Archives du mot-clé Habits

Femme / Woman

N’ayant toujours pas réussi à me mettre aux portraits, je me suis vraiment demandée comment j’allais illustrer ce thème. Je me refusais également de tomber dans les clichés concernant la gente féminine… J’ai donc tout bêtement pris une jeune femme en photo, ma grande fille en l’occurence! Vu le T-shirt qu’elle portait, le jeu de mot sur le titre de la photo devenait facile. :wink:

Et bien que ce billet ne soit pas subventionné, si cette tenue vestimentaire vous intéresse, vous pourrez la trouver ici.

Rendez-vous lundi chez Cathy pour contempler l’ensemble des contributions sur le sujet. La semaine prochaine il faudra illustrer « Par en dessous » et j’ai déjà plus d’une photo qui me trottent dans la tête! :)

Cat Woman

As I still not have managed to get into portraits, I really wondered how I was going to illustrate this theme. I also refused to use clichés about the female … So I stupidly took a picture of a young woman, my big girl in this case! Given the T-shirt she wore, the pun on the title of the photo was easy. :wink:

And while this post is not subsidized, if you want to dress like her, you can find it here.

Appointment Monday by Cathy to contemplate all the contributions on the subject. Next week it will be « From below » and I have already more than one photo that already stuck in my head! :)

Blog Action Day – Mes habitudes alimentaires / Blog Action Day – My Eating Habits

Blog Action Day 2011. Le thème de cette journée pour l’édition 2011 est : Nourriture. Sujet très vaste sur lequel les interventions peuvent être multiples! Pour ma part, histoire de vous (re)situer le contexte de ce blog, j’ai choisi de m’exprimer sur mes habitudes alimentaires. Pour cela, j’ai choisi de suivre l’excellent questionnaire de Mlle PIGUT du Petites Idées pour Grandes UTopies. Elle milite pour une alimentation végétalienne que je ne rejoindrai probablement pas par addiction aux produits fromagers…

1 – Vivez-vous plutôt en ville ou à la campagne?

Bien qu’ayant vécu plus de 30 ans dans une grande ville, Strasbourg en l’occurence, voilà quelques années que je me suis exilée à la campagne. Etant à 15 minutes du centre ville, je me classe dans la catégorie rurbain.
La campagne, je n’étais pas très rassurée de m’y installer! Débutant par un congé de maternité de plusieurs mois, je craignais mourir d’ennui… A l’heure actuelle, je ne reviendrai m’installer en ville pour rien au monde! Le gain en qualité de vie a été trop important.

2 – De combien de personnes est composé votre foyer?

Nous sommes cinq à la maison, deux parents et trois enfants.

3 – Quel est votre régime alimentaire?
(Omnivore, végétarien, végétalien, crudivore, sans gluten…)

N’ayant pas de problèmes alimentaires particuliers, nous nous classons dans la catégorie « Omnivore ».

4 -Prenez-vous du plaisir à manger?

Manger est un acte de partage à différents points de vue. Un acte de plaisir.

5 – Combien d’argent votre foyer dépense-t-il par mois pour l’alimentation?
(Si vous connaissez vos dépenses par semaine, multipliez-les par 4,3)

En tant que bon français, je n’aime pas évoquer les aspects financiers. De plus, bonne excuse, c’est Monsieur qui tient les comptes…

6 – Où faites-vous vos courses?
(Supermarché, discount, marché, magasin bio, amap…)

N’aimant pas particulièrement faire les courses et ayant peu de temps à y consacrer, l’essentiel de mes courses est fait en supermarché. Ceci me permet de trouver tout type de produits regroupés en un même endroit. Car pour une famille de cinq personnes, plus un chien et deux chats, les quantités à acheter sont loin d’être négligeables…

Nous recevons également un panier de légumes bio d’AMAP, les Jardins de la Montagne Verte, chaque semaine. Et de temps à autre, nous faisons un tour en magasin bio.

