate into quarters and place them, forming a sun, on the sand pastry. Bake for about twenty minutes in the oven (during the preparation of the frangipane cream). Set aside.

The almond cream:

Mix the almonds and icing sugar to obtain a homogeneous powder. Add the butter. Then add the eggs. Actively combine. Then add the Grand Marnier to finish. Mix.

The custard:

Boil the milk with the vanilla bean. In a saucepan, whisk the egg yolks and the sugar until the mixture is well bleached. Add the flour and the cardamom and mix again. Then add the boiling milk. Place the pan on low heat, still whisking . The cream should boil to thicken.

Realize the cake:

Mix the cream with almonds and about 200g custard to make the frangipane cream. Attention, the resulting assembly should be firm and not runny .

Place the bean over the cooked clementines. Pour the frangipane cream on the top. Spread evenly. Unroll the puff pastry and cover the frangipane cream with it. With a brush, coat the edges of the puff and sand pastry with egg yolk – milk mixture. Press the doughs one against the other to fasten and to prevent leakage during cooking. Use the back of a knife with great caution, avoiding drilling the dough, to do the decorations of your choice on top of the cake. Brush uniformly the entire surface of the decorated puff pastry with the remaining egg yolk mixture.

Bake the cake. Monitor to stop cooking when the cake has reached its golden and swollen appareance after thirty minutes.

Au commencement / At the beginning

Nous y voilà! Le train-train habituel recommence en ce lundi pour l’année 2014… Voici pour commencer un retour inattendu à un Projet Photo. D’autres accros au Projets Photo 52 de Cathy ont décidé de poursuivre l’aventure. En l’occurence, c’est Véronique du blog « La Fille de la Sardine » qui mène la danse. Je suis tombée sur l‘information par hasard samedi soir en allant visiter son blog. 😯

Les thèmes seront généralement annoncés le vendredi et les photos sont à prendre et à déposer dans le groupe Flick’r avant minuit du dimanche suivant. Donc alors je vous invite à nous rejoindre car comme dit le dicton : « Plus on est de fous, plus on rit ».

J’aidonc du trouver une idée dans l’urgence. Ayant passé la journée de dimanche à jouer à divers jeux de société et à déguster des galettes avec des amis, je suis restée sur le thème du jeu. La photo a été bricolée en vitesse avec les moyens du bord ayant été incapable de retrouver le plateau de jeu original…

J’essayerai de faire mieux la semaine prochaine pour « Au ras du sol » mais ne vous promets pas une participation aussi assidue que les années précédentes 😉 . Et rendez-vous pour le récapitulatif ici.

Joue! / Play!

Here we go! The usual routine begins again this Monday for 2014… Here’s to begin an unexpected come back of a Photo Project. Other addicts of the Photo Projects 52 from Cathy decided to continue the adventure. In this case, it is Véronique from the blog « La Fille de la Sardine «  who leads the dance. I came across the information by accident Saturday evening by visiting her blog. 😯

The themes will usually be announced on Friday and the photos have to be taken and loaded to the Flick’r group before midnight of the following Sunday. So I invite you to join us because as the saying goes: « The more the merrier. »

I thus had to find an idea in emergency. Having spent this Sunday to play at various games and enjoy King cakes with friends, I stayed on the theme of the game. The photo was cobbled together quickly with unusual means as I have been unable to find the original game…

I will try to do better next week for « At ground level » but I do not promise such a diligent participation than in the previous years 😉 . And appointment to the summary here.

Farce traditionnelle aux pommes et aux saucisses / Traditional Apple and Sausage Stuffing

Chose promise, chose due, voici donc également la recette de la farce qui a accompagné notre délicieuse dinde de Noël (avec sa sauce au jus de pommes). Comme pour la recette de la dinde, elle est également inspirée de celle trouvée sur le site « Ricardo Cuisine ». Pour la cuisson, j’ai hésité entre en farcir directement la volaille ou de la faire cuire à part. C’est finalement la deuxième option que j’ai retenue : le résultat est parfait! Ici aussi la délicate note de cannelle est à tomber (pour les accros à cette épice comme moi 🙂 ). Et restez en ligne : pour terminer notre menu de Noël, il me reste encore à vous présenter notre bûche dans un prochain billet! 🙂

Farce traditionnelle aux pommes et aux saucisses / Traditional Apple and Sausage Stuffing :

Ingrédients : (pour 6-8 personnes)

– 150g de lardons

– 1 oignon, haché

– 1/4 de céleri coupé en petits morceaux

– 2 gousses d’ail, hachées

– 2 pommes reinette, pelées et coupées en dés

– 250 ml de bouillon de poulet

– 6 petites tranches de pain rassis (ou non) coupé en cubes

– 500g de chair à saucisse

– 2 cc de moutarde à l’ancienne

– 1/2 cc de cannelle moulue

– 1 œuf

– sel, poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C.