7 – Mangez-vous bio? A quel pourcentage environ?

Notre consomation de produits bio a augmentée ces dernières années. Je suis pourtant loin d’être convaincue que cette appelation soit toujours méritée… D’une part pour les cultures végétales car il me semble que beaucoup de pesticides sont des produits volatils. Et à chaque fois que je vois les paysans traiter les champs côté de chez moi je prends peur! Les vapeurs sont déjà arrivées jusqu’à la porte de ma maison et ont même réussi à provoquer un léger malaise… Je me dis donc qu’avec une appelation « bio » au moins la quantité de produits chimiques sera diminuée…

Nous ne sommes pas de grands consommateurs de viande. Je ne la choisis pas nécessairement de label « bio ». A propos, je m’imaginais la viande bio comme issue d’élevages respectueux de l’animal et je viens d’apprendre depuis peu que leurs conditions de vie étaient guère meilleures que celles des animaux issus de la filière classique. De quoi vous dégoûter de manger de la viande… C’est d’ailleurs un risque non négligeable en ce qui nous concerne…

Pour finir avec le bio, après discussion avec Monsieur, le pourcentage annoncé est de 20 pour ma moitié et  frôle les 50 pour moi.  Comme quoi, l’effet bio est subjectif! Pour ma part, j’essaye d’acheter un maximum de produits labelisés bio dont découlent donc pas mal de préparations. Et j’ai donc  l’impression de l’omni-présence du ditlabel ce qui doit sûrement être exagéré! La moyenne de nos deux annonces serait-elle plus proche de la vérité?

8 – L’environnement entre-t-il en considération lors de vos achats?

Nous préférons consommer « locavore » et mangeons essentiellement des produits de saison. De quoi minimiser notre bilan carbone côté alimentaire…

9 – Le bien-être des animaux est-il un critère pour vos achats?

Etant de corvée de courses plus souvent que les autres membres de la famille, j’aimerai que cela puisse en être un. Mais il est rare, hormis peut-être pour les oeufs, de savoir dans quelles conditions vivent les animaux dont les produits se trouvent en supermarché. Essentiellement par manque de temps, je n’ai pas encore trouvé d’adresse locale où je saurai que l’animal aura été traité avec un minimum de respect. Pour les locaux d’entre vous, n’hésitez pas à me conseiller vos éventuelles adresses.

10 – Votre santé est-elle un facteur qui entre en compte dans l’élaboration de vos menus?

Oui et non! Oui pour le choix des produits et du mode de préparation; non car nous ne sommes pas focalisés sur des catégories de produits ou des menus équilibrés à la calorie près!

11 – Cuisinez-vous beaucoup?

Je cuisine pas mal. J’aime essayer de nouvelles recettes et régaler la famille avec des classiques. C’est une activité qui me détend, que je pratique avec beaucoup de plaisir!

12 – Consommez-vous beaucoup de produits industriels transformés?
Quel genre d’aliments particulièrement?

Les produits industriels sont plutôt rares à la maison. Nous avons bien quelques boîtes de légumes en conserve et quelques soupes lyophilisées dans les placards. Egalement quelques petits gâteaux comme des spéculoos (excellents dans beaucoup de recettes -> ici) que j’utilise pour d’autres préparations…

Il me manque la vache, la brebis et la chèvre pour préparer mes fromages maison. Certains desserts lactés sont industriels et d’autres sont fait maison.

Il m’arrive aussi de temps en temps de m’acheter des plats préparés pour les manger sur mon lieu de travail. Mais je préfère, lorsque c’est possible, accomoder mes restes, ou encore mieux déjeuner avec les collègues. Il nous arrive régulièrement de nous distribuer la préparation d’un plat, d’un dessert, d’une salade etc… Nous les consommons ensuite ensemble et cela permet de découvrir de nouvelles recettes et/ou mode de préparation. C’est très très sympathique et convivial!

13 – Utilisez-vous beaucoup de produits surgelés et en conserve?

Les produits surgelés sont surtout des produits frais congelés par nos soins. Sinon les bâtonnets de glace sont encore achetés… Plus pour longtemps peut-être, j’ai fait l’acquisition d’une sorbetière cet été!

14 – Consommez-vous beaucoup de produits frais?

En résumé de ce que j’ai pu dire auparavant, je me rends donc compte que oui.

15 – Avez-vous un potager ou quelques plantes que vous cultivez pour vous nourrir? Cueillez-vous des plantes sauvages pour les cuisiner?

J’ai deux petits jardins en carré où poussent courgettes, concombres, tomates, poivrons et aromates… Là encore, c’est surtout par manque de temps qu’il n’y a pas plus de légumes qui poussent dans le jardin. Il s’agit d’ailleurs plus d’un verger qu’un jardin. Nous avons la chance d’y avoir plusieurs variétés de pommes et de poires. Un noyer nous fournit également en noix pour l’hiver et les 3/4 de nos cerises pourissent sur l’immense cerisier du jardin car nous en consommons très peu! Avis aux amateurs à la prochaine saison : il suffit de venir les cueillir! Et, une fois n’est pas coutume, j’ai eu la chance de profiter des mirabelles de notre jardin (que j’adore) qui mûrissent souvent durant notre absence en été.

Je ne sais par contre pas, à regret, ni reconnaître ni cuisiner les plantes sauvages autour de chez moi.

16 – Mangez-vous beaucoup à l’extérieur?

En moyenne, je fais au moins deux repas hors de chez moi par semaine. Il s’agit alors de plats préparés, de restes ou d’un déjeuner préparé entre collègues. Plus rarement il m’arrive également de déjeuner au restaurant.

17 – Quels seraient vos repas lors d’une journée type?

Il n’y a pas vraiment de journée type. Selon mon appétit et les produits présents à la maison, il y aura plus ou moins trois repas. La seule constante est que le dîner est généralement léger…

18 – Autre chose à dire? (Renseignements que vous souhaitez ajouter)

Je vous encourage à laisser votre commentaire ici ou chez Mlle Pigut.

Blog Action Day 2011. The theme of this day for the 2011 edition is : Food. A huge topic on which interventions can be multiple! For my part, just to set (again) the context of this blog, I chose to speak about my eating habits. For this, I chose to follow the excellent survey of Miss PIGUT. She argues for a vegan diet that I probably won’t join because of my addiction to cheese products …

1 – Do you live more in the city or the countryside?

Although I lived over 30 years in a big city, Strasbourg, it’s a few years ago that I was exiled to the countryside. Being 15 minutes from downtown, I classify myself as a  rurban.
 I was not very reassured to go to settle in the countryside! Beginning with a maternity leave of several months, I feared dying of boredom … Today, I would never settle back in town! The gain in quality of life was too great.

2 – How many people live in your household?

We are five at home, two parents and three children.

3 – What is your diet?
(Omnivore, vegetarian, vegan, raw food, gluten-free …)

With no special dietary problems, we would rank ourselves as « Omnivore. »

4-Do you enjoy eating?

Eating is an act of sharing at different points of view. Thus an act of pleasure.

5 – How much money your household spends for food each month for food?
(If you know you spend a week, multiply by 4.3)

As a good French, I will not discuss the financial aspects. In addition, a good excuse, it’s Mr that as an eye on finance. …

6 – Where do you go shopping?
(Supermarket, discount, market, food store, csa …)

Specifically because I did not like shopping and have little time to devote to it,  the bulk of my shopping is done in supermarkets. This allows me to find all types of products together in one place. For a family of five plus a dog and two cats, the quantities to be purchased are not insignificant …

We also receive a basket of organic vegetables from a CSA, Les Jardins de la Montagne Verte, each week. And from time to time, we make a tour in organic stores.

7 – Do you eat organic? At approximately what percentage?