Dans une poêle antiadhésive, faire dorer les lardons avec l’oignon et le céleri. Ajouter l’ail et les pommes, puis cuire quelques minutes. Saler et poivrer. Déglacer avec le bouillon et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le liquide soit évaporé.

Transférer dans un saladier. Ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger. Répartir dans un plat de cuisson. Cuire au four 30 minutes. Servir avec la Dinde rôtie, sauce au jus de pomme.

Pour une bonne gestion du four, faites d’abord cuire la dinde, puis procédez à la cuisson de la farce au four pendant le temps de repos de la dinde.

Farce traditionnelle aux pommes et aux saucisses / Traditional Apple and Sausage Stuffing

English below

As I have  promised, so here is also the recipe for the stuffing that accompanied our delicious Christmas turkey (with its gravy with apple juice). As for the recipe of the turkey, it is also inspired by the one found on the website  » Ricardo Cuisine ».  For its cooking, I hesitated between stuffing it directly in poultry or cook separately. It is the second option that I have chosen : the result is perfect! Here also the delicate hint of cinnamon is simply perfect (for this spice addicts like me 🙂 ). And stay tuned: to complete our Christmas menu, I still have to introduce you to our Christmas roll in a future post! :

Traditional Apple and Sausage Stuffing:

Ingredients: (for 6-8 people)

– 150g bacon

– 1 onion, chopped

– 1/4 celeriac cut into small pieces

– 2 cloves garlic, minced

– 2 bramley apples, peeled and diced

– 250 ml chicken broth

– 6 slices of stale bread (or not), cubed

– 500g sausage meat

– 2 tsp mustard

– 1/2 tsp ground cinnamon

– 1 egg

– salt and pepper

Preparation:

Preheat the oven to 180 ° C.

In a nonstick pan, brown the bacon with the onion and the celeriac. Add the garlic and the apples, then cook for a few minutes. Salt and pepper to taste. Deglaze with the broth and cook until the liquid has evaporated.

Transfer into a bowl. Add the remaining ingredients and mix well. Spoon into a baking dish. Bake for 30 minutes. Serve with the turkey roast, and its apple juice gravy.

For proper management of the oven , let cook the turkey first , then bake the stuffing in the oven during the rest period of the turkey.

Rôti de dinde sauce jus de pomme / Roasted Turkey with Apple Juice Sauce

Afin de vous faire patienter avant l’apparition du prochain panier de légumes, je continue à dérouler notre menu de Noël. Vous avez déjà eu droit à nos apéritifs. L’entrée est, d’année en année, souvent la même et ainsi vous avez également déjà lu la recette correspondante, celle du foie gras maison. C’est ainsi que j’en viens au plat principal, un rôti de dinde cette année. J’avais reperé la recette de base il y a quelques temps dans ma version électronique du magazine canadien « Ricardo » de Novembre – Décembre 2013. Elle est également directement disponible en ligne ici. Pour avoir déjà cuisiné la dinde selon de nombreuses façons, je dois féliciter cette recette pour préserver une viande goûteuse et juteuse. Bref, encore une recette que je vous conseille fortement.

Rôti de dinde sauce jus de pomme / Roasted Turkey with Apple Juice Sauce :

Ingrédients : (pour 6-8 personnes)

– 7 cc de sel

– 1/4 cc de cannelle moulue

– 1 dinde d’environ 4 kg

– 85g de beurre non salé, ramolli

– 750ml de jus de pomme

– 250ml de bouillon de poulet

– 250ml de porto

– 2 cs de farine

– 1 cs de miel

Préparation :

Marinade :

Dans un bol, mélanger tous sel et cannelle pour former le sel aromatisé. Réserver.

Sur un plan de travail, déposer la dinde, poitrine vers le haut. Du bout des doigts, détacher la peau de la chair de la poitrine et des cuisses, en faisant attention de ne pas déchirer la peau. Saler l’intérieur de la dinde avec 1 cs du sel aromatisé. Parsemer le reste du sel sous la peau en insistant sur la poitrine et les cuisses. Couvrir d’une pellicule de plastique et réfrigérer trois jours (mieux mais fonctionne aussi sans ce délai).