Our consumption of organic products has increased in recent years. I am far from being convinced that this name is always deserved … On the one hand because it seems that many pesticides are volatile. And every time I see the peasants treat the fields near my home I get scared! The fumes have arrived to the door of my house and even managed to cause a mild discomfort… At least with the « Organic » label the amount of chemicals will be reduced …

We’re not big meat eaters. I do not necessarily choose the « organic » label. By the way, I imagined organic meat farming as respectful of the animal and I have learned since that their living conditions were quite similar than the ones of animals from the classical path. That could make you stop eating meat … This is a significant risk in our case …

Finally for the organic question after discussion with Mr., the percentage reported is 20 for my half and close to 50 for me. Like what, organic has a subjective effect! For my part, I try to purchase a maximum of organic labeled products which give a lot of preparations. And so I feel the omnipresence of the organic label what surely must be exaggerated! The average of the two would perhaps be closer to the truth?

8 – Comes the environment into consideration when you’re shopping?

We prefer to use local products and eat mostly seasonal products. What minimizes our carbon footprint on the food side …

9 – Is the welfare of animals a criterion for your purchases?

Being at shopping chore more often than the other family members, I would like to take it in account. But it is rare, except perhaps for eggs, to know under what conditions animals have lived before ending in the supermarkets. Mainly due to time constraints, I have yet not found a local address where I would know that the animal has been treated with some respect. For the neighbours among you, please advise me your possible addresses.

10 – Is your health a factor that comes into account when elaborating your menus?

Yes and no! Yes because of the choice of the products and the method of preparation, no because we are not focused on product categories or calorie balanced meals!

11 – Do you cook much?

I cook a lot. I love trying new recipes and enjoy the family with the classics. This is an activity that relaxes me, that I practice with a lot of pleasure!

12 – Do you eat lots of processed industrial products?
What kind of food in particular?

Industrial products are rather rare at home. We have a few cans of vegetables and some dried soups in the cupboards. Also some little cakes as speculoos (great in many recipes -> here) that I use for other preparations …

I miss the cow, the sheep and the goat to prepare my home-made cheeses. Some desserts are manufactured and others are homemade.

Sometimes I also occasionally buy prepared meals to eat them at my work place. But I prefer, when possible, to accommodate my own remains, or even better, to have lunch with colleagues. We regularly distribute among ourselves the preparation of a dish, a dessert, a salad etc … We eat them together and thus everyone can discover new recipes and/or methods of preparation. It’s very very nice and friendly!

13 -Do you use a lot of frozen and canned food?

Frozen products are mainly made of fresh food frozen by us. Otherwise the ice cream sticks are still purchased … Not for long perhaps, since I acquired an ice cream maker this summer!

14 – Do you eat lots of fresh products?

In summary of what I have said before I would say yes.

15 – Do you have a garden or a few plants you grow for food? Do you pick up wild plants for cooking?

I have two small square gardens in which grow zucchinis, cucumbers, tomatoes, peppers and herbs … Again, this is mainly due to a lack of time that there are no more vegetables that grow in the garden. It is also more an orchard than a garden. We are fortunate to have several varieties of apples and pears. A walnut tree also provides us with nuts for the winter and 3/4 of our cherries rot on our huge cherry tree because we consume very little! Notice to consumers for the coming season : just come and pick them up! And once exceptionnally, I had the chance to enjoy the plums from our garden (which I love) that often ripen during our absence in the summer.

I do not know, with regret, to recognize or to cook wild plants around my location.

16 – Do you eat out a lot?

On average, I make at least two meals away from home per week. It can be ready bought meals, the leftovers or a lunch prepared with my colleagues. It happens more rarely to have lunch at the restaurant.

17 – What would be your meals during a typical day?

There really is no typical day. According to my appetite and the products present at home, there will be more or less three meals. The only constant is that the dinner is usually light…

18 – Anything else to say? (Information you want to add)

I encourage you to leave your comments here or on Miss Pigut’s post.