Cuisson :

Préchauffer le four à 220 °C. Dans une grande rôtissoire munie d’une grille, déposer la dinde, poitrine vers le haut. Éponger la peau de la dinde avec du papier absorbant et la badigeonner avec un peu de beurre.

Verser la moitié du jus de pomme, le bouillon et le porto dans le fond de la rôtissoire. Cuire au four 30 minutes. Réduire la chaleur du four à 170 °C et poursuivre la cuisson environ 1h30 ou jusqu’à ce qu’un thermomètre à viande inséré dans la cuisse, sans toucher l’os, indique 82 °C. Ajouter du bouillon au besoin. Réserver la dinde dans un plat de service et laisser reposer environ 30 minutes sans couvrir de papier d’aluminium.

Sauce :

Déglacer la rôtissoire avec le reste du jus de pomme et dégraisser à l’aide d’une grosse cuillère. Réserver dans un bol.

Dans une casserole, faire fondre le reste du beurre. Ajouter la farine et poursuivre la cuisson en remuant jusqu’à ce que le mélange commence à dorer, soit environ 2 minutes. Ajouter le jus de cuisson de la dinde, le miel et porter à ébullition en remuant à l’aide d’un fouet. Laisser mijoter environ 5 minutes, jusqu’à ce que la sauce épaississe. Rectifier l’assaisonnement.

Trancher la dinde et servir avec la sauce et la farce traditionnelle aux pommes et aux saucisses (recette à venir!). 🙂

Rôti de dinde sauce jus de pomme / Roasted Turkey with Apple Juice Sauce

English below

To make you wait before the next basket of vegetables, I continue with our Christmas menu. You have already seen our appetizers. The first dish is, from year to year, often the same and so you also already read the corresponding recipe, that of home made foie gras. Thus I come to the main course, a roasted turkey this year. I spotted the recipe sometime ago in my electronic version of the Canadian magazine « Ricardo » of November-December 2013. It is also readily available online here. Having already cooked turkey in many ways, I must congratulate this recipe to preserve tasty and juicy meat. In short, another recipe that I highly recommend .

Roasted Turkey with Apple Juice Sauce:

Ingredients: (for 6-8 people)

– 7 tsp salt

– 1/4 tsp ground cinnamon

– 1 turkey of about 4kg

– 85g unsalted butter, softened

– 750ml of apple juice

– 250ml chicken stock

– 250ml of port wine

– 2 tbsp flour

– 1 tablespoon honey

Preparation:

Marinade:

In a bowl, mix the salt and the cinnamon to form the flavoured salt. Set aside.

Put the turkey on a worktop, breast side up. With your fingertips, remove the skin from the meat, being careful not to tear the skin. Salt the inside of the turkey with 1 tablespoon of flavoured salt. Sprinkle the remaining salt under the skin emphasizing the chest and thighs. Cover with plastic wrap and refrigerate for three days (better but it also works without delay).

Cooking:

Preheat the oven to 220 °C. In a large roasting pan with a rack , put the turkey, breast side up. Blot the skin of the turkey with paper towels and brush with a little butter .

Pour half of the apple juice, the broth and the port wine in the bottom of the pan. Cook for 30 minutes. Reduce the oven temperature to 170 °C and bake for about 1h30 or until a meat thermometer inserted into the thigh without touching the bone, reads 82 °C. Add the broth as needed. Set the turkey aside in a serving dish and let stand about 30 minutes without covering with foil .

Sauce:

Deglaze the pan with the rest of the apple juice and degrease it using a large spoon. Put aside in a bowl .

In a saucepan, melt the remaining butter. Add the flour and cook, stirring until the mixture begins to brown, about 2 minutes. Add the cooking juice of the turkey, the honey and bring to boil, stirring with a whisk. Simmer for about 5 minutes, until the sauce thickens. Adjust the seasoning .

Slice the turkey and serve with the sauce and the traditional stuffing with apples and sausage (recipe to come!). 🙂

Bonne Année! / Happy New Year!

2014

Mes meilleurs voeux.

Nous allons ouvrir le livre. Ses pages sont vierges. Nous allons nous-mêmes les remplir avec des mots. Le livre est appelé Opportunité et son premier chapitre est Jour de l’An. – Edith Lovejoy Pierce

My best wishes.

We will open the book. Its pages are blank. We are going to put words on them ourselves. The book is called Opportunity and its first chapter is New Year’s Day. – Edith Lovejoy Pierce